¤ Chronique littéraire : Chers hypocondriaques ¤

Titre :  Chers hypocondriaques
Auteur : Michel Cymes
Date de sortie : 2018
Éditions Stock
Format : Ebook

Chers lecteurs,

 

Avec un peu de retard, je viens vous présenter un roman que j’ai eu la chance de lire grâce à Netgalley.

 

Synopsis gros

Avec le développement de l’information santé sur internet et dans tous les médias, l’hypocondrie se porte bien ! Inconvénient : elle déverse des tombereaux d’anxiété sur toutes celles et tous ceux qui veulent vivre mieux et le plus longtemps possible. On est tenté de penser au pire au moindre pépin. Dans l’immense majorité des cas, on se trompe. Et mon expérience de médecin me le prouve : il suffit de se pencher avec un peu de sérieux sur les symptômes que présente le patient pour, très souvent, constater qu’il a surinterprété les choses.
Ce livre, je l’ai écrit pour vous rassurer, vous convaincre que ce dont vous souffrez n’est peut-être pas si grave, vous dire que oui, vous allez mourir, mais pas forcément tout de suite ! Je ne prétends pas rivaliser avec Molière et son inoubliable Malade imaginaire mais, vous verrez, le décalage qui existe entre vos craintes et la réalité est parfois assez cocasse…

chronique biz

Je connaissais Michel Cymes grâce à ses émissions de télévision. Même si je n’en ai jamais vraiment regardé, j’en ai entendu parler (comme tout le monde) à la radio et à la presse.

 

Quand Netgalley a proposé ce livre, j’ai été intrigué de voir ce pouvait nous apprendre ce médecin sur l’hypocondrie. Car finalement, ne sommes nous tous pas un peu hypocondriaques ?

 

À ma grande surprise, j’ai apprécié ce livre au-delà de mes espérances. Avec un langage simple et des exemples précis, l’auteur casse nos grandes peurs de maladie, nous rassure sur nos petits bobos du quotidien et souligne les signes à voir chez les autres. Michel Cymes nous rassure, mais nous prévient aussi d’être vigilants avec notre entourage, pour éviter la chute vers l’hypocondrie justement.

 

Ce fut une lecture agréable, alors que j’ai eu quelques appréhensions au départ. Il n’y a pas de termes médicaux incompréhensibles et ce livre est vraiment à la portée de tous.

 verdict

Ce n’est pas un livre médical, plutôt un livre qui se veut rassurant (en tout cas je l’ai pris ainsi) et surtout, qui nous alerte sur notre risque de psychose dès que nous avons un symptôme inhabituel.

Qui n’est pas allé sur internet parce qu’il avait mal quelque part ? J’y vais parfois souvent et à chaque fois j’en ressors avec l’impression que je vais mourir d’ici peu.

Je n’ai finalement pas grand-chose à dire sur cette lecture, à part le fait qu’elle fut constructive et que je recommande !

 

 

A bientot !


Roxou

 

 

Publicités

4 réflexions sur “¤ Chronique littéraire : Chers hypocondriaques ¤

  1. J’aime bien Michel Cymes. J’apprécie sa façon de dédramatiser, et de ne pas se prendre au sérieux. Moi aussi j’ai déjà consulté le net pour m’autodiagnostiquer, et comme toi, cela ne m’a pas rassuré.^^ Mais là tout de suite cette lecture ne m’attire pas plus que cela. :p

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.