¤ Chronique littéraire : La vie est un arc-en-ciel, Cecelia Ahern ¤

Titre : La vie est un arc-en-ciel
Auteur : Cecelia Ahern
Date de sortie : 2007
Éditions J’ai Lu
Format : poche
Prix : 8 € environ
Ma note : 17/20

 

Bonjour à tous !

Pour cet été, grâce à un Top Ten j’ai sorti une PAL de 8 livres qu’il fallait absolument que je lise ! Pour l’instant je m’y tiens, et cela va ainsi me permettre de désencombrer (un tout petit peu) ma bibliothèque … Et dans ma PAL d’été, il y avait La vie est un arc-en-ciel de Cecelia Ahern, qui s’y trouvait depuis un certain temps déjà !

 

 

Synopsis gros

Depuis leur plus tendre enfance, Rosie et Alex sont les « meilleurs amis du monde ». Confidences, peines et joies : ils se disent tout. Ou presque. Car lorsque Alex quitte l’Irlande pour les États-Unis avec sa famille, l’un et l’autre ont le sentiment d’être arrachés à une histoire qui ne faisait que commencer. Mais leur amitié va survivre à l’épreuve du temps, de la distance, des difficultés, des bonheurs conjugaux et des malheurs familiaux, au fil d’une vie que chacun s’est construite de son côté. Peut-être parce que, secrètement, Rosie et Alex savent qu’ils ne se sont pas dit leur dernier mot. Un mot qui peut changer leur destin, du jour au lendemain.
Immense best-seller au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Allemagne….

 

chronique biz

Encore une fois, Cecelia Ahern m’a charmé avec ce livre ! Pour l’instant, je n’ai eut aucune déception (il ne me reste que deux livres non lus)…

 

L’histoire est racontée de façon épistolaire, mais version « moderne » : c’est à dire que nous avons des courriers traditionnels, mais également des mails, des textos, et même du chat ! Cette touche moderne m’a beaucoup plu !

 

Je ne suis pas allée  à l’aveugle dans la découverte de ce roman car j’ai vu il y a quelque temps l’adaptation cinématographique … cependant, même si la base est la même, certains événements ne sont pas tout à fait les mêmes (comme par exemple le timing).

 

Le lecteur rencontre Rosie et Alex alors qu’ils sont tous petits, et déjà amis … ce sont des enfants qui jouent ensemble, se font des blagues…  Puis nous les suivons dans l’adolescence puis l’âge adulte. Tout le monde pense que ces deux là vont finir ensemble, mais le destin va en décider autrement : Alex part à Boston avec sa famille, pendant que Rosie reste en Irlande et fait sa vie comme elle peut !

Cependant, ils resteront toujours amis durant les 40 ans pendant lesquels nous allons les suivre. La distance, les enfants, les mariages… rien ne les sépare, sauf parfois des « silences » entre eux. Des silences qui les perturbent tous les deux, mais la peur de perdre une amitié si précieuse les empêchent de se poser plus de questions et d’aller au fond de la question. Entre les non dits et la peur de l’inconnu, nous allons donc suivre Rosie et Alex.

 

J’ai beaucoup aimer suivre ces personnages! J’ai rit avec eux, mais j’ai également été triste et en colère à cause de certains personnages secondaires ! J’avais envie de les secouer par moment ! Bien sur, je connaissais la fin, mais comme le film est différent du livre, je ne savais pas exactement comment cela allait se dérouler ! Ce livre est un concentré d’émotions et il donne le sourire ! C’est une magnifique histoire.

De plus, le format du livre, en épistolaire « moderne » apporte un rythme particulier. En effet, il n’y a pas vraiment de règles, donc nous suivons parfois les personnages pendant plusieurs jours, puis les perdons de vue pendant des mois (voir plus). Mais ce n’est pas gênant car l’auteur arrive  à ne pas perdre son lecteur ce qui est plutôt pas mal ! Certains passages sont en « chat » ou « sms » cela apporte donc un rythme rapide par moment, car si il n’y avait que des lettres cela aurait pu être long. Cecelia Ahern a donc parfaitement bien intégré les nouvelles technologies dans son roman.

De plus, outre Rosie et Alex, les enfants de ceux ci interviennent également : nous lisons donc leurs courriers ou messages. Au niveau des personnages secondaires nous avons Phil (le frère d’Alex), puis le frère et la soeur de Rosie, les parents de Rosie, la meilleure amie de Rosie, Ruby … leurs interventions permettent de bien expliquer les relations qui unissent tout ce petit monde !

Ce que j’ai également apprécié, ce que ce sont des personnages « normaux ». Ils ne leur arrivent rien d’extraordinaire, et comme tout le monde, ils doivent donc ce battre pour être heureux, et doivent faire des choix par eux même… Je pourrais être Rosie finalement, mon conjoint Alex (mais ouf, il n’est pas partie à Boston !)… Cette « normalité » rapproche considérablement les personnages du lecteur !

 

 

Extrait

« Tous les deux, vous n’avez aucun sens du timing… quand apprendrez-vous à être au même endroit au même moment ? »

verdict

 

Une magnifique lecture, encore une grâce à Cecelia Ahern ! Cet auteur ne me déçoit décidément jamais ! Je ne suis pas loin du coup de cœur, ce qui aurait été surement le cas si je n’avais pas vu le film avant en fait !

Je recommande à 100 % cette lecture !

Roxou

Publicités

18 réflexions sur “¤ Chronique littéraire : La vie est un arc-en-ciel, Cecelia Ahern ¤

  1. Un roman plus que coup de coeur pour moi, très contente que tu aies passé un bon moment en compagnie de Rosie et Alex! C’est vrai que l’adaptation ciné prend des libertés, mais le film reste bon 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s