¤ Cinéma : The Grand Budapest Hotel ¤

The Grand Budapest Hotel

the grand budapest hotel

Synopsis

Le film retrace les aventures de Gustave H, l’homme aux clés d’or d’un célèbre hôtel européen de l’entre-deux-guerres et du garçon d’étage Zéro Moustafa, son allié le plus fidèle.
La recherche d’un tableau volé, oeuvre inestimable datant de la Renaissance et un conflit autour d’un important héritage familial forment la trame de cette histoire au coeur de la vieille Europe en pleine mutation.

Je n’avais jamais vu la Bande Annonce de ce film, je n’en avais même jamais entendu parler ! Mais sur l’insistance d’une collègue, nous sommes allées le voir, et finalement, je ne le regrette absolument pas ! Ce film est un petit bijou et c’est un vrai coup de cœur !

De flash back en flash back…

jude law

Les premières minutes du film nous mettent en condition historique : le spectateur ne fait pas moins de 4 bonds dans le passé avant d’arriver au cœur de l’histoire !

Au début du film, une petite fille va rendre hommage à une statue d’un auteur célèbre dans la république de Zubrowka. Premier bon dans le temps, en 1985 : nous rencontrons cet auteur célèbre, qui devant une caméra, va nous parler d’une rencontre qu’il a fait en 1968 : deuxième bond dans le temps.

En 1968, cet auteur, en vacance dans le célèbre Grand Budapest Hotel, rencontre son propriétaire, M.Moustapha ! Intrigué par l’auteur, le propriétaire décide de lui raconter son arrivée dans cet hôtel et sa rencontre avec M.Gustave en 1932 : troisième et dernier bon dans le temps !

Si vous avez suivi cette petite explication, vous pouvez visionner ce film ! Sinon, il faut relire l’explication;)

En 1932, le jeune Zéro, intègre The Grand Budapest Hotel en tant que « garçon à tout faire » ! M.Gustave, concierge distingué de l’hôtel, le prend sous son aile et lui apprend tout ce qu’il doit savoir sur cet hôtel et sur la clientèle très chic. M.Gustave fidélise sa clientèle, notamment la clientèle aisée féminine vieillissante…

Sa plus fidèle cliente, Madame D., décède et il se rend chez elle pour lui rendre un dernier hommage et pour assister à l’ouverture de son testament… il apprend qu’il hérite d’un célèbre tableau : « Le garçon à la pomme » ! Mais les descendants de Mme D. ne l’entende pas ainsi …

Une course poursuite délirante !

M.Gustave, accompagné de Zéro, récupère le tableau et part à la poursuite d’un employé de Madame D. qui l’a accusé de l’avoir assassiné ! Mais ils ne sont pas les seuls à les seuls à le poursuivre ! Le tueur de la famille, Jopling, est également à sa poursuite !

Et nous voici partie dans une course poursuite délirante, avec des cadavres et des morts assez comiques (je sais, ce n’est pas bien de rigoler de cela), des situations cocasses, des paysages magnifiques et colorés….

J’ai adoré toute cette partie de course poursuite !

Pas une minute d’ennui…

Que ce soit durant les périodes plus « calmes » ou durant la course poursuite, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde durant ce film ! C’est tout simplement un film de fou !

Cela part dans tous les sens… même si l’histoire de base est assez simple au final, les situations sont tellement cocasses et les personnages comiques

Un univers très particulier…

Le film se déroule en majeur partie à une période entre les deux guerres mondiales, dans une république imaginaire !

L’univers de ce film est très particulier. Il est très coloré, avec des inventions étranges, des personnages étranges, des traditions différentes !

Autant que l’histoire en elle-même, c’est tout l’univers qui est déjanté !

Une belle brochette d’acteurs ….

Une des plus grandes surprises que j’ai eu lors du visionnage de ce film, c’est l’étonnant casting qui le dessert !

M.Gustave est interprété par Raph Fiennes. Ce rôle est assez surprenant pour cet acteur, mais je l’ai vraiment adoré !

M.gustave

Le jeune Zero Moustafa est interprété par Tony Revolori, puis par F.Murray Abraham plus âgé.

L’héritier de Mme D est interprété par Adrien Brody ! Deuxième surprise au niveau du casting ! Idem que pour Ralph Fiennes, peu l’habitude de le voir dans ce genre de rôle/film, mais ce fut une très jolie surprise.

Le tueur (Jopling) de la famille D. est joué par Willem Dafoe. Ce rôle lui va parfaitement car je trouve qu’il a bien une tête de méchant.

Pour finir, on retrouve également Jude Law qui joue l’écrivain quand il est jeune.

Ma note : 9,5/10

Un coup de cœur pour film ! Tout m’a plu ! L’histoire, même si elle n’est pas extraordinaire, est totalement folle et m’a beaucoup plu ! J’ai adoré cet univers, les acteurs…. tout en fait !

Un super moment passé au cinéma ! Je vous le conseille tous:)

tbs

Roxou06

Publicités

10 réflexions sur “¤ Cinéma : The Grand Budapest Hotel ¤

  1. wow ça c’est de l’avis ! J’avoue que j’ai vu plusieurs fois la BA, et je me suis demandée ce que ça pourrait donner. Oui parce que je sentais que c’était soit quelque chose de très bien, soit complètement l’inverse. Il faudrait que je tente !

    J'aime

  2. Pingback: Challenge Oscars et Césars 2015 | Ma vie en rose

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s