¤ Chronique littéraire : After Saison 1 ¤

 J’ai vu tellement de chroniques sur ce livre, que j’ai eu envie de le découvrir à mon tour… et ce fut assez surprenant comme lecture.

Synopsis gros

Tessa est une fille gentille avec un adorable petit ami, Noah. Elle est décidée, ambitieuse et sa mère veille à ce que cela continue. Mais elle vient à peine de s’installer dans son dortoir d’étudiante qu’elle se heurte à Hardin. Avec ses cheveux châtains ébouriffés, son p… d’accent anglais, ses tatouages et son piercing sur la lèvre, Hardin est vraiment mignon et tellement différent des garçons qu’elle connaît. Mais il est aussi grossier, voir violent et Tessa devrait donc le détester… Ce qu’elle fait jusqu’au jour où elle se retrouve seule avec lui. Quelque chose du caractère sombre d’Hardin l’attire et leur baiser fait naître en elle une passion jusqu’alors inconnue. Il lui dit qu’elle est belle, qu’il n’est pas un garçon pour elle et il disparaît, et ce à plusieurs reprises. Malgré la façon dont il la traite, Tessa va chercher au plus profond d’Hardin et derrière ses mensonges qui il est réellement. Plus il la repousse et plus Tessa sera entraînée plus près du gouffre. Tessa a déjà un petit ami parfait. Alors pourquoi fait-elle tant d’efforts pour surmonter sa fierté blessée et les ravages qu’Hardin fait à de belles filles comme elle ? À moins que… ce ne soit ça l’amour ?

 

chronique biz

Ce livre fait partie du genre Young Adult. Les personnages sont donc jeunes (autour de la vingtaine), et il va y avoir une romance avec des difficultés (sinon ce ne serait pas drôle).

.

Tessa est une jeune femme très sage, avec des principes assez fort, bien sous tout rapport, et qui vit une romance saga avec son petit ami Noah très BCBG.

Hardin quant à lui, jeune homme tatouée et percée, semble sans attache, ne se préoccupe pas des autres et surtout, profite de la vie.

Ces deux là n’ont rien en commun, pourtant, une attirance s’installe dès le premier regard… Loin de combattre cette attirance, les deux jeunes personnes vont tout faire pour se retrouver…

.

Car les personnages veulent nous faire croire qu’ils combattent cette attirance, mais je n’ai pas trouvé que ce « combat » était présent voir réaliste dans ce livre ! Tessa et Hardin sont attirés l’un par l’autre et ils font tout pour que cela ce conclut.

.

Nous sommes donc dans un schéma assez classique pour de la Young Adult ! Mais qu’est ce que les personnages m’ont agacé ! J’ai trouvé Tessa vraiment naïve à certaines reprises, et Hardin mérite vraiment des claques (façon de parler, je ne suis pas violente).

Il y a quelque chose qui m’agace prodigieusement dans ce genre de roman, c’est que cela ne donne pas vraiment une très bonne image de la femme : répondre à tous les caprices de l’homme, tout pardonner même si elle se fait malmener, ou que l’homme soit possessif/jaloux à excès ! Mais je me fais souvent la remarque dans ce genre de littérature.

.

Si on enlève ces points négatifs, cette romance est assez agréable à lire, bien qu’un peu trop vulgaire à mon goût. Ce n’est pas les scènes osées qui m’ont gêné, car il n’y en a pas beaucoup et c’est assez soft. C’est surtout le vocabulaire d’Hardin qui m’a gêné. Ce personnage ne peut pas dire trois mots sans ajouter un mot vulgaire, et à force, c’est un peu fatigant.

Dans l’ensemble, j’ai bien accroché avec l’histoire. J’ai trouvé la Romance entre nos personnages très bien amené, et leurs différences enrichies vraiment l’histoire.

.

Alors que j’approchais de la fin, et que même si je trouvais l’ensemble sympa mais sans plus, l’auteur nous fait une fin frustrante ! Je ne m’attendais pas du tout à cela ! j’ai eut envie de hurler à la fin (je l’ai fait d’ailleurs, cela a surpris ma Moitié). Donc bon, je vais lire la suite…

.

J’ai lu sur internet que certaines personnes comparaient cette saga à celle de Cinquante Nuances de Grey. Et cette comparaison m’a surprise, car je trouve que ce n’est pas du tout la même chose.

Certes, il y a des scènes de sexes, mais ce n’est pas de la domination, c’est juste du sexe. Certes Hardin est assez torturé, et un peu possessif, et Tessa est totalement idiote et naïve… mais ces éléments se retrouvent dans beaucoup de romans Young Adult. Donc pour ma part, je trouve que ces sagas sont totalement différentes. Sans oublier qu’ici, le style d’écriture est quand même de très bonne qualité, contrairement à 50 nuances qui possède un style à pleurer.

 

verdict

Un roman qui m’a surpris de façon positive dans l’ensemble. Les personnages (les principaux mais aussi les autres) m’ont un peu agacé, car je les ai trouvé trop caricaturaux, mais le style d’écriture compense cela !

Par contre, j’ai détesté la fin qui m’a énormément frustrée et qui va m’obliger à très vite dévoré le second tome !

 

Roxou

Publicités

11 réflexions sur “¤ Chronique littéraire : After Saison 1 ¤

  1. Difficile de passer à côté, c’est certain. Comment résister? Jusque là, j’ai pu… mais à force, j’ai presque envie de me laisser tenter – alors même que ce que tu dis (sur les clichés et la niaiserie), m’exaspère déjà. Influençable? Possible, aha.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s