¤ Chronique littéraire : Les ailes de la nuit ¤

Titre :  Les ailes de la nuit -Les Hathaway T1
Auteur : Lisa Kleypas
Date de sortie : 2011
Éditions J’ai Lu
Format : Ebook

 

Bonjour à tous !

 

Depuis que j’ai découvert Lisa Kleypas grâce aux sagas Les Ravenel et La Ronde des saisons, je continue doucement de lire ses oeuvres ! Et je me suis attaquée à sa saga Les Hathaways avec grand plaisir ! Bon, par contre, cela n’arrange pas mon challenge Sagas Littéraires 2017 car je rajoute encore une série !

 

Synopsis gros

Après une vive déception amoureuse, Amelia Hathaway n’espère plus se marier, d’autant qu’elle est devenue le pilier de toute sa famille. Le jour où elle vient récupérer son frère Léo dans les bas-fonds de Londres, elle rencontre Cam Rohan qui gère un club de jeu. Un homme déroutant et inclassable, ni gentleman ni canaille, qui transforme en or tout ce qu’il touche. Pour la première fois de sa vie, Amelia serait tentée de s’appuyer sur cette épaule solide, mais elle ne se fait pas d’illusions : pour Cam, l’appel de la liberté sera toujours plus fort que tout…

 

chronique biz

Les Hathaway sont une famille de 5 frères et soeurs : Léo, l’aîné, puis Amélia ainsi que trois autres jeunes filles ! Leurs parents sont décédés et Leo et Amélia tentent de gérer la famille comme ils peuvent. Mais Léo, déprimés par un chagrin d’amour n’est plus d’aucune aide et Amélia se retrouve donc à la tête de la famille…. Suite à un héritage, toute la famille déménage dans un manoir près du château du comte Westcliff (voir ici). Juste avant de partir pour la campagne, Amélia avait croisé le chemin du beau Cam qui travail dans un club de jeu, et à sa plus grande surprise, elle va le retrouver à la campagne !

 

Quelle surprise de retrouver Cam Rohan en début de roman ! Ce jeune homme fait parti de la saga La ronde des saisons (du même auteur), et apparait dans le troisième tome (avis ici), tome qui est mon préféré ! Et oui, Lisa Kleypas a décidé apparemment d’écrire une nouvelle saga, mais avec une famille qui habite à proximité des héros de sa première série ! Nous croisons donc souvent ces personnages, pour le plus grand plaisir des lectrices !

 

Encore une fois, ce livre est un plaisir à découvrir ! En effet, l’auteur utilise son talent pour nous raconter de belles histoires d’amour, sur fond d’Histoire avec des soucis de moral, de statuts sociaux … Et j’adore ! Mais, l’auteur, dans ce tome, va inclure un élément important qui chamboule toute la bonne société : Cam est à moitié gitan. Même si il travaille avec les gens de la bonne société, et vit avec eux, une partie ne l’accepte et ne le respecte pas.

Amélia, brisée par un chagrin d’amour, ne souhaite pas se marié ni avoir de prétendants. Son seul objectif est de mettre en sécurité ses sœurs, à l’abri du besoin et d’empêcher Léo de sombrer dans le désespoir. Forte et indépendante, elle n’a pas besoin d’homme pour la soutenir. Quand elle croise Cam, elle est attirée par le jeune homme mais refuse tout rapprochement pour ne pas mettre en péril (déshonneur) toute sa famille.

Mais le jeune homme devient vite une aide précieuse pour l’appuyer dans les difficultés qu’elle rencontre, et surtout, Amélia et toute sa famille n’ont pas de soucis avec son statut de « gitan ».

L’attraction entre les deux jeunes gens est donc immédiate, mais la romance va se construire tout doucement, pas petites touches… chacun va devoir apprendre à connaître l’autre et à mettre de côté ses appréhensions ! En effet, si Amélia ne veut pas être sous la coupe d’un homme, Cam lui, ne rêve que de retrouve sa famille gitane qui l’a plus ou moins abandonné durant son enfance !

 

Outre la romance entre Amélia et Rohan, la famille d’Amélia est très présente et prend une part importante dans le roman : nous avons d’abord Léo, le grand frère déprimé, puis sa sœur Winifred à la santé fragile, Poppy qui dit toujours ce qu’elle pense et Beatrix qui est encore très jeune … je pense que chacun membre de la famille va avoir son tome et j’ai hâte !

Et bien sur, il y a Merippen… jeune homme qui a été recueilli durant son enfance par la famille, il a plus ou moins le statut d’ami/frère mais est également un gitan, d’où la bonne connaissance et l’acceptation de cette communauté par tous les Hathaway !

 

Extrait

— Il n’y a que toi pour aller chercher du venin d’abeilles et revenir avec un trésor caché, fit-elle remarquer.

Elle souleva le coffret, le secoua doucement, et sentit bouger à l’intérieur des objets d’un certain poids.

— Flûte, il est verrouillé ! s’exclama-t-elle après avoir tenté de l’ouvrir.

Elle porta la main à sa chevelure en désordre et finit par y dénicher une épingle qu’elle tendit à Cam.

— D’où tiens-tu que je sais forcer une serrure ? demanda-t-il, une étincelle espiègle dans le regard.

— J’ai une confiance totale dans tes talents criminels. Ouvre-le, s’il te plaît.

 

verdict

Je commence donc cette nouvelle saga de l’auteur avec beaucoup de plaisir, car ce tome est vraiment sympa, et je sens que je vais adorer découvrir les aventures du reste de la famille, car les frères et sœurs d’Amélia sont tous différents avec des caractères forts donc cela promet beaucoup d’étincelles !

Si vous aimez les romances historiques, n’hésitez surtout pas !

 

A bientôt,

Roxou

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “¤ Chronique littéraire : Les ailes de la nuit ¤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s