¤ Chronique littéraire : Intime étrangère ¤

Titre :  Intime étrangère
Auteur : Julien Salamon
Date de sortie : 2018
Éditions Auto-édité
Format : E-book

 

Bonjour à tous,

 

C’est en lisant une chronique chez Satine que j’ai eu envie de découvrir ce roman ! Je remercie Julien Salamon de m’avoir permis de découvrir son livre via la plateforme SimPlement.

Synopsis gros

Rose et Gabriel sont faits l’un pour l’autre.
Mais six ans après leur rencontre, leur belle complicité vole en éclat à cause des ambitions professionnelles du jeune homme.
Un soir leur vie bascule.
Rose a un accident de voiture.
Son amour émoussé ne la raccroche pas assez à la vie et son cœur lâche.
Gabriel réalise ce qu’il a gâché lorsqu’il est trop tard.

Un an plus tard, une jeune femme frappe à sa porte. Elle ressemble à Rose comme deux gouttes d’eau.
Qui est-elle ?
Que veut-elle ?
Et pourquoi est-elle venue jusqu’à lui ?

 

chronique biz

L’histoire commence par un coup de foudre à Bali : Gabriel et Rose tombent amoureux lors de leurs congés respectifs !

6 ans plus tard, nous les retrouvons en France, dans leur maison du Cap Ferrat. Gabriel est devenu un architecte très demandé et il passe beaucoup de temps à travailler. Rose a mis ses envies et projets entre parenthèse pour soutenir son mari, et se sent invisible pour lui…

Suite à une dispute, Rose a un accident de voiture, et son cœur lâche à l’hôpital…Pourquoi se battrait-elle alors que Gabriel n’est pas là ?

 

1 an plus tard, Gabriel s’est encore plus caché dans le travail, plus rien en l’intéresse. Anton (son meilleur ami) tente de le faire sortir de son apathie … Quand le sosie de Rose frappe à sa porte, Gabriel croit devenir vous.

Ce roman se lit assez rapidement, car il n’est pas très long. Le coup de foudre est mignon, et le lecteur a envie d’y croire !

 

Après le saut dans le temps de 6 ans, j’ai été dépité de voir comment le couple Rose/Gabriel avait évolué, mais en même pas réellement surprise, car finalement, n’avons-nous pas tous déjà fait l’expérience d’être happé par notre travail en oubliant notre vie personnelle ?

 

Gabriel est franchement insupportable ! Il est tellement aveuglé par son ambition qu’il oublie sa compagne, la néglige totalement… bref, je trouve qu’il ne la traite pas bien du tout ! De son côté, Rose m’a un peu laissé dubitative, car je ne l’ai pas trouvé très combative : elle se sent seule, en a assez de la situation mais finalement elle a tendance à laisser couler. J’avais envie de la secouer.

 

À partir du drame, nous apprenons à mieux connaître Gabriel, qui prend trop tard conscience de son comportement. Quand le sosie de Rose surgit-il commence à se demander si ce n’est pas le signe qu’il doit remettre sa vie en question dans sa globalité.

 

Cette seconde partie du roman m’a fait réfléchir : qui est ce Sosie ? Que se passe t-il vraiment avec Rose ? Qu’est-ce qu’Anton cache ? Mon cerveau a fonctionné à plein régime et je me suis fait plein de films ! Et, je dois avouer que la révélation finale m’a beaucoup plu et même pleinement satisfaite !

 

Anton (meilleur ami de Gabriel) et son compagnon Mel (ainsi que leur bébé Louise) m’ont beaucoup plu également : ils font un peu la partie « humour » du roman et j’ai adoré les suivre !

 

Ce livre m’a beaucoup touché pour plusieurs raisons, mais la principale est vraiment le thème de la place prépondérante du travail dans nos vies. Personnellement, j’ai choisi une orientation professionnelle qui me permet de travailler pour l’environnement et le bien commun. Cette orientation me permet également de trouver le temps pour faire des choses que j’aime : sortir, me cultiver, donner du temps à des associations … Mon conjoint travail en tant que cadre dans le privé, et son travail prend beaucoup trop de place dans notre vie personnelle, et cela peut être compliqué/difficile à vivre. Je me suis donc retrouvée un peu en Rose, même si ma vie professionnelle et personnelle m’occupe plus que l’héroïne qui n’a pas l’air de faire grand-chose de ses journées.

 

Extrait

C’était comme prendre des bourrasques de joie avant de retrouver les vents moroses qui rôdaient autour de sa villa.

Un ouvrage à plein temps qui exigeait de l’amour, mais aussi de la patience, de la générosité, et des sacrifices.

 verdict

Un livre que j’ai beaucoup aimé, et dans lequel je suis me parfois un peu retrouvé ! Même si je l’ai trouvé un poil trop court, j’ai vraiment accroché à l’histoire de Gabriel et Rose. …

Merci encore pour la découverte !

 

J’espère vous avoir donné envie de découvrir cette histoire !

 

A bientôt

 

Roxou

 

 

 

 

 

 

Publicités

4 réflexions sur “¤ Chronique littéraire : Intime étrangère ¤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.