¤ Cinéma : The Bookshop ¤

the bookshop

Titre : The Bookshop
Réalisateur : Isabel Coisex
Date de sortie : 19 décembre 2018
Durée  : 1h50
Ma note : 15/20

Bonjour !

Je suis souvent seule le soir en semaine car mon conjoint est régulièrement en déplacement. La plupart du temps, cela annonce des soirées séries mais j’essaie aussi de rattraper mon retard cinématographique. C’est ainsi que j’ai sorti de film de mon stock …  Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre, et ce fut un joli visionnage.

 

Synopsis gros

À Hardborough une bourgade du nord de l’Angleterre, en 1959 la vie suit tranquillement son cours, jusqu’au jour où Florence Green, décide de racheter The Old House, une bâtisse désaffectée pour y ouvrir sa librairie. Cela ne plaît pas à tout le monde, et en particulier aux notables du coin. Lorsque la libraire se met à vendre le sulfureux roman de Nabokov, Lolita, la communauté sort soudain de sa torpeur et manifeste une férocité insoupçonnée.

chronique biz

Ce film nous plonge dans l’Angleterre des années 50, comme nous pouvons l’imaginer : un temps mitiger, une moralité oppressante, des magouilles d’un autre temps et des styles vestimentaires particuliers. Rien que cette ambiance m’a emballé.

 

A cela, il suffit de rajouter une toute nouvelle librairie ouverte par une veuve qui a pour projet de faire lire ses compatriotes et le décor est planter.

 

Maintenant, quel est vraiment la problématique de ce film ? C’est assez compliqué à décrire, car les livres ici ne sont qu’un prétexte pour aborder des sujets plus profond. Ce film évoque clairement le poids d’une moralité d’un autre temps. Il dépeint aussi parfaitement une petite oligarchie au sein de la ville : les notables ont décidé quelque chose et feront tout pour atteindre ce but, quitte à détruire la vie d’une femme et son rêve d’avoir une librairie. Ici, le prétexte est la publication du roman Lolita, mais n’importe quel prétexte aurait pu servir les objectifs de cette classe dirigeante.

 

La campagne anglaise et son lot de rumeurs est vraiment bien décrite et j’ai adoré suivre ce film. D’ailleurs, cela aurait très bien pu se dérouler dans la campagne française à la même époque.

 

Par contre, ne vous attendez pas à un livre avec de l’action ou qui débordera d’amour/d’humour. Ici, c’est un film assez sérieux, qui est relativement lent, qui est tout dans la sensation et la réflexion.

 

 

verdict

Un film qui change de ce que je regarde d’habitude, sans histoire d’amour (pas possible!) mais que j’ai trouvé intéressant dans sa trame narrative et dans le message qu’il fait passer !

 

L’avez-vous vu ?

A bientôt

Roxou

2 réflexions sur “¤ Cinéma : The Bookshop ¤

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.