Evasion littéraire, Fantasy, Jeunesse

¤ Chronique littéraire : Une braise sous la cendre ¤

une braise sous la cendre

Titre : Une braise sous la cendre T1
Auteur : Sabaa Tahir
Date de sortie : 2015
Éditions PKJ
Format : Broché

Bonjour à tous,

Je souhaitais lire le premier tome de cette saga depuis sa sortie, et pour m’inciter à enfin le découvrir, je l’ai mis dans mon ABC challenge 2020 ! Et en plus, j’ai eu la chance de le trouver dans ma BM (et petit bonus : suite au confinement, la bibliothèque vient de faire l’achat de pleins de livres numériques suite aux suggestions des lecteurs ! donc je vais lire très prochainement le t2 sur ma kobo!).

abc 2020

Synopsis gros

Je vais te dire ce que je dis à chaque esclave qui arrive à Blackcliff : la Résistance a tenté de pénétrer dans l’école un nombre incalculable de fois. Si tu travailles pour elle, si tu contactes ses membres, et même si tu y songes, je le saurai et je t’écraserai. »

Autrefois l’Empire était partagé entre les Érudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l’empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d’écrire s’expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d’élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté… et sauver ceux qu’ils aiment.

chronique biz

Le Fantasy est un genre littéraire que j’adore ! Le seul reproche que je peux faire à ce genre littéraire, c’est que ce sont souvent des sagas interminables avec de nombreux tomes ne se valant pas toujours.

 

Mais revenons à ce premier tome. Nous entrons dès les premiers pages dans le vif du sujet ! Nous rentrons Laia alors que ses grands parents sont assassinés devant elle et son grand-frère emprisonné, tandis qu’en parallèle, Elias, essaie de préparer sa fuite de son corps de soldats d’élite.

Nous sommes sur une planète occupée depuis des siècles, où le peuple d’origine est esclave des envahisseurs. Elias et Laia sont deux issus de deux peuples ennemis, pourtant, beaucoup de points communs pourraient les rassembler.

 

Aucun de ces deux héros ne devraient se croiser ni se rencontrer, et pourtant, alors que Laia devient esclave dans la forteresse où vit/travail Elias, leurs chemins se croisent et ils s’intriguent tous les deux. Un objectif commun : survivre et s’enfuir pour être enfin libre.

 

La narration va être alterner entre les deux personnages principaux, un chapitre sur deux nous suivions Laia puis Elias. Nous découvrons donc ce monde à travers leurs deux visions, ce qui est important car ils ne sont pas du tout dans la même situation. D’ailleurs, c’est comme si nous vivions deux histoires avec des points communs. Les deux personnages se croisent d’ailleurs peu souvent car ils n’ont pas du tout les mêmes vies et objectifs à la base.

 

Le monde que nous découvrons est dur, violent, et l’auteur ne nous épargne (et n’épargne pas les personnages non plus).

J’ai passé une partie de l’histoire dans le flou, mais cela ne me gêne pas car c’est typique de ce genre de livres : il faut du temps pour s’imprégner des personnages et du mode de vie de ce monde, de l’Histoire, des ficelles…. Et je n’ai pas tout compris, car il y a beaucoup de débuts d’intrigues, qui seront expliqués dans les autres tomes.

 

Extrait

Il y a deux sortes de culpabilités. Celle qui te fait sombrer jusqu’à ce que tu ne soit plus bon à rien et celle qui donne une raison d’être à ton âme. Laisse ta culpabilité être ce qui te fait avancer. Laisse-la te rappeler qui tu veux être. Définis une limite dans ton esprit et ne la franchit plus jamais. Tu as une âme. Elle est abîmée, mais elle est là. Ne les laisse pas te la voler, Elias.

 

verdict

Un premier tome a la hauteur de mes attentes et j’ai désormais hâte de lire le second tome. J’étais un peu agacé de voir que dans la bibliothèque où j’ai emprunté ce livre, il n’y avait pas les suites, mais cela va beaucoup mieux depuis que la bibliothèque communautaire a acheté les tomes en numériques pour les suites ! Je vais profiter de ces quelques semaines de confinement restantes pour lire le tome 2 !

 

Si vous aimez le genre Fantasy, je vous conseille cette saga qui est vraiment excellente, et qui ne tombe pas dans la mièvrerie. Il y a quelques semblants de romances, mais cela ne prend pas du tout de place pour l’instant dans l’intrigue. Le gros point fort de cette saga est cet univers que j’ai hâte de mieux découvrir !

 

 

Roxou

5-fleurs

 

10 réflexions au sujet de “¤ Chronique littéraire : Une braise sous la cendre ¤”

  1. Je l’ai déjà vu plusieurs passer sur des blogs mais je ne m’y étais jamais intéressée alors que le résumé mintrigue beaucoup maintenant ! J’aime beaucoup le fait que l’écriture et la lecture soient des choses prohibées et l’alternance de points de vue. Je le note 😄

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.