¤ Chronique littéraire : Nos faces cachées ¤

Titre : Nos faces cachées
Auteur : Amy Harmon
Date de sortie : 2015
Éditions : Robert Lafont
Format : poche
Prix : 8,95 €
Ma note : 16/20

 

 

Bonjour à tous !

 

Voici un livre qui était sur ma liseuse depuis de longs mois… Les critiques étaient tellement élogieuses que j’ai hésite longtemps avant de le lire, de peur d’être déçue. Et ce qui est arrivé malheureusement (c’est le risque quand l’on attend beaucoup d’un roman).

 

Synopsis gros

Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l’on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu’il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu’à ce qu’il cesse de l’être… Nos faces cachées est l’histoire de cinq amis qui partent à la guerre. L’histoire d’amour d’une jeune fille pour un garçon brisé, d’un guerrier pour une fille ordinaire. L’histoire d’une amitié profonde, d’un héroïsme du quotidien bouleversant. Un conte moderne qui vous rappellera qu’il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous…


chronique biz

Ce roman est une jolie romance, mais ce n’est pas que cela.

Ambrose est un jeune homme star de son lycée, Fern est une adolescente assez normale comme tant d’autres.. rien ne pourrait les rapprocher. Ils se connaissant mais ne se fréquente pas forcément. Ambrose semble inaccessible pour la jeune fille.

 

Mais suite aux attentats du 11 septembre, le jeune homme décide de s’engager dans l’armée, en entraînant ces 4 meilleurs amis. À partir de ce moment, rien ne sera plus comme avant.

 

J’ai assez apprécié l’intégration de cette histoire dans l’actualité. Ambrose est vraiment très touché par les événements de septembre 2001 et après son diplôme il souhaite donc s’engager dans l’armée. Mais il ne veut pas y aller tout seul. 5 jeunes hommes d’une toute petite ville partent donc faire la guerre, en laissant derrière eux leurs amis, petits copines et même futur bébé.
Bien sur, vous vous en doutez, tout ne se passe pas bien, et quand Ambrose rentre de la guerre, il a changé.

 

La première partie du livre, qui se passe au lycée, m’a totalement laissé indifférente. En le schéma est trop classique pour que l’on s’y attarde : le beau gosse, son groupe d’amis fermés, la jeune fille invisible… bref, rien qui change de l’ordinaire.

 

La seconde partie, après le retour d’Ambrose est un peu plus intéressante, car elle casse un peu les schémas habituels, bien que je trouve que l’on se retrouve dans une romance type « La Belle et la Bête », mais ce n’est que mon avis.

Ambrose, après avoir vécu la guerre, est totalement changé et se replie complètement sur-lui même. Fern est devenue une belle jeune femme sur d’elle, et elle ne se laisse pas repousser par Ambrose. Au contraire elle souhaite lui redonner goût à la vie.

 

J’ai aimé ces différents personnages, malgré la romance un peu classique. Ils sont vraiment tous différents et je me suis attachée à eux de différentes façons. Cependant, je n’ai pas compris pourquoi Fern était encore dans sa ville natale. En effet, elle me semblait être une jeune fille intelligente donc je n’ai pas saisi son manque d’ambition et le fait qu’elle reste chez ses parents. Je trouve que ce point m’a un peu gêné, car j’ai eut l’impression que tous les jeunes végétaient dans leur petite commune.

 

Bailey est clairement le personnage que j’ai le plus apprécié ! Cousin et meilleur ami de Fern, il est myopathe depuis sa petite enfance, et sait donc qu’il va mourir prochainement. Malgré cela, c’est un personnage optimiste, joyeux, et qui ne recule devant rien ! Je l’ai adoré, il m’a fait sourire et presque pleuré… Il a apporté quelque chose de spécial à ce livre je trouve !

Fern et Bailey forment un duo génial, rayonnement de vie et de gentillesse !

 

Extrait

 

« – Comment as-tu su que j’avais besoin de toi ?
– Parce que moi aussi, j’avais besoin de toi ».

 

« – J’ai souvent pensé que la beauté était un frein à l’amour, répondit le père de Fern.
– Pourquoi?
– Parce qu’il nous arrive de tomber amoureux d’un visage et non de ce qu’il dissimule. »

 

verdict

J’ai beaucoup apprécié ma lecture, mais ce ne fut pas un réel coup de coeur ! Je pense qu’à force de lire des chroniques, j’en attendais beaucoup plus ! J’ai même été un peu déçu car je m’attendais à beaucoup mieux !

 

Cependant, maintenant que j’ai un peu de recul sur ma lecture, je m’aperçois que l’histoire m’a beaucoup plu et que ce conte de «  la Belle et la Bête » moderne a beaucoup de points positifs ! Cependant, j’ai regretté certaines choses comme le classicisme des personnages (l’ado parfait à qui tout réussi et la jeune fille invisible et banal) mais l’auteur arrive à merveille à retourner la situation.

 

Il m’a fallut donc prendre un peu de recul pour apprécier ce roman, car il m’a laissé très perplexe.

 

Mention spéciale à Bailey qui est tout simplement génial comme personnage ! Il est optimiste

 

Roxou

 

 

 

Publicités

25 réflexions sur “¤ Chronique littéraire : Nos faces cachées ¤

  1. Mince, c’est dommage mais c’est ce qui risque d’arriver quand on attend beaucoup d’un livre… Je l’avais lu dès sa sortie et j’avais eu un énorme coup de coeur pour cette histoire.

    J'aime

  2. Roman qui j’ai envie de découvrir. C’est vrai que trop d’avis positifs ne permettent pas d’être dans l’inconnu quand tu plonges dans le roman, pas facile de faire abstraction de tout ce qu’on en dit!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s