Evasion littéraire, Fantastique, Romance

¤ Chronique littéraire : Marquer les ombres T2 ¤

marquer les ombres 2

Titre : Marquer les ombres T2
Auteur : Veronica Roth
Date de sortie : 2018
Éditions Nathan
Format : Broché

Bonjour à tous,

Ayant beaucoup apprécie le premier tome, j’ai emprunté le second tome rapidement, pour une fois, pour ne pas laisser cette saga traînée trop longtemps ….

Synopsis gros

Les vies de Cyra Noavek et d’Akos Kereseth sont dirigées par leurs destins, révélés par les oracles à leur naissance. Ils sont amoureux, mais leurs peuples sont ennemis, et le destin d’Akos est implacable : il doit mourir au service de la famille Noavek.
Or le père de Cyra, le tyran Lazmet Noavek, que tout le monde croyait mort, est de retour pour réclamer le trône.
Alors que Lazmet déclenche une guerre sanglante, Cyra et Akos se dressent contre lui, dans une tentative désespérée pour l’arrêter. Quitte, pour Cyra, à ôter la vie de son père. Quitte, pour Akos, à donner la sienne. Ils vont découvrir à quel point leurs destins déterminent leurs vies, d’une manière qu’ils ne soupçonnaient pas.

 

chronique biz

Ce second tome m’a semblé un peu en dessous du premier. Alors que le premier m’avait totalement transporté, j’ai un peu peiné à venir au bout de celui ci. Surement parce que l’intrigue part un peu dans tous les sens.

 

Cet univers totalement fantastique m’a beaucoup intéressé : l’auteure / autrice (je n’arrive toujours pas à me décider sur le terme que je veux utiliser) a crée une toute nouvelle galaxie avec un mode de vie différent d’une planète à l’autre et surtout, des personnages avec différentes dons lia au flux (flux de matière, de pouvoir ? cela n’est pas très clair).

 

L’intrigue se passe sur la planète Thuvé, où deux peuples vivent et bien sur ne s’entendent pas. Alors que les Shotet dirigé par le frère de Cyra (grand tyran) déclare la guerre aux Thuvésiens, peuple d’Arkos, les deux personnages tentent tout pour calmer les tensions et tenter d’amener la paix sur la planète.

 

Et pour cela, Arkos et Cyra fuient tous les deux la planète pour trouver des alliées chez leurs voisins. Et pour cela, ils vont sur une planète un peu à l’écart Ogra. Et c’est vraiment sympa de rencontrer encore une nouvelle planète, avec un nouveau mode de vie, de nouveaux habitants, de nouveaux savoirs… J’ai apprécie voir nos personnages principaux et secondaires tenter de s’adapter, de convaincre, de faire des plans…

 

Mais justement, ils font des plans, mais cela part un peu dans tous les sens dans ce second tome. En effet, Cyra a son propre plan mais n’en parle pas à Akos, ce dernier fait de même. Les personnages secondaire suivent également leurs propres cheminements… bref, il y a un manque de communication entre les personnages de donc nous les suivons tous de façon individuelle la plupart du temps.

 

Cela fait un peu fouillis à certains moments et je me suis donc demandé où voulais en venir l’auteure.

 

La chute arrive rapidement, sans que j’ai le temps de vraiment comprend comment nous en étions arrivé là.

 

Il y a un point qui m’a perturbé, autant dans le premier que le second tome, c’est le changement de narrateur. Chaque chapitre est évoque la vision d’un des personnages, ce que je trouve plutôt agréable comme procédé. Ce changement est indiqué par le nom du personnage en début de chapitre. Mais certains chapitres sont écrits à la première personne du singulier, et d’autres à la troisième personne. Je ne sais pas pourquoi l’auteure a choisit ce procédé, mais j’ai trouvé cela assez désagréable à lire.

 

Extrait

Je hurlai, impuissante, comme je ne me souvenais pas l’avoir jamais fait. La douleur était si intense qu’elle engloutit ma fierté, ma raison, ma conscience de moi-même.

J’entendis mon cri, je le sentis racler ma gorge tout comme je sentais l’enfer qui faisait rage autour de moi et en moi, et je vis l’ombre et la lumière et le point où elles se heurtaient avec un claquement sec.

Mes genoux se dérobèrent et des bras se replièrent sur ma taille, des bras minces, osseux. Je sentis quelqu’un se presser contre mon dos, et j’entendis la voix de Teka qui disait :  » Tiens bon, tiens bon, tiens bon… »

J’avais tué son oncle, sa cousine et,indirectement, sa mère,et elle se tenait derrière moi pour me soutenir.

Des mains se replièrent sur mes bras, douces et tièdes, et je sentis flotter autour de moi l’odeur des feuilles de sendes,qui était celle du shampoing de Sifa.

Les yeux sombres de celle qui m’avait abandonnée,et qui revenait maintenant pour moi.

Et enfin les long doigts pâles d’Yma sur mon poignet.

Le flux nous traversa toutes les quatre en même temps,mon amie,mon ennemie, ma mère et moi,toutes les quatre enveloppées dans une obscurité qui était la vie elle-même.

verdict

Une duologie que j’ai apprécié, et même adoré au niveau du premier tome. Mais je trouve que le second est trop fouillis pour que j’accroche vraiment et parfois trop lent… alors que la fin arrive brusquement, j’ai l’impression d’avoir attendu durant la moitié du tome qu’il se passe quelque chose !

 

Roxou

4-fleurs

marquer les ombres

2 réflexions au sujet de “¤ Chronique littéraire : Marquer les ombres T2 ¤”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.