¤¤ Ciné en folie : ces films qui me laissent pensives ¤¤

Chers lecteurs,

.

Aujourd’hui, j’ai envie de vous faire un point cinéma, sur certains films que j’ai vu durant les derniers mois, mais dont je n’ai pas eu le temps de vous parler !

.

Donc, je reviens avec cette petite rubrique : Ciné en Folie !

.

Le thème du jour : Ces Films qui me laissent pensives …

.

Certains films, visionné au hasard d’une séance cinématographique ou d’un après midi pluvieux nous laissent tout simplement un peu pensif…

.

Je ne vais vous en présenter que deux, qui sont sorties courant 2013, et qui font partie de mon Challenge « Césars 2014 »…. Vu dès leurs sorties, ces films ne méritaient pas à mon sens une chronique entière, mais ils m’ont laissé assez pensives pour que je vous en parle quand même..

..

  • Le passé, Asghar Farhadi

le passé

Après quatre années de séparation, Ahmad arrive à Paris depuis Téhéran, à la demande de Marie, son épouse française, pour procéder aux formalités de leur divorce. Lors de son bref séjour, Ahmad découvre la relation conflictuelle que Marie entretient avec sa fille, Lucie. Les efforts d’Ahmad pour tenter d’améliorer cette relation lèveront le voile sur un secret du passé.

.

Ce film est sorti en mai 2013, et c’est à ce moment que je l’ai regardé au cinéma ! Oui, je sais, cela commence à dater, surtout que ce film fait partie d’un Challenge César 2014, donc il était plus que temps que je vous en dise deux mots.

Pour ma part, j’ai très moyennement apprécié le film, j’ai trouvé que l’intrigue était tirée par les cheveux, que les personnages étaient clichés…

Non décidément, je n’ai pas accroché !

La seule chose qui sauve ce film est la présence de Bérénice Bejo que j’adore comme actrice !

.

Ma note : 4,5/10, je lui mets cette note, car je n’ai pas payé cher ma place de cinéma, et qu’il a quand même été primé, même si j’ai du mal à en comprendre les raisons !

.

  • La religieuse, Guillaume Nicloux

 

la religieuse

XVIIIe siècle. Suzanne, 16 ans, est contrainte par sa famille à rentrer dans les ordres, alors qu’elle aspire à vivre dans « le monde ». Au couvent, elle est confrontée à l’arbitraire de la hiérarchie ecclésiastique : mères supérieures tour à tour bienveillantes, cruelles ou un peu trop aimantes… La passion et la force qui l’animent lui permettent de résister à la barbarie du couvent, poursuivant son unique but : lutter par tous les moyens pour retrouver sa liberté.

.

Avec les places à 3,90€ le mardi soir (pour les films en fin de programmation), j’ai vu des films parfois un peu étrange, et c’est le cas de celui-ci !

C’est l’adaptation d’un livre de Diderot, sortie dans les années 1780.

Je pense que déjà ce livre doit être étrange à lire, mais l’adaptation est franchement dérangeante… Nous sommes mis en confrontation avec la société de l’époque, qui force parfois certaines jeunes filles à entrer dans les ordres, pour « pallier » aux pêchers de leurs parents…

Mais le plus dérangeant c’est l’atmosphère de Haine/Amour/Abstinence/Sensualité….

Je ne sais pas comme dire tout cela, mais un film franchement dérangeant !

.

Ma note : 5/10, je lui mets quand même la moyenne, car ce film aborde des sujets compliqués…

.

.

Avez-vous vu ces films ? Qu’en avez-vous pensé ?

Voyez vous des films qui vous laissent pensifs également ?

.

Roxou

 

Publicités

3 réflexions sur “¤¤ Ciné en folie : ces films qui me laissent pensives ¤¤

  1. Pingback: Challenge Oscars & Césars 2014 | Ma vie en rose

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s