¤ Cinéma : La femme au tableau ¤

 

 

Bonjour à tous !

Avec un peu de retard, j’aimerai vous présenter ce film que j’ai vu au cinéma lors de sa sortie, en juillet 2015. Il semblerait donc que je suis autour des trois mois de retard dans mes chroniques de films (et je n’ose même pas parler de mes chroniques littéraires).

 

Synopsis gros

Une réfugiée juive octogénaire fait appel au gouvernement pour récupérer des œuvres d’art qui appartiennent à sa famille.

chronique biz

L’Histoire m’a toujours passionné. Je lis donc beaucoup de livres historiques, je regarde beaucoup de reportages et j’adore également les films historiques !

La seconde guerre mondiale est une époque qui commence à être très bien connue… l’aspect vol des œuvres d’arts est déjà également bien traité, je pense notamment aux Monuments Mens, mais ce film va nous montrer le côté humain de ces vols, et non le côté financier.

.

Ce film va relater l’histoire vraie de Maria Altman. Comme beaucoup de personnes juives, elle va fuir son pays (l’Autriche) abandonnant tout (famille et objets) pour se réfugier avec son époux en Amérique.

la fuite

Elle tente alors, comme beaucoup de ses concitoyens d’oublier cette époque et de se reconstruire.

Des années plus tard, alors que Maria approche des 80 ans, elle décide de récupérer une partie des biens que les nazis lui ont volé durant la guerre, notamment un des tableaux les plus célébres d’Autriche : La femme en Or. Ce tableau représente sa tante, et elle veut le voir revenir dans le giron familial.

.

Maria Altman (jouée par Helen Mirren), engage donc un jeune avocat (Ryan Reynols), ami de la famille pour récupérer ce tableau.

procès

Dans ce film, l’aspect principal est bien sur la lutte de Maria et de Randol pour récupérer le tableau et ainsi rendre justice à la famille Altman. Mais outre cela, j’ai trouvé magnifiquement joué les relations entre les personnages, les émotions de Maria, sa difficulté de revenir en Autriche, les hésitations de Randol… Tout cela est superbe et les acteurs sont tout simplement bluffants !

.

Randol, le jeune avocat fraîchement embauché, hésite à ce lancer dans cette affaire. En effet, il est pessimiste et ne voie pas d’ouverture favorable à cette histoire. Malgré cela, sur demande de sa famille il y vit quand même et se donne énormément de mal pour satisfaire Maria.

.

Maria, outre son désir de faire justice et de récupérer le portrait de sa tante, doit se battre avec de douloureux souvenirs : la fin de sa vie en Autriche, la disparition de sa famille, sa fuite… Le film est d’ailleurs entrecoupé de flashback sur son ancienne vie, qui permettent au spectateur de bien appréhendé la situation.

verdict

 

Un film bouleversant, qui ne se contente pas d’aborder l’aspect juridique de cette histoire, mais également tout l’aspect humain qu’il y a autour ! J’ai trouvé les acteurs très doués et j’ai été au bord des larmes pendant tout le film !

Car au final, Maria engage des poursuites pour récupérer ses biens, mais c’est aussi une volonté de sa part de faire reconnaître au gouvernement ce qu’il s’est passé, et un refus d’oublier !

doré

Roxou

.

Advertisements

11 réflexions sur “¤ Cinéma : La femme au tableau ¤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s