¤ Chronique littéraire : Orgueil et Volupté ¤

Titre : Orgueil et Volupté
Auteur : Anne Barton
Date de sortie : 2015
Éditions France Loisirs
Format : Broché
Prix : 16.50 €
Ma note : 17/20

 

Bonjour à tous !

 

L’année dernière, j’avais adoré le premier tome « Secrets et préjugés »… J’avais alors acheté les deux tomes suivants, qui dorment depuis dans ma PAL ! J’ai décidé de mettre ce livre dans ma PAL d’été, puis je l’ai lu rapidement dans le cadre du Challenge Mystère du mois d’août !

Synopsis gros

 

Angleterre, 1816
Alors qu’elle s’apprête à faire son entrée dans la haute société de Londres, Daphné veut croire que les temps difficiles qu’elle et sa famille viennent de traverser ne seront bientôt plus qu’un mauvais souvenir. Un espoir que vient balayer sans pitié le comte de Foxburn lorsqu’il pénètre dans le salon de l’hôtel particulier de Mayfair où elle vit désormais avec sa sœur. Car cet aristocrate hautain lui annonce de but en blanc qu’il possède un portrait d’elle… quasiment nue. Et qu’il n’hésitera pas à se servir de cette toile très compromettante si elle n’éconduit pas dans les plus brefs délais lord Biltmore, un jeune homme qu’il considère comme son protégé, et à qui il destine une tout autre épouse qu’elle.
En l’espace d’une seconde, Daphne voit s’obscurcir tout son avenir. Lord Biltmore n’est-il pas le seul gentleman prêt à l’épouser malgré son peu de dot ? Par la faute du comte de Foxburn, elle devrait donc sacrifier soit son avenir, soit sa réputation — elle qui n’a posé à l’époque comme modèle que pour nourrir les siens ? Un dilemme rendu plus difficile encore par le trouble et la fascination qu’elle ressent pour celui qui tient son destin entre ses mains…

chronique biz

 

Je suis une grande romantique ! Et ce que je préfère, ce sont les romances historiques ! Et je crois que j’adore Anne Barton (même si ce n’est que le second livre que je lis).

 

Daphné est la sœur d’Annabelle que nous avions suivi dans le précédent tome. Grâce au mariage prestigieux (et d’amour) de sa sœur, Daphné vit dans un milieu aisée et peut tranquillement pensé à son avenir.

Quand une peinture peu « orthodoxe » de la jeune femme se retrouve dans le salon du comte de Foxburn, celui décide d’éloigner Daphné de son protégé (Lord Biltmore), qui semble attachée à elle.

Mais ce que le comte un peu bougon n’avait pas prévue, c’est de se retrouver en train de proposer de l’aide à Daphné pour sauver sa réputation …

 

Je suis tombée aussitôt sous le charme de nos deux héros ! Daphné est un personne très attentionnée envers son entourage. Comme sa sœur Annabelle, elle a vécut des moments difficiles lors de la maladie de leur maman, et elle en est ressorti indépendante et avec une force de caractère importante. Indépendante, elle accepte cependant l’aide du Comte, ne souhaitant pas faire de la peine à sa famille. Grâce à son entrée dans le monde, elle espère pouvoir enfin se poser et avoir sa propre famille.

Le Comte de Foxburn est un personnage taciturne et très solitaire. Ayant participé à la guerre (Waterloo), il est revenu avec une blessure et ne souhaite donc plus avoir de contacts avec la société, et encore moins avec la gente féminine. Ce que j’ai apprécié avec ce personnage, c’est que malgré son beau beau physique et sa richesse, il est un « vrai » soucis pour une fois ! Il est donc juste « presque » parfait …

 

Les deux personnages ne s’entendent pas très bien au début (classique dans ce genre de romance), mais se retrouvent cependant à recherche les tableaux ensemble, donc à tenter de trouver un terrain d’entente. Daphné est intriguée par le Comte (Benjamin) et aimerait bien étudier sa blessure …  En effet, elle est persuadée de pouvoir l’aider à aller mieux, et ainsi lui offrir un avenir plus optimiste.

 

Les péripéties de nos deux personnages sont sympa à suivre, et j’ai adoré leurs échanges parfois très piquant. D’ailleurs, pour nous permettre de bien suivre les personnages, il y a une alternance de chapitres : nous suivons donc Benjamin et Daphné ! J’ai trouvé cela super sympa, car c’est vrai que nous n’avons pas toujours le point de vu masculin !

 

Petit bonus de ce roman : comme ce tome raconte l’histoire de la sœur d’Annabelle (héroïne du tome 1), nous avons de ses nouvelles, et j’ai adoré retrouvé tous les personnages auxquels je m’étais attaché !

 

 

verdict

Bien sur, ce n’est pas un livre qui révolutionne le genre de la littérature sentimentale. Cependant, la plume d’Anne Barton m’a encore une fois entraîné dans une magnifique romance !

J’ai le tome 3 dans ma PAL et j’ai hâte de retrouver tous ces personnages !

 

Roxou

 

Publicités

6 réflexions sur “¤ Chronique littéraire : Orgueil et Volupté ¤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s