¤ Chronique littéraire : Le clan du sanglier ¤

 

Je remercie Livraddict et les auteurs (Auto-édition) pour ce partenariat.

 

Synopsis gros

Dans la vieille et bourdonnante cité d’Arenjun, deux personnages, Kasim le légendaire guerrier nain, et Serpent, l’Archmage maitre de la Tour, se livrent une compétition acharnée au travers des histoires qu’ils racontent dans une auberge. Cette joute est devenue légendaire, et les gens viennent nombreux écouter leurs histoires. Ce soir c’est Kasim qui doit relever le défi et tenir son auditoire en haleine. Le nain va raconter l’histoire des tribus nomades de la lande d’Achenard et de leur grand rassemblement du printemps. Chaque année, les quatre tribus se rencontrent pour commercer, mais aussi pour proclamer symboliquement le passage à l’âge adulte de certains de leurs jeunes. Mais cette année-là, rien ne se passa comme prévu : le peuple gnome prit les armes contre celui des tribus, et la guerre éclata. Que fallait-il faire ? Aller à la guerre, au risque de renier les traditions et de mécontenter les esprits protecteurs? Ou respecter la Tradition et les totems, et permettre au rassemblement d’aller à son terme?

 

$.
chronique biz

J’adore faire des découvertes en matière de littérature, et les partenariats sont vraiment idéaux pour cela.

C’est ainsi que j’ai découvert cet ebook, qui appartient au genre Fantasy.

Il fait seulement 200 pages, et pourtant j’ai peiné à lire durant la première partie de l’histoire…

 

Le narrateur de cette histoire est Kasim, le nain bleu. Ce nain, propriétaire d’une taverne, à l’habitude de raconter des histoires (vraies ou fausses) en compagnie de son ami le mage Serpent devant une foule d’habitué. Le narrateur n’est pas présent dans le déroulé de l’histoire, mais certains passages (en italiques dans le livre), nous explique la mise en situation de Kasim et de Serpent, et leurs réactions lors de la narration.

Ce choix des auteurs m’a parut un peu étrange, et je n’ai pas trouvé que cela apportait une plus-value à l’histoire. Cependant, peut-être que la suite de la série apportera une explication…

 

Le livre (enfin, la partie narrée par le nain) commence avec la quête du Printemps. Cette quête permet aux 4 tribus alliés de se réunir pour la même quête, en envoyant chacune un de ses meilleurs jeunes pour la réaliser. Cette année-là, une quête particulière va avoir lieu, à cause de la crainte d’une guerre imminente contre les gnomes, notamment le clan du sanglier qui semble avoir rassemblé toutes les tribus gnomes autour d’elles.

 

Dès le début de la narration, le lecteur est plongé dans le vif du sujet, avec la présentation très rapide des tribus. C’est tellement rapide que dès le début les auteurs m’ont un peu perdu, car nous passons sur les 4 tribus tellement rapidement que j’ai eu du mal à faire le tri dans toutes ses informations rapides.

 

Tant bien que mal, j’ai réussit (ouf), mais j’avoue que cela m’a donné rapidement une image de « fouillis » qui ne m’a pas quitté pour la suite de ma lecture…

 

A part cela, j’ai globalement apprécié l’histoire et la mythologie développée. Les Quatre tribus (le peuple du vent, le peuple des loups blancs, les Sae et le marcheur noir) sont totalement différentes, et j’ai adoré les rencontrés, même si les quittés dès que j’ai accroché à l’histoire m’a un peu frustré. Chacune des tribus est intéressante à suivre, et elles sont toutes bien travaillés, même si celle du Peuple du Vent a été un peu négligé à mon sens, mais j’ai senti que cette tribu n’avait pas beaucoup d’importance dans le récit. Paliwesh ….

 

La tribu des Loups blancs est celle qui a le plus d’importance à mon sens dans ce récit (et probablement également dans les autres romans), avec la présence de deux membres dans le roman : Efka et Koem, la sorcière et son loup. Ces deux personnages forment un couple : ils s’aiment, mais ce sont également deux personnes qui combattent ensemble et sont liés par des liens très forts.

 

La tribu du marcheur noir s est représenté par Kalaman un chaman très puissant, bien que très jeune également.

