¤ Chronique littéraire : Là où tu iras j’irai ¤

Titre :  Là où tu iras j’irai
Auteur : Marie Vareille
Date de sortie : 201
Éditions Mazarine
Format : Ebook

 

Bonjour à tous,

J’ai découvert Marie Vareille à travers son roman Je peux très bien me passer de toi que j’avais beaucoup apprécié ! Donc, en début d’année, j’ai mis ce titre dans mon challenge ABC, pour le sortir de ma PAL.

 

 

Synopsis gros

Isabelle rêve d’une vie d’actrice mais mène une vie lambda. Un jour, fauchée, elle accepte pour travail de séduire un jeune veuf sur le point de se remarier. Elle doit alors partir en Italie et se faire passer pour la nourrice de la famille riche famille des Kozlowski. Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est que les enfants lui en font voir de toutes les couleurs.

chronique biz

C’est une jolie histoire, qui m’a fait beaucoup rire ! J’ai éclaté de rire à de nombreuses reprises, sous le regard désabusé de mon conjoint.

Isabelle, la trentaine, tente de percer dans le monde du cinéma. Ce n’est pas un grand succès, mais elle ne désespère pas. Son petit ami, Quentin la soutient dans tous ses choix …

Quand il la demande en mariage, Isabelle se rend compte qu’elle ne veut pas lui offrir ce qu’il souhaite, une vie de famille…

Elle fuit donc Paris pour aller travailler quelques semaines comme Baby Sitter, et elle se retrouve dans de drôles de situation, elle qui n’a aucune affinité avec les enfants.

Notre héroïne débarque dans un monde totalement inconnu : elle a été « embauchée » par l’aînée d’une fratrie de trois enfants, qui veut faire échouer le projet de mariage de son père avec sa nouvelle petite amie. Son rôle : séduire le père en question.

 

Isabelle est un personnage totalement décalé, qu’il est un peu difficile à appréhender en début de lecture. En effet, son comportement avec son entourage, puis les enfants de son employeur laisse perplexe, car j’ai eu parfois l’impression qu’elle était assez égoïste. Mais cette impression s’efface assez rapidement, une fois que j’ai appris à mieux la connaître.

 

Malgré sa volonté de ne pas s’occuper des trois enfants (enfin deux ados et un petit garçon), raison pour laquelle elle a été engagée, Isabelle se retrouve à éprouver des émotions envers ces enfants, et commence à avoir envie de les aider, même si elle s’y prend parfois très mal ! Elle se retrouve donc souvent dans des situations abracadabrantes…

 

Et Isabelle m’a fait beaucoup rire durant cette lecture ! J’ai adoré ces maladresses, ces tentatives d’aider les enfants, mais aussi son amour pour Quentin… elle l’aime tellement qu’elle le quitte pour le laisser avoir ce qu’il veut. J’ai trouvé que c’était un très beau geste.

 

 verdict

Outre l’histoire principale, j’ai apprécié l’image de la femme que donnait ce roman. Dans pleins de livres, la femme cherche l’amour, ce qui est globalement une recherche très masculine également. Finalement, nous cherchons tous à être aimé ? Mais le problème, c’est que cela passe par un mariage et des enfants. Or, c’est un modèle dépassé je trouve. Ce n’est pas parce que quelqu’un cherche l’amour qu’il veut le mariage (modèle patriarcal assez machisme quand même) ou des enfants. La pression sociétale pour ce modèle est tellement forte que cela ressort dans la littérature !

 

Et bien ce roman prend ce modèle à contre pied, et Isabelle assume parfaitement le fait de ne vouloir ni l’un ni l’autre, tout en conservant son chéri quand même ! Ce n’est peut être pas intentionnel de l’auteur, mais ce parti pris m’a fait un bien fou. Car je suis en couple depuis très longtemps, non marié, sans enfant et je ne supporte plus cette pression et ce regard que pose la société sur nous !

 

Pour ce choix de l’auteur, pour son style fluide et agréable, pour Isabelle qui m’a beaucoup fait rire … je recommande à 100% ce roman !

 

A bientôt,

Roxou

Publicités

8 réflexions sur “¤ Chronique littéraire : Là où tu iras j’irai ¤

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.