¤ Chronique littéraire : Merry Gentry 1 : Le Baiser des ombres ¤

 J’ai découvert cette saga il y a quelques années, et j’ai apprécié les premiers tomes. Ayant décidé de finir mes sagas en court, j’ai souhaité vous présenter la globalité de la saga, en vous présentant les tomes que j’ai déjà lu !

 

Synopsis gros

$.Il y a plein de gamines qui rêvent de devenir un jour princesse chez les fées, mais, croyez-moi, c’est complètement surfait !
A l’agence de détective Grey, personne ne sait que je suis la princesse Meredith NicEssus. Cela veut dire que j’ai réussi ) cacher ma véritable identité à une tripotée des meilleurs médiums de la ville. Une belle prouesse. Mais mon glamour ne me rend pas immortelle. Et puisque mon cousin veut ma mort, il vaut mieux que je me planque. Le fait que le jeu cherchez la princesse soit devenu plus célèbre que cherchez Elvis m’a facilité les choses : c’est évident : la princesse Meredith dansant à Paris, flambant à Vegas…Après trois ans, je fais toujours la une de la presse à scandale. Cela dit, à en croire les derniers gros titres, je suis aussi morte que le King.

chronique biz

L’histoire commence assez doucement, par la présentation de notre personnage principal : Merry Gentry ! On nous parle de ces amis (dont son patron), de son physique, de sa vie, de ses origines… et j’avoue que là, j’ai totalement pataugé ! Et oui, car nous entrons donc doucement dans un univers fantastique, donc il faut se faire aux différents personnages, aux Feys et à tout le vocabulaire qui a avec. Ce sentiment de flou perdure pendant plusieurs chapitres, puis on s’y habitue, bien que tout au long du livre nous apprenons de nouvelles choses.

Après avoir donc rapidement fait connaissance avec Merry (ou Princesse Meredith) ainsi que de son patron, Jérémy, nous sommes directement plongé dans l’action du livre avec la mise en place d’un piège pour attraper un homme qui ensorcelle sa femme. Et oui, car les humains et les Feys vivent en (plus ou moins) harmonie et donc, la magie est connue de tous. Nous ne sommes donc pas dans un univers caché, comme dans certains livres fantastiques.

Mais qu’est ce que le monde des Feys (ou Féerie si vous préférez) ? Alors c’est un monde plein de magie et constitué de différents peuples qui vivent dans deux cours distinctes : la cour Seelie (où tout est beau, tout est jolie, cour de lumière) et la cour Unseelie (où c’est moins beau, vu qu’elle recueille tous les parias de la cour Seelie). Et ça manigance, cela fait des mauvais coups (de magie bien sur)… et entre les différents peuples, il y a une espèce de hiérarchie, qui provoque beaucoup d’intolérance et de tension : les Sidhes (dont fait partie Merry) est « la classe dirigeante » si l’on peut dire, et autour, gravite tout un tas de peuples : les gobelins, les mi-feys….

Nous voilà donc bien loin de l’univers magique et féerique des petites filles ! Ici, c’est quasiment la guerre pour survivre !

Et en plus, c’est un univers où la violence est certes omniprésente, mais le sexe aussi ! En veux tu en voilà, et la Reine couche avec tout le monde, et bientôt, Merry devra couche avec tous ses gardes aussi ! Il y a beaucoup de scènes avec moult détails ! Cela fait bizarre surtout que ce n’est pas habituel dans ma littérature habituelle !

Merry est donc une Princesse en fuite, car peur d’être assassinée par son cousin !
Mais voilà, dans ce premier tome, elle est retrouvée et sa tante (la Reine Unseelie), envoie ses gardes pour la récupérer. Et donc, toute l’histoire tourne plus ou moins autour de cela : une armée pas forcément charmante qui essaie d’attraper Merry, des gardes qui la protège tant bien que mal et un repas chez la Reine qui s’annonce dangereux pour Merry.

Je ne vais pas en révéler plus pour si vous désirez lire le livre !

En clair, il y a beaucoup d’actions, et cela va vraiment vite. Donc pas question de louper une ligne ou de lire en diagonale (ce que je fais quand un livre me barbe). Une minute d’inattention et c’est un peu le drame car on risque de perdre le fils très vite.

.
Il y a pas mal de personnages qui gravitent autour de Merry (et pour la plupart, des hommes, avec qui elle a des préliminaires sexuelles!), pour la plupart, on les vois quelques chapitres, puis ils occupent une place secondaire. Mais il y a aussi tout un groupe d’hommes, la garde rapprochée de Meredith, qui est très présent. Les personnages sont vraiment tous intéressants, tant émotionnellement, historiquement, mais aussi physiquement (genre un Fey bleu!). J’ai bien aimé car cela apporte vraiment une profondeur à l’histoire !

.

Le livre est écrit à la première personne du singulier, et nous nous trouvons donc dans la tête de Merry ! C’est plutôt sympa comme cela nous savons ses pensées et ses sentiments. J’ai bien aimé ! En plus, comme cela, nous avons la surprise quand il arrive quelque chose !

.

Le livre est séparé en chapitres, assez nombreux je dirais et de taille variable. Cela permet d’alléger le récit qui est quand même vraiment prenant. Sinon, l’auteur que je découvre a un style d’écriture que j’apprécie déjà énormément.
Une histoire prenante, que j’ai eu beaucoup de mal à lâcher, même si j’avoue qu’au début du roman, j’ai eu un peu de mal à accrocher à cause de l’univers vraiment complexe et de toute cette violence !

 

verdict

Un premier tome que je suis ravie d’avoir pu découvrir et en tout cas, une série que je lirais dans son intégralité !

Un livre vraiment captivant que j’ai eu beaucoup de mal à lâcher ! Par contre, à réserver aux amateurs de fantasy !


Roxou

Publicités

6 réflexions sur “¤ Chronique littéraire : Merry Gentry 1 : Le Baiser des ombres ¤

  1. Pingback: ¤ Chronique littéraire : Sous le souffle du mistral – Merry Grentry T5 ¤ | Ma vie en rose

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s