¤ Chronique littéraire : L’héritière T1 ¤

Titre :  L’héritière
Auteur : Melinda Salisbury
Date de sortie : 2015
Éditions Gallimard
Format : Broché

 

Bonjour à tous !

Ce livre fait partie de ma WL depuis sa sortie … Mais comme beaucoup de livre-addict, il faut se faire une raison : cette liste ne sera jamais vide (un peu comme ma PAL finalement).

Mais le thème Mystère de ce mois m’a un peu « forcé » à le sortir : il fallait lire un livre Gallimard, et je n’en avais pas dans ma PAL !

 

Synopsis gros

À la cour du royaume de Lormere, Twylla, dix-sept ans, est promise au prince héritier, selon la volonté des dieux. Elle possède un don, le pouvoir de tuer tous ceux qu’elle touche : elle est l’arme parfaite ! La cruelle reine qui l’a adoptée la contraint à exécuter les traîtres. Jusqu’au jour où Lief, nouveau garde charmant et rebelle, fait vaciller la jeune fille dans sa foi et sa soumission…

chronique biz

Ce livre est le premier tome d’une trilogie. Mais il peut très bien se lire comme un one-shot.

Pas de prologue inutile dans ce romans, nous rentrons directement dans le vif du séjour.

 

Nous rencontrons Twylla alors qu’elle se dirige pour aller exécuter des criminels sur ordre de la Reine.

La jeune fille, 17 ans, vit seule dans sa tour du château. Personne ne peut la toucher sous peine de mourir dans d’atroces souffrance. En effet, elle est l’élu des Dieux, et pour cela, elle doit servir la Reine avant d’épouser le Prince quand ils seront majeurs.

 

N’ayant pour seul compagnie que ses deux gardes, elle y est très attaché. Quand un nouveau garde, de son âge arrive.

 

Lief et Twylla vont se lier d’amitié, et cela pourrait tout changer de la perception de la jeune fille.

 

Cela faisait quelques temps que je n’avais pas lu de Fantasy adolescent, et ce fut vraiment une lecture très agréable. D’ailleurs, j’ai dévoré ce livre ! Bon, en même temps, la littérature adolescente est souvent très facile à lire et ce fut le cas ici.

L’auteur a crée tout un nouveau monde avec trois pays voisins différents, une mythologie forte et des croyances qui ont de forts impacts sur la vie des peuples de ces pays.

 

Twylla est chanceuse car elle a été choisi par la Reine pour devenir sa protégée et la ainsi sortie de la misère. Mais la contrepartie de sa vie oisive (la majorité du temps) et privilégié est l’extrême solitude que la toxicité de sa peau provoque.

Sans amis, loin de sa famille, elle n’a personne avec qui parlé, est tout le temps seule et incomprise des habitants du palais.

Mais tout change quand le prince revient au palais pour préparer le mariage et que Lief entre dans sa vie et devient son ami.

Elle commence à se poser des questions sur sa vie, sur la Reine, sur ces Dieux qui la contraignent à une vie solitaire …

L’histoire est vraiment bien écrite, et j’ai vraiment accroché avec Twylla. C’est quelqu’un de finalement innocent mais qui est forcé de faire des choses atroces par la Reine. Elle a l’air toute gentille et a juste envie d’être aimé.

Lief est un peu aventureux, et semble aimer vivre dangereusement car il est toujours trop prêt de Twylla malgré sa dangerosité. Il semble vouloir l’aider.

Pour un roman jeunesse, j’ai vraiment été très agréable surprise car l’histoire est vraiment géniale, avec pleins de rebondissements, et surtout de remise en question de beaucoup de choses : l’entourage, la religion, les dirigeants du pays … je l’ai vraiment trouvé très intéressante.

 

Je ne m’attendais absolument pas à certains rebondissements, et j’ai apprécié la fin de ce roman. Je ne vais pas vous en dire plus, mais pour une fois, nous avons une héroïne presque féministe ! Victoire !

 

Bien sur, certains pourraient regretter l’omniprésence de l’histoire d’amour, mais moi, j’ai adoré !

 

Extrait

– Vous n’êtes pas comme eux.

– Je suis leur bourreau, Lief.

– Ils vous y contraignent.

– Cela n’y change rien …

– Pour moi, si, proteste-t-il d’une voix douce. Plus que vous ne l’imaginez.

 verdict

Ma grande déception réside dans le fait que les deux autres tomes n’ont pas encore été traduits ! Et même si je lis l’anglais, je ne vais pas tenter des romans entiers, cela risque d’être trop difficile ! Mais sachez que ce roman se suffit à lui même !

 

Je recommande avec enthousiasme ce livre !

 

A bientôt

 

Roxou

 

 

 

 

 

 

Publicités

4 réflexions sur “¤ Chronique littéraire : L’héritière T1 ¤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.