¤ Chronique littéraire : La Sélection ¤

La sélection, Livre I, Kiera Cass

la sélection

Synopsis

Dans un futur proche, les États-Unis et leur dette colossale ont été rachetés par la Chine. Des ruines est née Illeá, une petite monarchie repliée sur elle-même et régie par un système de castes. Face à la misère, des rebelles menacent la famille royale. Un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne…
Pour trente-cinq jeunes filles du royaume d’Illeá, la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer leur destin misérable contre une vie de paillettes et de pierres précieuses. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le cœur du jeune Prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, qui a été inscrite d’office à ce jeu par sa mère, être sélectionnée relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure ; quitter sa famille et entrer dans une compétition sans merci pour une couronne qu’elle ne désire pas ; et vivre dans un palais, cible de constantes attaques de rebelles…
Puis America rencontre enfin le Prince. En chair et en os. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés : l’existence dont elle rêvait avec Aspen supportera-t-elle la comparaison face à cet avenir qu’elle n’aurait jamais osé imaginer ?

Je trouve les couvertures des livres tout simplement magnifiques ! En plus de cela, les chroniques que j’ai pu lire sont très positives sur cette saga !

Une dystopie romantique….

 

La dystopie étant un genre à la mode en ce moment, de nombreux livres abordent l’univers post-apocalyptiques de différentes façons.

Ici, nous sommes dans une dystopie romantique. Les derniers livres ou films que j’ai lu/vu étaient plutôt du genre violent, donc là, cela change un peu !

La Sélection

Dans les États Unis dévasté/ruiné, une petite monarchie a émergé, sous le nom d’Illea. Ce royaume est divisé en différentes castes ( de 1 à 8), où chaque caste à sa propre spécialité. America fait partie de la caste 5, elle fait donc partie d’une famille d’artistes : elle même chante et joue du violon très bien !

Amoureuse d’Aspen, d’une caste inférieure à la sienne, elle est effondrée quand il la quitte et décide de participer aux Sélections : un « jeu » nationale où les jeunes filles vont tenter de séduire le prince Maxon dans le but de l’épouser et de devenir princesse.

América et le prince
América est loin de ressembler à toutes les prétendantes qu’elle retrouve au palais de la famille royale. Elle est certes très jolie, mais sa vie loin des castes privilégiées lui a appris à être réaliste, et lui a même donner une vision très pessimiste de ce pays.

Elle participe seulement à la Sélection pour s’éloigner d’Aspen et pour apporter argent et nourriture à sa famille.

Elle rencontre très rapidement le prince, et la relation amicale qui se noue entre ces deux là est très surprenante… mais est ce seulement de l’amitié ?

Cependant, América hésite pendant toute la lecture entre Maxon et Aspen, son cœur balance, et parfois, elle m’a un peu agacée avec ses hésitations !

 

Un nid de vipères ?

Même si la grande majorité des sélectionnées sont aimables et gentilles, les coups bas sont quand même légion dans cette atmosphère de compétition ! Et c’est compréhensible vu le lot de la gagnante ! América a du mal à supporter cette ambiance de compétition, elle qui n’en a pas l’habitude.

A la fin de ce premier tome, il ne restera plus que 6 jeunes filles, donc le combat fait rage !

Outre cette atmosphère une peu superficielle, liée à l’étiquette, à la mode, à l’élégance, Maxon et América parlent également quand ils sont tous les deux, de politique du pays. On en apprend ainsi un peu plus sur ce pays futuriste… pour le moment, c’est encore un peu léger, mais je pense que l’on en saura plus dans les prochains tomes…

Un style fluide…

 

Nous sommes dans un roman d’adolescents, et ce livre ce lit donc très facilement et même très rapidement ! En une journée ce livre est facilement lu !

J’ai trouvé le style d’écriture de l’auteur très agréable à lire et vraiment très fluide !

Ma note : 8/10

 

J’ai adoré ce livre ! Même si c’est une Dystopie, avec de graves problèmes de société en arrière plan, ce livre est très léger à lire, sans prise de tête ! J’ai hâte de lire la suite !

 

 

la séle

Roxou06

Publicités

15 réflexions sur “¤ Chronique littéraire : La Sélection ¤

  1. J’avais déjà très très très envie de le lire depuis quelques semaine et ton avis va me pousser à le sortir beaucoup plus rapidement de ma PAL ^_^ Il était déjà sur le haut de la pile mais là il va surement venir dans les premières positions!

    J'aime

  2. Pingback: ¤ Chronique littéraire : L’élue ¤ | La vie en rose

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.