¤ Chronique littéraire : Le Prince des marées ¤

 

Ce livre fait partie du Baby Challenge Contemporain et je l’ai donc emprunté à la bibliothèque. Et j’ai été surprise de découvrir que ce livre était un vrai pavé !

Synopsis gros

Le monde selon Wingo, pourrait-on dire… Tom et sa sœur jumelle Savannah vont être confrontés au passé mystérieux et violent de leur famille. Il y avait le père, Henry, pêcheur de crevettes, brutal et destructeur, la mère, Lila, belle, ambitieuse et monstrueuse, Luke, le fils aîné, dur au cœur tendre. Et les disputes, les cris, les coups… l’île Melrose, les marais, les parfums d’eau salée de la Caroline du Sud, l’or de ses lunes et de ses soleils.

chronique biz

 

L’histoire commence quand Tom, un homme approchant de la quarantaine et vivant tranquillement dans le Sud des États-Unis avec sa femme et ses filles, apprend que Savannah, sa sœur jumelle a tenté de se suicides. Aussitôt, il se rend à New York pour tenter de la soutenir. Cependant, il se heurte à Susan Lowenstein, la psychiatre de Savannah, qui empêche Tom de la voir sous prétexte que cela la perturbe. Tom commence alors à raconter leur enfance et jeunesse à la psychiatre.

Et ce qu’il raconte est surprenant et vraiment perturbant.

.

Tom et Savannah ont grandi dans une petite ville de Caroline, Colleton, avec leur frère aîné Luke, leur père Henry et leur mère Lila. Le couple ne s’entend pas et le père a tendance à jouer du poing quand il est contrarié.

Les trois enfants vont donc grandir dans un petit coin de paradis, au milieu des marais et près de la mer… Mais leurs parents vont leur faire vivre un calvaire tout au long de leur enfance, et même au niveau de leur vie d’adultes…

.

Tom va donc nous raconter leurs vies. Sa narration n’est pas linéaire. En effet, tout au long des 600 pages de ce livre (oui je vous avais bien dit que c’était un pavé), Tom va également vivre sa vie dans l’appartement de sa sœur, tandis qu’elle est en foyer. C’est lui le narrateur du livre, donc nous allons suivre ses hésitations et ses pensées. Même si notre personnage principal n’est pas suicidaire, sa jeunesse l’a également profondément marqué, et il n’est pas équilibré dans sa vie professionnelle et personnelle.

.

Durant deux mois, Tom va donc rester à New York pour tenter d’aider sa sœur, et en même temps faire une pause dans sa vie pour tenter de se retrouver et de repartir sur de bonnes bases avec sa famille.

.

Tout ce que le personnage raconte m’a profondément marqué et même un peu perturbé. En effet, sa vie a été vraiment extrêmement dure, et je peux comprendre que certaines personnes craquent après avoir subi tant de choses. Il y a un soir où j’ai franchement eu du mal à dormir à cause de ce livre. Pas parce que l’histoire fait peur. Non, parce que cela m’a perturbé…

 

verdict

Ce livre est un pavé, et j’ai donc mis plusieurs jours à le lire. Je n’ai pas eu de coup de cœur pour ce livre, loin de là. Il ne fera sûrement pas partie de mon top 10 de l’année, mais je pense quand même que je m’en souviendrais un certain temps. En effet, il m’a marqué, nous avons ici une saga familiale sudiste, avec beaucoup de rebondissements, de non-dits, de silence, de secrets….

 

Un livre à lire je pense, si vous n’avez pas peur de son épaisseur:)

 

Roxou

Advertisements

4 réflexions sur “¤ Chronique littéraire : Le Prince des marées ¤

  1. Ah dommage il est dans ma pal depuis un moment on aurait pu faire une LC !! Toutes les critiques que j’en ai lues jusque là le classent limite comme chef d’oeuvre donc j’en attends beaucoup, on verra bien mais c’est pour bientôt !

    J'aime

  2. Pingback: Babies Challenges 2015 : mes participations | Ma vie en rose

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s