¤¤ Lectures en folie : Un peu d’Histoire ¤¤

Chers lecteurs,

 

Me revoici pour un nouvel article récapitulant plusieurs livres que je n’ai pas eu le temps de vous présenter plus en détails !

 

Le thème du jour : un peu d’Histoire

Adorant l’Histoire, je lis autant de romans que de documentaires sur le sujet …. c’est partie pour un petit voyage dans le temps !

 

  • Secrets d’Histoire

Complots politiques, affaires de mœurs, scandales judiciaires…, l’Histoire est un éternel recommencement, un extraordinaire roman vrai, que Stéphane Bern a découvert dès sa plus tendre jeunesse en dévorant les œuvres d’Alexandre Dumas.
Dans ce livre, il évoque 34 histoires ténébreuses sur lesquelles on s’interroge toujours. De l’affaire des poisons à celle du collier de la Reine, de la malédiction de Toutankhamon aux « rois maudits » en passant par l’assassinat d’Henri IV, l’identité de Kaspar Hauser, l’enfant sauvage, de Dracula ou de Jack l’éventreur, la disparition de Saint-Exupéry, les amours de François Ier, la mort de Descartes ou d’Agnès Sorel, les bâtards de Louis XIV et de Napoléon Ier, les monstruosités des Borgia…, Stéphane Bern nous raconte avec passion et talent ces grandes énigmes du passé où la comédie humaine prend toute sa dimension.

..

Ce livre n’est pas un roman, mais une multitude de personnages historiques décryptées ! J’aime beaucoup les émissions de Stéphane Bern, et je trouve que ce livre est génial ! Dans un style simple et accessible à tous, l’auteur nous présente des moments historiques importants, en nous apportant des éléments concrets d’explications. Chaque chapitre étant assez court, cela permet de ne lire que des petits passages de temps en temps ! Bien sur, ce livre ne va pas en profondeur sur les sujets abordés, mais ce n’est pas son but non plus !

.

Ma note : 15/20, Un livre que je recommande à tout le monde, car il est facile d’accès et permet d’aborder l’Histoire de façon ludique !

 

  • Petites recettes de bonheur pour temps difficiles

Entre Iowa et Massachusetts de 1943 à 1946

Depuis que son mari a été appelé à rejoindre les forces alliées pour combattre en Europe, Glory Whitehall s’ennuie. Laissée seule avec son fils de 3 ans, enceinte jusqu’aux yeux, la jeune femme cherche une occupation pour tromper la solitude. Un beau matin, Rita Vincenzo reçoit la lettre d’une inconnue du Massachussetts…

Entre Glory, jeunette impulsive, et Rita, femme de poigne au grand cœur, se tisse une amitié au fil de la plume. Une correspondance entre deux femmes séparées par des centaines de kilomètres, accidentellement rapprochées par l’absence de leurs époux, partis sur le front.

Étayée d’instants complices, de joies, de peines, de drames, cette correspondance offre à chacune des deux femmes un moment de réconfort unique dans un monde bouleversé par les échos de la guerre qui menacent de saper leur courage. Comment vivre dans un monde sans hommes ? Comment égayer le quotidien lorsque tout est rationné ? À qui confier le mal-être, la souffrance de celles qui attendent, impuissantes et fébriles des nouvelles des époux, des fils qu’elles ont vus partir de l’autre côté de l’océan ?Trois ans de correspondance, autant de partage de recettes, de conseils de jardinage, de confidences inavouées… pour l’une des plus belles histoires d’amitié jamais écrites.

.

Je n’arrive pas à croire que je n’ai toujours pas parlé de ce livre, pourtant lu en décembre dernier ! Et je m’en souviens encore parfaitement, signe qu’il m’a beaucoup parlé ! Ce roman épistolaire nous présente l’amitié entre deux femmes très différentes, mais ayant un point commun : les époux sont partis à la guerre (1939-1945)… Ces lettres nous montrent une amitié qui se construit petit à petit, les difficultés de la vie, les questionnements ….

Ce roman m’a bouleversé, j’ai adoré suivre ces deux femmes, mais également leur entourage dans ces périodes si troublées !

 

Ma note : 18/20, Un roman magnifique que je conseille à tout le monde, et de toute urgence ! 2015 fut pour moi la re-découverte du roman épistolaire, que j’avais un peu laissé de côté. Celui ci fut ma troisième lecture après « Le cercle littéraire des amateurs… » et « Une lettre de vous ».

 

  • Une forêt d’arbres creux

Terzin, République Tchèque, décembre 1941. Bedrich arrive dans la ville ghetto avec femme et enfant. Il intègre le bureau des dessins. Il faut essayer de trouver chaque matin un peu de satisfaction en attrapant un crayon, jouir de la lumière sur sa table à dessin, pour enfin s’échapper du dortoir étouffant, oublier la faim, la fatigue et l’angoisse. Chaque jour se succèdent commandes obligatoires, plans, aménagements de bâtiments. Chaque nuit, le groupe se retrouve, crayon en main, mais en cachette cette fois. Il s’agit de représenter la réalité de Terezin sans consignes d’aucune sorte. Et alors surgissent sur les feuilles visages hallucinés, caricatures. Tout est capté et mémorisé la nuit puis dissimulé précieusement derrière cette latte de bois du bureau des dessins.

 

J’ai lu ce livre en février dernier, dans le cadre d’un club de lecture. J’ai pris des notes à ce moment là pour définir mon ressenti, mais je m’en souviens parfaitement ! Ce livre présente un ghetto juif, durant la dernière guerre mondiale. J’étais donc très intéressé par ce livre, qui est très court. Toute l’histoire est vue à travers les yeux de Bedrich, qui ne vas pas raconter sa vie de façon linéaire, mais certains moments forts de sa vie au ghetto, séparé de sa femme et de son fils. Malheureusement, je n’ai pas réussi à éprouver de l’empathie ou de la sympathie pour le personnage (c’est affreux). La façon dont l’auteur raconte l’histoire donne une certaine distance entre le narrateur et le lecteur. J’ai donc eut une lecture très lointaine, détachée de la réalité horrible de l’histoire…

 

Ma note : 11/20, même si le sujet est intéressante, je trouve que la façon de le traiter totalement intéressante, et je ne le conseille pas ! Il est très court, mais ce fut une lecture qui m’a parut interminable.

 

 

Avez-vous lu ces trois livres ? Qu’en avez vous pensé ?

 

Roxou

 

Publicités

9 réflexions sur “¤¤ Lectures en folie : Un peu d’Histoire ¤¤

  1. Les livres de Stéphane Berne pourraient me plaire. J’avais acheté le magazine hors-série sur les Reines de France cet été et l’avais trouvé en effet très accessible. J’aime beaucoup l’Histoire, et encore plus quand elle est présentée de façon ludique, accessible à tous. Ensuite on peut trouver d’autres sources pour approfondir des points précis si besoin. 🙂 Petites recettes de bonheur pour temps difficiles me tente beaucoup. A voir par la suite ! 🙂

    J'aime

  2. Les deux premiers me tentent beaucoup. En même temps moi Stéphane Bern (que j’appelle Bernie XD) je l’aime tellement. Je regarde toujours ses émissions, je trouve qu’il fait un travail formidable pour faire aimer l’histoire aux gens ! Si on avait eu des profs comme ça, tout le monde aimerait l’histoire !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s