¤ Chronique littéraire : Pardonne-lui ¤

Titre : Pardonne-lui
Auteur : Jodi Picoult
Date de sortie : 2013
Éditions Michel Lafon
Format : Broché

Bonjour à tous,

Même si ce n’est pas un challenge affiché, cette année, je tente de faire du tri dans ma Wish-list : en retirant ce que je n’ai plus du tout l’intention de lire, et en empruntant à la bibliothèque les livres que j’ai envie de lire depuis longtemps …

Et décidément, j’aime d’amour ma BM qui ne me déçoit jamais !

Synopsis gros

Sage Singer est une solitaire. Elle dort le jour et travaille la nuit dans une boulangerie, où elle oublie les blessures de la vie en pétrissant le meilleur pain de la ville. Quand elle rencontre Josef Weber, un vieil homme insomniaque, Sage a enfin le sentiment d’avoir trouvé quelqu’un à qui se confier. Malgré leurs différences, chacun devine les cicatrices intimes de l’autre, et une amitié inattendue voit le jour.
Jusqu’au soir où Josef lui révèle le terrible secret qu’il cache depuis soixante ans et lui demande la plus incroyable des faveurs : le tuer. Confrontée à un choix moral impossible, Sage fouille dans l’histoire de sa famille pour tenter de résoudre son dilemme. Mais alors qu’elle plonge dans les horreurs de la Seconde Guerre mondiale à la recherche de la vérité, elle découvre que la frontière est parfois bien floue entre amour et trahison, justice et vengeance. Et elle devra répondre à la plus difficile des questions : certains actes sont-ils impardonnables ?

chronique biz

Ce n’est que le second roman que je lis de cette auteure, mais à chaque fois, c’est un grand bouleversement pour moi.

Ce roman va aborder des sujets déjà aborder dans une multitude de livres : la seconde guerre mondiale, le nazisme et les camps de concentration. Ce sont des sujets que j’apprécie suivre dans la littérature car c’est toujours intéressant …

Dans ce roman, nous allons suivre Sage : une jeune femme solitaire, d’origine juive. Elle ne se reconnait pas juive, mais sait que sa grand mère est une survivante, même si personne n’en parle dans la famille. Mais quand elle rencontre Joseph, un vieil homme qui lui demande de l’aide, et qu’elle apprend son passé, Sage commence à prendre vraiment conscience de ce qu’à vécut sa grand mère….

Ce roman va alterner les narrations : Sage bien sur, mais également Joseph, Leo et la grand mère de Sage avec la narration de ses souvenirs…

Ce roman est très fort, surtout via les souvenirs des camps de concentration et du ghetto (la famille de SAGE est d’origine polonaise). Mais outre la narration de ses moments douloureux, le roman parle aussi de l’oubli, du pardon et de la paix intérieure.

En cas d’actions passés horribles, est ce qu’une personne à le droit au pardon et à la paix ? et si oui, qui est légitime pour donner ce pardon ? Ce pourrait presque être une question du bac philo. Ce sujet est au coeur du roman avec SAGE qui se rend compte de ce que sa famille a vécu et se retrouve face à un bourreau : est ce à elle de pardonner ou de faire justice ? Grande question ….

Extrait

J’imaginais ma mère présente à mon côté. Elle me prenait dans ses bras et me réchauffait. « Sois quelqu’un de bien, Minusia », me murmurait-elle à l’oreille. Pour la première fois, je comprenais ce que cela signifiait vraiment. Tant que l’on fait passer le bien-être de quelqu’un avant le sien, cela veut dire qu’il existe une personne pour qui cela vaut la peine de vivre. Pourquoi s’accrocher, quand ce sentiment disparaît ?

verdict

Un roman poignant qui m’a beaucoup marqué, et je ne pense pas l’oublier rapidement … Outre le côté Historique lié à l’Holocauste, la réflexion sur le pardon, la rédemption et surtout, sur qui peut pardonner quoi m’a beaucoup touché et j’ai trouvé le sujet très intéressant.

Je recommande !

Roxou

 

¤ Chronique littéraire : Ma vie pour la tienne ¤

10 réflexions sur “¤ Chronique littéraire : Pardonne-lui ¤

  1. Je n’ai lu qu’un roman de l’autrice et il m’avait fait forte impression.
    Si je lis peu de livres sur la Seconde Guerre mondiale, j’apprécie beaucoup la dimension presque philosophique de la question du pardon et de la rédemption que tu évoques dans ton avis. Je note donc le titre pour une période où j’aurais envie de relire du Jodi Picoult.

    Aimé par 1 personne

    • J’ai lu « Ma vie pour la tienne » également qui m’a beaucoup marqué !
      Dans ce roman, c’est vraiment le côté pardon/rédemption qui m’a marqué, cela m’a fait beaucoup réfléchir car finalement dans ce genre de situation, je ne sais pas comment je réagirai….

      Aimé par 1 personne

    • je ne connais pas encore très bien l’auteure non plus car ce n’est que ma seconde lecture … mais j’adore son style et sa façon d’aborder les sujets les plus graves ! si tu n’accroches pas avec les sujets historiques, il faut mieux éviter celui ci car il est assez fort en émotion!

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.