 

La tribu des Saa est représenté par Sahale. Il est très important également, car il accomplira bien des prouesses dans la quête du Printemps.

 

Les 5 héros partent donc ensemble dans une quête très dangereuse, ayant pour but de stopper tout risque de guerre avec les gnomes. Ce sera dangereux et certains risquent de ne pas revenir.

 

Très vite, les 5 jeunes se séparent pour mieux se retrouver plus tard, et le livre aborde l’avancée de chacun, sans en oublier aucun.

 

Le problème majeur avec l’histoire, c’est que vu que c’est une nouvelle mythologie a appréhender par le lecteur, c’est qu’au final, 200 pages c’est assez court, surtout qu’il y a beaucoup de choses à comprendre.

Les personnages sont confrontés à des événements, naturels ou surnaturels dont je n’ai pas saisi toute l’importance à chaque fois, et j’ai fait plusieurs retours en arrière pour bien relire certains passages.

Surtout que les auteurs ne disent pas tout à chaque fois, mais usent parfois d’allusions, allusions que j’ai parfois zappés complètement.

Je sais que cela semble très négatif, mais si on oublie ces quelques petits soucis que j’ai ressenti durant ma lecture, passé la moitié du livre, j’ai totalement été happée par l’histoire ! J’avais hâte de savoir ce qu’allaient devenir les personnages et la finalité de toute cette quête ! Bon par contre, je n’ai pas réussi à comprendre pourquoi il y a une quête régulièrement !

Ce que j’ai apprécié, même si c’est un peu glauque, c’est que les auteurs n’ont pas peur de faire mourir des personnages ! Ici, il ne faut s’attacher à personne, c’est un peu comme dans GOT. Même si cela paraît un peu dur, je trouve cela aussi bien que les auteurs nous évitent une fin guimauve, car cela n’aurait pas été du tout dans le style de l’histoire !

 

verdict

Je ne pense pas être trop dure avec ce livre en lui mettant 6/10. En effet, j’ai trouvé intéressante la mythologie inventé par les auteurs et j’ai apprécié de suivre les aventures des différents personnages, mais je suis restée sur ma faim sur plusieurs sujets.

En effet, l’univers crée est trop dense pour un seul livre, mais il y a une énorme ouverture à la fin du livre, donc peut être y aura-il une suite.

Cependant, j’ai pleins de questions qui sont restées en suspens, peut être est ce volontaire, mais je ne m’attendais pas à cela en commençant ce livre.

 

Roxou06

 

Roxou06Roxou,,

Publicités

5 réflexions sur “¤ Chronique littéraire : Le clan du sanglier ¤

  1. ouille, c’est le genre de roman qui ne me plairait pas du tout, je pense ^^ je ne suis pas fan des romans fantastiques (en film oui, mais pas en livre^^) donc je passe mon tour 😉 Coole ces partenariats qui permettent en effet de découvrir de nouvelles choses 😉 gros bisous !

    J'aime

  2. Bonjour! J’ai moi-même découvert ce livre il y a peu, mais a contrario je me suis fait haper par l’histoire des les premières pages. Je me suis retrouvé dans cette auberge a boire les paroles du conteur! Je pense (et j’espère!)que cette densité du récit annonce de nombreux autres livres.

    J'aime

  3. J’ai vraiment aimé lire ce livre. Il faut être bien au calme, pour le commencer, et pour vite pouvoir apréhender chaque personnage, et leurs spécificitées.
    (qui n’a jamais lu un livre en étant obligé de regarder qui est qui? moi par exemple pour game of thrône)
    L’univers de ce livre est trés grand et il faut bien ça
    Passé ce détail, il faut laisser l’histoire vous imprégner, jusqu’a vous dévorer.
    J’ai hâte de lire la suite , pour connaitre ce qu’il a pu arriver à tous ces personnages « D »étonnants.

    J'aime

  4. Je pense que ce petit roman vaut le coup d’être lu 🙂 La densité ne fait pas forcément la qualité 🙂 Il y a de très belles idées et ce livre me rappelle joyeusement mon adolescence de rôliste. Et franchement pour le prix, ce serait dommage de le bouder. Bref moi je le recommande 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s