¤ Chronique littéraire : Origine ¤

Titre :  Origine
Auteur : Dan Brown
Date de sortie : 2017
Éditions JC Lattès
Format : Broché

 

Chers lecteurs,

Voici un roman que j’ai eu à Noël, mais que je n’avais pas encore lu ! J’aime beaucoup Dan Brown, car chacun de ces romans me fait réfléchir sur certains sujets ! Mon favori de ses romans, Inferno, a été un véritable coup de cœur !

 

Synopsis gros

Bilbao, Espagne. Robert Langdon, le célèbre professeur en symbologie et iconographie religieuse, arrive au musée Guggenheim pour assister à une cérémonie historique avec l’annonce d’une découverte scientifique révolutionnaire. L’organisateur de cette soirée n’est autre que le grand futurologue Edmond Kirsch, un milliardaire de quarante ans dont les inventions et les prédictions audacieuses ont fait de lui une célébrité mondiale. Kirsch, qui a été dans sa jeunesse l’étudiant de Langdon à Harvard, est sur le point d’annoncer le résultat de ses recherches… et d’apporter enfin une réponse aux deux questions fondamentales de l’humanité.
Dès le debut de la soirée, Langdon, comme les centaines d’autres invités, est fasciné par l’originalité de la cérémonie. Une évidence s’impose : la découverte de Kirsch va susciter une controverse bien plus profonde qu’il ne l’avait imaginé. Mais la soirée parfaitement orchestrée jusqu’alors va soudain virer au chaos. La découverte de Kirsch risque d’être perdue à jamais. Sous le choc, et en grand danger, Langdon est contraint de quitter précipitamment Bilbao. Dans sa fuite, il est accompagné de Ambra Vidal, la directrice du musée qui a préparé avec Kirsch cette soirée explosive. Tous deux s’envolent pour Barcelone, et se lancent dans une quête périlleuse pour retrouver un étrange mot de passe qui permettra de révéler au monde la découverte de Kirsch.


Plongeant dans les dédales sombres de l’Histoire et des religions, Robert Langdon et Ambra Vidal doivent échapper à un ennemi puissant qui semble envoyé par le Palais royal et prêt à tout pour réduire au silence Edmond Kirsch. Sur une piste jalonnée d’oeuvres modernes et de symboles énigmatiques, Langdon et Ambra Vidal vont finir par découvrir les clés menant au secret de Kirsch… et à cette grande révélation qui, depuis des millénaires, échappe à la compréhension de l’homme.

chronique biz

Dans ce roman, l’auteur nous propose de nous plonger dans des réflexions sur la création du monde, ainsi que la place de l’Homme dans l’Univers, tout en mêlant le poids des religions.

 

L’histoire se déroule en Espagne, où Robert Longdon se rend pour assister à une conférence donnée par son ami Edmond Kirsh, brillant prédicteur informatique. Il a annoncé de grandes révolutions sur la création de la vie sur Terre ainsi que sur la fin de l’Homme. L’annonce de la conférence fait beaucoup de bruit… Mais qu’est-ce qu’Edmond a appris dans ces prédictions informatiques ?

J’ai retrouvé avec plaisir ce personnage que j’apprécie : cultivé, toujours élégant et qui arrive toujours à se mettre dans des situations dangereuses pour découvrir les réponses à des énigmes.

Cependant, j’ai moins accroché à cet opus, car son prédécesseur (Inferno), était génial et fut un véritable coup de cœur. Il abordait des problématiques qui me touchent en tant qu’écolo convaincu et active.

 

Dans ce livre, nous parlant de l’Origine de la vie, et de l’éventualité de prévoir la fin de la vie. Comme beaucoup de personnes à l’esprit scientifique, c’est un sujet qui m’intéresse beaucoup. Je me demande souvent la raison de nos vies, et la finalité de tout cela. Le livre évoque donc ces questions, mais aussi la compatibilité entre les grandes religions de notre monde et la recherche de cette vérité. J’ai donc apprécié la façon dont le sujet est traité, et je ne m’attendais absolument pas au dénouement du roman (en même temps, je ne devine jamais les dénouements de mes lectures).

 

Encore une fois, j’ai appris pleins de choses sur certains symboles historiques et leurs significations… je trouve cela toujours très intéressant cet aspect des choses dans les romans de Dan Brown.

 

Mais j’ai été un peu frustré par plusieurs choses dans ce livre :

– déjà, j’ai eu l’impression que l’auteur n’allait pas au bout de son idée, et la révélation finale m’a un peu déçu

– de plus, les liens entre Edmond et Robert sont assez forts, mais après 5 tomes passés avec Robert Longdon, nous n’en avions jamais entendu parler

– et pour finir, je trouve que l’aspect résolution d’énigmes est trop peu présent dans ce roman, alors que c’est un point que j’adorais dans les autres livres de l’auteur

 

 

Extrait

Le signe était très proche. Mais pas exactement similaire. Et en symbologie, la différence entre similitude et exactitude était abyssale, c’est ce qui différenciait la croix nazie du symbole bouddhiste de la prospérité.

verdict

Globalement, j’ai apprécié ce roman, mais il ne ferra pas parti de mon trop 3 de l’auteur et il n’arrive pas à la cheville d’Inferno (que j’ai trouvé meilleur que le Da Vinci Code, mais qui est peut être moins grand public).

 

A bientôt,

 

Roxou06

 

NB : Ce roman donne envie de découvrir Bilbao et certains lieux de l’Espagne que je ne connais pas !

 

 

 

 

Publicités

6 réflexions sur “¤ Chronique littéraire : Origine ¤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s