De l’eau pour les éléphants….

 

Cela faisait déjà quelque temps que ce livre était dans ma PAL, mais je me suis aperçu qu’il faisait parti du Baby Challenge Contemporain, donc il était temps de l’en sortir !

 

 de l'eau pour les éléphants

Synopsis

 

« Durant la Grande Dépression dans les années 1930, les trains des petits cirques ambulants sillonnent les Etats-Unis. Jacob Jankowski, orphelin sans le sou, saute à bord de celui des frères Benzini et de leur « plus grand spectacle du monde ». Embauché comme soigneur, il va découvrir l’envers sordide du décor. Tous, hommes et bêtes, sont pareillement exploités, maltraités. Sara Gruen fait revivre avec un incroyable talent cet univers de paillettes et de misère qui unit Jacob, Marlène, la belle écuyère, et Rosie, l’éléphante que nu jusqu’alors n’a pu dresser, dans un improbable trio. Plus qu’un simple roman sur le cirque, De l’eau pour les éléphants est l’histoire bouleversante de deux être perdus dans un monde dur et violent où l’amour est un luxe. »

 

 

 

Nous rencontrons Jacob alors qu’il finit ses études pour devenir vétérinaire… mais la vie en a décidé autrement et c’est orphelin et sans le sou qu’il quitte l’école pour sauter dans un train, et pas n’importe lequel ! Il se retrouve dans un train de cirque ambulant !

 

À partir de ce moment, Jacob va vivre une expérience unique, et va, par la même occasion, entraîne le lecteur avec lui ! Il apprendra le terrible « loi du silence » qui règne dans le cirque, la difficulté de survivre, les sentiments personnels qu’il faut enfouir au fond de soi….

 

puis, la rencontre : avec Marlène, la jeune écuyère du cirque, marié au terrible August, et enfin Rosie, l’éléphante adorable, mais assez caractérielle parfois…

 

Tous ces personnages m’ont vraiment entraîné dans une extraordinaire aventure ! Il n’y a au final, rien de bien extraordinaire dans ce livre, mais l’univers décrit est tellement soumis à l’imagination que c’est comme si c’était le cas !

 

J’ai adoré suivre les aventures de tout ce petit monde, j’ai souffert avec Rosie, j’ai eu de la peine pour Jacob amoureux, j’ai eu peur pour Marlène…

 

Nous en apprenons beaucoup sur cet univers peu connu, mais également sur la période de dépression, période que je connais très mal. L’auteur se sert de son livre pour aborder la pauvreté des gens, le chômage, la maladie, la prohibition qui régnait alors…. sans même s’en apercevoir, le lecteur s’instruit !

 

 

Ma note Narration

 

L’histoire est raconté par Jacob, vieux monsieur, enfermé dans une maison de retraite loin de sa famille. Tout au long du livre, on alterne les périodes des années 1930 et la période actuelle… j’ai eu beaucoup de peine pour ce vieux monsieur, loin de tout le monde et des personnes qu’il aime.

 

Cette alternance d’époque apporte un petit quelque chose à l’histoire, et cela m’a vraiment ravie !

 

 

De toute façon, j’ai été transporté par ce roman, que je recommande à tous !

 

 

 

 

 

Ma note : 10/10 ! Un véritable coup de cœur !

 

 

Adaptation cinématographique

 

 

Ce livre a été adapté au cinéma en 2011 par Francis Lawrence avec en rôles phares Reese Witherspoon et Robert Pattinson. J’ai également beaucoup aimé cette version, et vous conseille le visionnage !

 

 de l'eau bis

 

Publicités

7 réflexions sur “De l’eau pour les éléphants….

  1. Pingback: Babies Challenges : mes participations | La vie en rose

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s