¤ Chronique littéraire : Cinq à sexe – T5 Stéphanie Plum ¤

Titre :  Cinq à Sexe, Stéphanie Plum t5
Auteur : Janet Evanovoch
Date de sortie : 2013 (2004 pour la première édition)
Éditions Pocket
Format : Poche

 

Chers lecteurs,

 

Stéphanie Plum est une saga que j’apprécie beaucoup, mais qui est très longue  : il y a actuellement 23 tomes, et je n’en suis qu’au cinquième !

Synopsis gros

La semaine s’annonce chargée pour Stéphanie Plum. Au programme et dans le désordre remettre la main sur l’Oncle Fred avant que sa femme ne dilapide cinquante ans d’économie domestique. Identifier le propriétaire d’un corps découpé en morceaux. Se débarrasser d’un nain ombrageux qui a élu domicile chez elle. Echapper aux griffes d’un boxeur psychopathe qui a rencontré Dieu en prison. Trouver l’argent du loyer sans risquer sa peau en acceptant les missions spéciales que lui confie Ranger, son trop séduisant mentor. Dénicher LA petite robe noire pour vamper Morelli, le flic le plus sexy de la ville. A priori, rien d’insurmontable pour la tonitruante et désopilante Stéphanie Plum !

chronique biz

C’est une saga qui a tendance à traîner dans ma PAL, et pourtant, chaque tome me fait toujours passer un excellent moment de lecture !

 

Nous retrouvons notre chasseuse de prime favorite alors qu’elle n’a pas beaucoup de travail. Son cousin n’a pas beaucoup d’affaire à lui donner et elle commence à être à court d’argent. Stéphanie demande donc à son « mentor » Ranger de lui trouver de travail. En parallèle, elle enquête sur la disparition de son oncle et se retrouve encore une fois au cœur d’une affaire dangereuse qui va la dépasser.

 

Ce tome est dans la même veine que les précédents : il y a l’enquête, mais également beaucoup d’humour ! J’ai encore une fois beaucoup rigolé durant ma lecture. Stéphanie a toujours autant la poisse, et entre ses bourdes et sa malchance, elle se me toujours dans de drôles de situations. Bien sur, Joe arrive toujours à la rescousse, mais notre héroïne à désormais tendance à appeler Ranger pour l’aider. Mais celui ci semble attendre un peu plus que cela de Stéphanie !

 

Moi qui adore Joe Morelli, j’ai été surprise de voir l »importance de Ranger dans ce roman, et j’ai l’impression que l’auteur nous concocte un beau triangle amoureux (nooooonnnn!).

 

Extrait

Ma grand-mère fixait ma poitrine.

-Tu as l’air différente, dit-elle. Est-ce que tu portes un de ces soutiens-gorge sport ?

Elle y regarda de plus près.

-Mazette ! J’ai compris ! Tu as mis un gilet pare-balles. Ellen, tu as vu ça ? Stéphanie porte un gilet pare-balles, alors ça, c’est quelque chose !

Ma mère devint pâle comme un linge.

-Pourquoi moi ? dit-elle.

verdict

Ce cinquième tome fut encore une jolie lecture que je recommande… je n’ai encore pour l’instant jamais été déçue par cette saga, et je vais donc continuer tranquillement mes lectures ….

 

Roxou

 

Publicités

Une réflexion sur “¤ Chronique littéraire : Cinq à sexe – T5 Stéphanie Plum ¤

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.