¤ Chronique littéraire : Marie Tudor, Isabelle Fernandes ¤

marie tudor 1

 

Synopsis gros

Passée à la postérité sous le nom de Bloody Mary, ou Marie la Sanglante, Marie Tudor fait figure de reine mal-aimée. De son règne bref (1553-1558) sont le plus souvent mis en exergue les innombrables bûchers de Londres, l’intolérance religieuse et la rudesse de cette reine catholique. Et les griefs contre la première reine d’Angleterre ne semblent pas manquer : « vraie fille d’Henri VIII, dont l’alcôve, comme celle de son père, s’ouvrait de plain-pied sur l’échafaud, selon le mot de Victor Hugo, elle est encore accusée d’avoir appauvri l’Angleterre tant économiquement que spirituellement.

Si cette légende noire est tenace, il faut bien admettre qu’une partie de son bilan ne joue pas en sa faveur : le supplice de quelques trois cents protestants – brûlés vifs pour leur foi – et l’alliance avec l’Espagne, qui devaient ramener par la force le pays dans le giron catholique, une infécondité tragique et la prise de Calais par les Français en 1558 permirent aisément de stigmatiser son action.

Au delà de la comparaison avec sa sœur, Élisabeth Iere qui lui succéda, lui opposant l’éclat et le faste d’un règne long, Isabelle Fernandes se propose de brosser un portrait plus juste et nuancé de Marie Iere d’Angleterre – reine méconnue et figure d’exception dans l’histoire anglaise.

.

J’ai emprunté ce livre à la bibliothèque de ma ville ! Cela faisait déjà un certain temps que je l’avais remarqué en librairie, mais je n’osais pas m’y attaquer ! C’est désormais chose faite.

 

chronique biz

J’aime l’Histoire, en particulier les différentes monarchies d’Europe, car même si nous pouvons leur reprocher de nombreuses choses, il faut aussi accepter qu’elles sont très intéressantes à étudier, et que les méandres de leurs Histoires ont fait notre Histoire !

L’époque Henry VIII en Angleterre m’a toujours interpellé particulièrement. En effet, historiquement c’est une époque particulière, mais religieusement également. Alors que Catholiques et Protestants s’opposent un peu partout en Europe, il y a un véritable schisme entre l’Angleterre et Rome… qui existe toujours aujourd’hui, car la Reine d’Angleterre est la chef de l’Église d’Angleterre, alors qu’en France, c’est le Pape.

Marie Tudor est la fille aînée d’Henry VIII, née de son premier mariage avec Catherine d’Aragon, Ce premier mariage, le roi ferra tout pour s’en défaire, quitter à se fâcher avec le pape, divorcer et déclarer Marie illégitime.

 

Durant une partie de sa vie, Marie verra défiler auprès de son père de nombreuses femmes et maîtresses, dont une partie aura une fin tragique…

Réfugié dans un environnement féminin, où la prière et l’étude sont pour elle un véritable refuge, Marie va se forger un véritable caractère de chef de nation !

D’ailleurs, elle se battra pour son héritage et pour monter sur le trône au décès de son frère Édouard.

 

Ce livre n’aborde pas que le règne de Marie Tudor. Il commence au début du règne d’Henry VIII, évoque le mariage de ses parents, puis les autres mariages du Roi, les naissances de sa sœur et de son frère, les problèmes politiques et religieux que le Roi doit affronter….

 

Cette biographie se divise d’ailleurs en trois grandes parties :

  • La première partie, qui évoque les années de 1516 à 1547 évoque le règne d’Henry VIII, la jeunesse de la princesse Marie, les brimades qu’elle a dut supporter de son illustre père, l’éloignement de sa mère…. cette partie nous présente la jeune Marie, et pose un peu la situation. Grâce à cette partie, je trouve que le lecteur peut appréhender plus facilement le caractère de la future Reine.
  • La deuxième partie, évoque les années de 1547 à 1553. Henry est décédé et c’est son jeune fils, non majeur, qui monte sur le trône. Le pays est alors dirigé par des conseillers, plus ou moins de confiance.
  • Enfin, la troisième partie évoque les années de règne de Marie Iere : de 1553 à 1558. Nous suivons chacune de ses années avec intérêt, car tout est bien mis sur la table : son besoin d’amour, son mariage, son désir d’enfant…. mais également comment est ce que la Reine perd pied et laisse certains conseillers prendre des décisions hasardeuses…

marie tudor 3

L’auteur ne s’est pas contenté de nous parler des quelques années de règnes, mais a vraiment voulu brosser un tableau très complet de la vie de Marie Tudor ! D’ailleurs, l’imposante bibliographie nous montre bien l’énorme travaille qu’elle a accomplit !

J’ai apprécié que l’auteur, justement, passe outre son surnom de « Marie la Sanglante », et aille plus en profondeur dans sa personnalité et son règne qui ne se résume pas qu’aux bûchers et qui a pourtant débuté sous les meilleurs auspices.

Un petit feuillet de photographies nous présente certains tableaux de la Reine ainsi que de son entourage.

marie tudor 2

 

verdict.

Une biographie que j’ai trouvé vraiment très bien écrite ! Le style est vraiment très fluide, on pourrait presque la lire comme un roman ! Bon d’accord, c’est un peu dense quand même !

N’ayez pas peur de ses 400 pages, car au final, la biographie tient sur 280 pages environ ! Les autres sont destinées à l’imposante bibliographie et aux notes de bas de pages qui sont rassemblées à la fin (et que je n’ai pas lu car je n’aime pas devoir aller chercher une note quand justement elle n’est pas en bas de la page!).

Vous l’avez compris mais cette biographie m’a vraiment emballé et j’espère que cette chronique va vous donner envie d’en savoir plus:)

 

Roxou06

marie tudor 4

.

,,

Publicités

2 réflexions sur “¤ Chronique littéraire : Marie Tudor, Isabelle Fernandes ¤

  1. J’adore aussi lire les biographies sur les souverains des grandes monarchies européennes. C’est vrai que son règne a été marqué par les conflits religieux et par décisions hasardeuses. C’est ce qui la rend intéressante ! Merci pour cet avis, c’était intéressant à lire =)

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.