¤ Chronique littéraire : De si doux mensonges, Kate Noble ¤

Titre : De si doux mensonges
Auteur : Kate Noble
Date de sortie : 2016
Éditions J’ai lu
Format : poche
Prix : 7.40 €
Ma note : 15/20

 

Bonjour à tous !

Je remercie Louve du forum Mort-sure et J’ai Lu pour ce joli partenariat, plein de romance et d’amour !

 

Synopsis gros

 

Ned, comte d’Ashby, n’a aucune inquiétude face à Turner, son secrétaire et ami, qui l’a mis au défi de séduire une dame en se glissant dans la peau d’un simple roturier. A l’occasion d’un voyage d’affaires, ils se rendront dans le Leicestershire, où personne ne les connaît ; là, ils échangeront leurs rôles, et Turner ne pourra que constater le pouvoir du charme irrésistible du comte. Ce que Ned ignore, c’est que Phoebe Baker, sur laquelle il va jeter son dévolu, le hait sans l’avoir jamais rencontré parce qu’elle le juge responsable de ses déboires financiers. Elle a juré de se venger de lui. Quiproquos, mensonges et jeux d’orgueil… L’amour sortira-t-il vainqueur de ce dangereux méli-mélo ?

 

chronique biz

 

J’apprécie les romances … et oui,  je suis une grande romantique ! Et particulièrement l’été, qui est, je trouve, une saison profite à la rêverie et à la lecture légère !

J’ai d’ailleurs dévoré ce roman sur ma chaise longue, lors d’un après midi détente !

 

Ned, le comte d’Ashby, pense que tout lui sourit grâce à sa personnalité (et son physique). Son secrétaire et ami, Turner, pense que c’est grâce à son titre de comte ! Que cela ne tienne, le deux compères échangent donc leur place pour deux semaines… Mais qui va avoir raison ?

Dans son nouveau rôle de secrétaire, Ned va rencontrer la jeune Phoebe, gouvernante d’une riche famille chez qui il séjourne. Mais alors que les deux jeunes gens se rapprochent, les secrets de chacun deviennent de plus en plus lourd à porter.

 

Que dire sur ce roman ? Déjà j’ai apprécié ma lecture ! En effet, j’aime beaucoup les romances historiques, car je trouve qu’elles ont quelque chose d’un peu plus « idéalisé » que les romances actuelles. En effet, il y a une certaine pudeur dans les sentiments et les marques d’affection. Le sexe n’est pas la première chose qui est évoqué, et je trouve que c’est rafraîchissant !

Ned est un homme vraiment arrogant et le changement de position va le forcer à écouter les autres, et surtout, à observer ce qui se passe autour de lui. Il va apprendre beaucoup de chose, notamment que le pouvoir ne fait pas tout. Phoebe est plus effacée et plus méfiante envers les gens. Sa position de gouvernante l’empêche de donner libre court à sa joie de vivre.

 

Le secrétaire de Ned, Turner, qui va prendre sa place semble quelqu’un de bien. Cependant, son comportement dans la grande majorité du roman m’a vraiment déplu et j’ai presque détester à force ce personnage ! Dommage car il était important ! Mais je ne l’ai pas vraiment trouvé honnête.

 

Outre ces trois personnages principaux, les amis allant passer deux semaines dans une famille de noble campagnard, nous rencontrons beaucoup de personnages secondaires, donc toute une brochette de jeunes femmes « à marier » et je dois avouer qu’elles m’ont beaucoup fait rire par leurs manœuvres maladroites pour séduire le comte.

 

L’histoire a lieu sur fond de vente de terrains, mais j’ai trouvé cette vente vraiment en second plan, et cela m’a un peu frustrée car l’auteur a égrainé des indices dessus, sans aller vraiment au fond de choses !

 

Globalement j’ai donc aimé cette histoire, même si j’ai trouvé que certains passages étaient assez peu probables vu l’époque où se situe l’histoire. En effet, je doute que les jeunes femmes se baladent sans chaperon aussi souvent !

verdict

 

Une très jolie romance, que je trouve idéale pour l’été ! Cela m’a fait un peu pensé aux Harlequin que je lisais quand j’étais plus jeune ! hihi ! cependant, je trouve que le style de l’auteur est très agréable à lire, et j’avoue, j’ai adoré cette romance qui m’a fait voyagé !

 

Je conseille aux grandes romantiques sans hésitation !!

 

A très vite !

 

Roxou

Advertisements

2 réflexions sur “¤ Chronique littéraire : De si doux mensonges, Kate Noble ¤

  1. J’aime bien le principe mais en général quand il y a des ambiguïtés de personnages comme ça je stresse pour eux et ça ne me détend plus du tout ! Je le note tout de même, je suis aussi une irrécupérable romantique alors sait-on jamais^^ et comme toi j’aime la retenue des romances historiques même si j’aime aussi les romances modernes pour changer.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s