Evasion littéraire, Fantastique

¤ Chronique littéraire : La dernière gardienne ¤

Titre : La dernière gardienne – T1 Running out of time
Auteur : Eloeiz A.Leroy
Date de sortie : 2019
Éditions Alter Real
Format : Ebbok

Bonjour à tous,

Je remercie Alter Real pour cette découverte… Nous voici en présence d’une romance fantasy/historique…

Synopsis gros

Paris, 2019.
Héléna McFinigan, jeune femme au caractère bien trempé enchaîne les jobs miteux. Orpheline, elle ignore tout de ses origines, de sa famille, alors quand elle reçoit une lettre d’une prétendue parente résidant dans les Highlands, elle n’hésite pas une seconde. Elle voit là l’occasion de s’offrir une parenthèse dans sa vie de galère et d’en savoir plus sur ses ancêtres, et sur elle-même.

Écosse, 1742.
Si Liam McLaren travaille dans les écuries du château de son Laird et lutte contre les Tuniques Rouges qui pullulent dans la région, il attend surtout de pouvoir récupérer ses terres des mains de son infâme beau-père.
A priori, rien n’aurait dû réunir Héléna et Liam, mais les rouages du Temps recèlent bien des secrets…

chronique biz

Je viens de finir cette lecture, et je suis assez gênée pour écrire ma chronique. En effet, si j’ai globalement apprécié ma lecture, j’ai trouvé un gros point négatif à ce livre : sa ressemblance avec le premier tome de la saga Le chardon et le tartan (de Diana Gabaldon).

Helena vit en 2020, elle est orpheline et étudiante en histoire. Quand elle reçoit un courrier d’une tante inconnue en Ecosse, elle se rend directement là bas pour aller la rencontrer… Elle va alors apprendre qu’elle est une Gardienne et se retrouver dans le passé, en 1742, au milieu des Highlands… S’en suit alors quelques péripéties avant qu’elle ne retrouve sa tante, aidé par le beau Liam…

Si vous avez lu (ou vu) Outlanders, je pense que vous avez fait le rapprochement : si on enlève le côté Fantasy (que je vais expliquer un peu en dessous), l’histoire ressemble de façon étonnante au roman de Diana Gabaldon et j’ai trouvé que certaines scènes étaient presque identique. J’ai trouvé cela étonnant et gênant… En effet, j’ai peiné à entrer dans l’histoire au début à cause des similitudes d’histoire.

Mais au bout de quelques chapitres, le côté Fantasy avec les Gardiennes s’est vraiment installé et cela a été mieux.

En effet, Héléna et sa tante sont des Gardiennes : elles disposent de plusieurs pouvoirs, dont celui de se déplacer dans le temps (le passé uniquement) pour maintenir l’Histoire comme elle doit se dérouler et empêcher les Mercenaires du temps de modifier les points stratégiques. J’ai aimé ce nouvel univers Fantasy et j’aurai aimé qu’il soit plus développé car la romance entre Liam et Héléna prend parfois un peu le pas sur le reste de l’histoire.

Héléna suit un apprentissage pour apprendre à se servir de ses nouveaux pouvoirs et cela lui prend du temps et beaucoup d’énergie. Devenir une Gardienne n’est pas si aisée que cela… j’ai aimé également la voir apprendre à connaitre sa tante et profiter de son savoir.. Il manque par contre pas des informations sur l’Ordre des gardiennes : qui sont elles, combien y en a t’il, qu’est ce que le Conseil évoqué par la tante… j’aurai aimé avoir plus d’informations, c’est comme si certains sujets étaient balayé trop rapidement, mais ce sera peut être le sujet de la suite.

Et bien sur, nous avons le beau Liam, qui se rapproche rapidement d’Hélèna. Tous les deux vont commencer à avoir des sentiments et la jeune femme va devoir se poser la question : restera t’elle en 1742 ou retournera t’elle en 2019 une fois sa mission terminée ?

Extrait

Qu’est-ce que je faisais ici? Quel était cet endroit? Ma respiration s’accéléra, provoquant des panaches de fumée qui sortaient d’entre mes lèvres. Mon coeur se mit à battre frénétiquement dans ma poitrine tel un cheval au galop. Inquiète, je regardai de part et d’autre de l’étrange lieu dans lequel je me situais. Je tentai de trouver un indice qui pourrait m’indiquer quel était ce bazar. Je ne savais pas si c’était une mauvaise blague d’Elizabeth, mais la peur commença à s’immiscer dans mes veines. 

verdict

Un mélange romance historique et fantasy avec un plongeon dans l’histoire écossaise. J’ai apprécié le côté Fantasy et Romance, mais je regrette que cela se passe en Ecosse car je trouve que c’est trop ressemblant aux romans de Diana Gabaldon.

Roxou

 

6 réflexions au sujet de “¤ Chronique littéraire : La dernière gardienne ¤”

    1. j’ai eu aussi du mal à m’en détacher… ce n’est qu’au bout de la deuxième moitié du livre que cela a fonctionné pour moi ! c’est dommage car le côté fantastique est bien mais il aurait fallut situer le retour historique sur une autre période ou un autre pays..

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.