¤ Chronique littéraire : L’ami retrouvé ¤

Titre :  L’ami retrouvé
Auteur : Fred Uhlman
Date de sortie : 1977 (première édition)
Éditions Gallimard
Format : Poche

 

Chers lecteurs,

 

Je pensais avoir lu ce roman étant plus jeune et je souhaitais le relire d’où son inscription dans le challenge ABC 2018… Et finalement, je me suis rendue compte que l’histoire ne me disait absolument rien du tout.

 

Synopsis gros

Agé de seize ans, Hans Schwarz, fils unique d’un médecin juif, fréquente le lycée de Stuttgart. Il est encore seul et sans ami véritable lorsque l’arrivée dans sa classe d’un garçon d’une famille protestante d’illustre ascendance lui permet de réaliser son exigeant idéal de l’amitié, tel que le lui fait concevoir l’exaltation romantique qui est souvent le propre de l’adolescence.
C’est en 1932 qu’a lieu cette rencontre, qui sera de courte durée, les troubles déclenchés par la venue de Hitler ayant fini par gagner la paisible ville de Stuttgart. Les parents de Hans, qui soupçonnent les vexations que subit le jeune homme au lycée, décident de l’envoyer en Amérique, où il fera sa carrière et s’efforcera de rayer de sa vie et d’oublier l’enfer de son passé. Ce passé qui se rappellera un jour à lui de façon tragique.

chronique biz

 

Nous plongeons juste avant la seconde guerre mondiale à Stuttgart.

Hans est un jeune juif qui est assez solitaire au lycée. Quand Conrad, un nouveau arrive au lycée, les deux jeunes deviennent très vite amis.

Tous les deux très solitaires, tous les opposes : ils ne sont pas du même niveau social et surtout, fait important à cette époque, ils ne sont pas de la même religion.

 

Alors que Hans possède une famille présente et aimante, Conrad se sent un peu seul dans sa famille « bourgeoise ». Auprès de la famille de Hans, il va enfin trouver un environnement serein, mais bien différent de son entourage habituel.

 

Entre les deux amis, un sujet reste tabou : la situation politique du pays, et la montée en puissance du nazisme.

 

Ce livre se lit très rapidement et il est vraiment intéressant, même si ce livre s’adresse plutôt aux collégiens. En substance, il aborde le nazisme mais pas en profondeur. Disons plutôt qu’il survole le problème, mais se concentre plutôt sur ce que cela provoque sur les relations entre personne, et même jusqu’à de simples collégiens. Ces adolescents ne devraient pas à avoir à se préoccuper de politiques ou de haines raciales mais la montée du nazisme touche toutes les classes sociales et tous les âges.

L’histoire ne se situe pas pendant la guerre mais juste avant …

 

Extrait

Je ne puis me rappeler exactement le jour où je décidai qu’il fallait que Conrad devînt mon ami, mais je ne doutais pas qu’il le deviendrait. Jusqu’à son arrivée, j’avais été sans ami. Il n’y avait pas, dans ma classe, un seul garçon qui répondît à mon romanesque idéal de l’amitié, pas un seul que j’admirais réellement, pour qui j’aurai volontiers donné ma vie et qui eût compris mon exigence d’une confiance, d’une abnégation et d’un loyalisme absolus.

 verdict

Un livre vraiment très intéressant que je suis contente d’avoir lu. Cependant, cela reste un roman pour adolescents, donc je l’ai trouvé un peu léger dans le traitement du nazisme.

 

A bientôt

 

Roxou

 

 

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “¤ Chronique littéraire : L’ami retrouvé ¤

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.