Contemporain, Evasion littéraire, Science-Fiction

¤ Chronique littéraire : La vie rêvée des chaussettes orphelines ¤

Titre : La vie rêvée des chaussettes orphelines
Auteur : Marie Vareille
Date de sortie : 2019
Éditions Charleston
Format : Broché

Bonjour à tous,

Une nouvelle lecture, sous le signe du challenge ABC 2020. Et j’ai encore eu de la chance car ce livre était disponible dans ma bibliothèque.

Synopsis gros

Sur le papier, Alice va très bien : célibataire parfaitement assumée, elle a une carrière en or dans la finance à New-York, un loft avec vue sur Central Park et un secret si profondément enfoui qu’elle peut presque prétendre l’avoir oublié. Certes, elle ne dort plus sans somnifères, elle collectionne les crises d’angoisse, les TOC et les névroses, mais on ne va pas en faire tout un plat. Tout le monde a ses petits secrets, non ? Mais le problème avec les petits secrets, c’est qu’ils peuvent générer de grosses complications… et si Alice est devenue experte à fuir le passé, elle est beaucoup moins douée quand il s’agit d’affronter la réalité.

chronique biz

Nous rencontrons Alice alors qu’elle vient de trouver un appartement à Paris, pour elle et son petit chat. Très angoissée, elle gère sa maladie et ses crises avec des médicaments mais également des habitudes pour l’aider à se rassurer. Devant trouver un travail, elle postule à un travail d’assistance dans une start-up qui souhaite lancer une application pour réunir les chaussettes orphelines.

Alors que ce mode de travail est très loin de ses habitudes, elle commence à prendre plaisir à travailler avec des personnages totalement différentes d’elles et même à stabiliser son anxiété.

Outre le présent où nous suivons l’installation d’Alice dans sa nouvelle vie et la découverte de ses collègues, la narration est alternée avec des passages de son journal, quelques années auparavant… nous découvrons alors une Alice qui semblait à ce moment non anxieuse et prête à fonder une famille avec son époux.

Ce roman est poignant et c’est un petit choc. En effet, Alice ne va pas bien et cela se ressent dans tous le roman. Et pourtant, le personnage va tout faire pour que sa vie change : elle trouve un travail et surtout, s’ouvre à ses nouveaux collègues, se fait une amie et rencontre Jérémy (à son travail)… aaaaa Jérémy ! J’ai adoré ce personnage, et j’ai trouvé qu’il n’étais pas assez présent, mais je l’accepte car même si la romance est importante dans le livre, ce n’est finalement pas le sujet principal.

Ce roman nous parle vraiment des maladies liés à l’anxiété et de la difficulté de s’en sortir… Et cela, sans faire d’Alice un personnage faible ou mou. Ses faiblesses sont expliquées (à la fin du roman bien sur), mais j’ai trouvé que l’auteur évoquait l’anxiété (au niveau maladif car là ce n’est pas du simple stress) avec le ton juste, c’est à dire sans plaindre le personnage mais au contraire mettre en lumière les conséquences que cela a sur sa qualité de vie. J’ai trouvé cela intéressant ce point de vu …

J’ai vraiment apprécié voir Alice s’adapter à sa nouvelle vie et le personnage devient de moins en moins sombre au fur et à mesure de l’histoire. J’avais hâte de comprendre le lien entre son journal intime et sa vie présente et je n’ai pas été déçue! Je ne m’y attendais pas du tout ! Je suis de toute façon nulle pour démêler les intrigues dans les romans !

Extrait

La vie est faite de minuscules décisions. À chaque pas, chaque action, chaque choix, nous avançons un peu plus sur un chemin plutôt qu’un autre. On sait ce qu’on accepte, mais on ne sait jamais ce à quoi on renonce. La simple réponse à une question en apparence enfantine peut changer le cours d’une destinée. Aujourd’hui encore, je me demande ce que serait ma vie si, ce soir-là, j’avais accepté sa proposition.

verdict

Un livre marquant, qui en plus de l’histoire et de la romance, tente d’exprimer au monde ce que les crises d’anxiété et la dépression. Ce livre m’a beaucoup plu et j’ai adoré les personnages principaux, mais également les secondaires ! Je recommande !

Roxou

 

10 réflexions au sujet de “¤ Chronique littéraire : La vie rêvée des chaussettes orphelines ¤”

    1. j’ai beaucoup aimé mais ce ne fut pas un coup de coeur… je trouve que la dernière décision de l’héroine à la fin du roman était de trop, et que finalement cela n’était pas nécessaire pour terminer cette belle histoire

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.