¤ Série : A discovery of witches S1 ¤

 

a discovery of witches

Titre : A discovery of witches
Saison 1
Début de série : 2018
Durée d’un épisode : 42  minutes
Nombre d’épisodes : 8
Ma note : 18/20

Coucou !

Pour changer, j’ai envie de vous présenter une série que j’ai adoré, et qui pourtant fait peu parler d’elle sur la blogosphère ! Pourtant, elle a bénéficié d’une superbe audience en Angleterre et est renouvelé pour les saisons 2 et 3 ! Cette série, A discovery of Witches, va parler de sorcières (d’où le nom), mais aussi d’autres espèces fantastiques comme les vampires ou les démons… et j’adore ce genre de série !

Synopsis gros

Diana Bishop est historienne et professeur à Oxford mais c’est aussi une sorcière, descendante des sorcières de Salem. Dans le cadre de son travail, elle découvre un grimoire « Ashmole 782 » et sait qu’elle doit résoudre ses mystères. Elle est aidée par l’énigmatique Matthew Clairmont, un généticien mais aussi un vampire centenaire. Les sorcières peuvent-elles faire confiance aux vampires ? (source Sériebox)

chronique biz

 

Depuis Charmed (que j’ai revisionné partiellement en 2018), mes séries manquaient sérieusement de sorcières… et A Discovery of witches joue parfaitement son rôle : elle parle de magie, mais en plus, elle évoque beaucoup d’autres créatures, avec en fond, une histoire d’amour qui m’a fait palpité pendant 8 épisodes ! Il faut dire que le casting est magique lui aussi.

 

Point casting des deux héros de l’histoire :

  • Diana Bishop, sorcière qui découvre peu à peu ses pouvoirs, est jouée par Teresa Palmer. Je ne connaissais pas cette actrice, mais je trouve qu’elle forme un très beau duo avec Matthew Goode.
  • Matthew Clairmont, vampire centenaire : Matthew Goode. Depuis Downton Abbey, je suis fan de cet acteur, et j’ai été ravie de le retrouver ici ! Son style très « british » le rend parfait pour ce rôle : distant mais tellement attachant.

 

Dans cette série, le point de départ est le retour de Diana à Oxford où elle vient faire des recherches sur l’Alchimie. En empruntant un manuscrit disparut pour tous depuis plusieurs centaines d’années, elle met en alerte toute la communauté de créature surnaturelle, donc Matthew, vampire centaine qui vit à proximité. Dès leur rencontre, une attirance survient, qu’ils essaient tous les deux de vaincre, Diana étant, de plus, totalement ignorante des relations entre espèces régit par la Congrégation.

 

Durant cette saison, nous assistons au début d’une histoire d’amour que j’ai vraiment trouvé belle : avec une pudeur très anglaise je trouve, et emprunte d’habitudes d’un autre siècle (Matthew étant ancien). J’ai adoré voir Diana et Matthew apprendre à se connaitre, à vivre des aventures douloureuses avant de se parler franchement. Et la façon de tourner certaines scènes donnent une vraie émotion à certains évènements. Je ne vais pas en dire plus, mais j’ai eu les larmes aux yeux à de nombreuses reprises. Résultat de recherche d'images pour "diana bishop and matthew clairmont"

 

Ce monde nous présente trois espèces (en plus des humaines) : les sorcières, les vampires et les démons. Pour l’instant, nous survolons les espèces, même si le spectateur en a appris pas mal sur les sorcières et les vampires, les démons sont un peu flous pour l’instant. Au fil des épisodes, des éléments sont lâchés, mais nous sommes loin d’avoir toutes les explications ! J’ai hâte de voir la suite !

 

Les membres de la congrégation sont tous intéressants à suivre, et surtout, ils visent tous un objectif pas forcément commun ! Autant dire que cela donne des réunions avec beaucoup de sous entendus, et je me demande où cela va nous mener… les vampires manigancent dans leur coin contre la famille de Matthew, les sorciers veulent récupérer Diana pour mieux connaitre ses pouvoirs, et pour les démons, nous ne savons pas encore leur but.

Résultat de recherche d'images pour "diana bishop and matthew clairmont rain"

 

verdict

Il y a longtemps que je n’ai pas été aussi enthousiaste lors du visionnage d’une série. L’aspect magique et créatures surnaturelles est très bien développé et j’ai aimé retrouvé trois espèces différentes ! Mais il faut bien avouer que l’histoire d’amour est une des principales raison pour laquelle j’ai autant accroché ! Difficile pour les romantiques pour ne pas craquer devant le couple Diana/Matthew, couple amoureux mais en même temps impossible….

Deux saisons supplémentaires sont prévues, et j’ai hâte que la saison 2 sorte ! Pour les impatiences, sachez que cette série est l’adaptation de la saga littéraire Le livre perdu des sortilèges. Je ne l’ai pas lu, mais j’hésite fortement à la commencer pour avoir un peu plus Diana et Matthew!

 

A bientôt !

 

Roxou

Image associée

Publicités

8 réflexions sur “¤ Série : A discovery of witches S1 ¤

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.