¤ Cinéma : L’île aux chiens ¤

Titre : L’île aux chiens
Réalisateur : Wes Anderson
Date de sortie : 11 avril 2018
Durée  : 1h41

 

 

Chers lecteurs,

Depuis que j’ai changé de travail et de ville, le cinéma le plus proche de mon boulot est un cinéma d’Arts et d’essai… Ce cinéma, je le connais bien pour y avoir passé des heures étant étudiantes ( et y avoir vu un paquet de navet ! Lol).

Mais l’avantage, c’est que les tarifs sont petits et que l’on peut y voir des supers films qui ne passent pas toujours dans les grandes chaînes.

C’est le cas du nouveau film de Wes Anderson : L’île aux chiens !

Synopsis gros

En raison d’une épidémie de grippe canine, le maire de Megasaki ordonne la mise en quarantaine de tous les chiens de la ville, envoyés sur une île qui devient alors l’Ile aux Chiens. Le jeune Atari, 12 ans, vole un avion et se rend sur l’île pour rechercher son fidèle compagnon, Spots. Aidé par une bande de cinq chiens intrépides et attachants, il découvre une conspiration qui menace la ville.

chronique biz

 

De ce film, j’avais vu l’affiche, vu le nom du réalisateur et lu le synopsis … Je n’ai jamais vu la Bande Annonce, et finalement ce n’est pas plus mal. Car quand on y pense, les BA racontent souvent beaucoup trop d’éléments des histoires… Une de mes amies ayant très envie de voir ce film, nous voilà partit à l’aventure …. et ce fut génial !

 

Dans une ville japonaise imaginaire, les chiens deviennent indésirables. Le pouvoir en place, pro-chat, estime que la population canine est incontrôlable et ne veut pas faire de recherches pour tenter de détruire les maladies canines existantes. La solution pour le président est évidente : il faut envoyer tous les chiens en exil : ils sont donc envoyés sur l’île « poubelle » : une île abandonnée au large, où toute la ville envoi ses déchets.

 

Mais Atari, 12 ans, refuse cette nouvelle règle et décide d’aller sur l’ile chercher son chien Spots. Grâce à l’aide de 5 chiens, il va vivre une aventure très particulière au milieu des déchets !

Comme souvent dans les films de Wes Anderson, cela part un peu dans tous les sens et c’est franchement loufoque ! Ce film ne peut être comparé à aucun autre.

Esthétiquement, il est très particulier. C’est visuellement beau, mais c’est un peu saccadé dans certaines images… je ne sais pas trop comment expliquer cela ! C’est un animé, mais sans le côté arrondi et lumineux. Les couleurs sont d’ailleurs assez sombres dans tous le film.

 

Ce film est séparé en plusieurs « parties », chaque partie nous rapprochant du dénouement final. C’est assez marrant comme construction. En tout cas, cela permet au spectateur de bien suivre l’histoire.

 

L’Histoire en elle-même est très original, avec quand même un soupçon de message politique. En effet, nous avons dans ce pays imaginaire, un pouvoir un peu dictatorial (avec un pseudo maire très directif) qui impose les règles, et qui n’hésite pas à éliminer toutes personnes se trouvant sur son passage. La population a tendance à suivre le pouvoir pour éviter les soucis… sauf un petit groupe d’étudiants qui ne sont pas d’accord et qui veulent récupérer leurs animaux.

 

Nous suivons donc en parallèle : Atari qui cherche Spots sur l’île, le maire despote qui fait tout pour imposer ses règles et les étudiants/chercheurs qui tentent de faire revenir les chiens et de les soigner.

 

Il y a un aspect contre la montre dans ce film que j’ai vraiment aimé ! Et bien sur, comme c’est Wes Anderson, il y a beaucoup d’humour ! Dès le début nous sommes dans le bain avec l’histoire de communication : les aboiements des chiens sont traduits en live en français, tandis que les dialogues en japonais sont traduits par une traductrice avec un peu de décalage ! Car oui, les chiens et les humains ne se comprennent pas dans le film (normal me direz-vous) ! Cette histoire de traduction par une traductrice est totalement loufoque et m’a beaucoup fait rire !

 

 

verdict

Ce film est inqualifiable, et je vous le recommande chaudement ! J’ai passé un excellent moment : il y a de l’humour, de l’amitié, un petit message politique derrière… et visuellement, c’est super sympa ! Il y a également la présence importante de la culture nipponne pour ceux qui sont fans !

 

A ne pas louper !

 

Roxou

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s