Contemporain, Evasion littéraire, Fantastique

¤ Chronique littéraire : Opus 77 ¤

Titre : Opus 77
Auteur : Alexis Ragougneau
Date de sortie : 2019
Éditions Viviane Hamy
Format : Broché

Bonjour à tous,

Voici une lecture qui m’a sorti de ma zone de confort. Ce n’est pas le style littéraire que je lis habituellement, mais il fait partie de la sélection Prix littéraire de ma bibliothèque municipale…. Et alors que je peine sur certaines des lectures proposées, j’ai dévoré ce livre (il ne fait que 256 pages donc cela aide aussi!).

Synopsis gros

« Un jour, dans mille ans, un archéologue explorera ton refuge. Il comprendra que l’ouvrage militaire a été recyclé en ermitage. Et s’il lui vient l’idée de gratter sous la peinture ou la chaux, il exhumera des fresques colorées intitulées La Vie de David Claessens en sept tableaux. Je les connais par cœur, ils sont gravés à tout jamais dans ma médiocre mémoire, je peux vous les décrire, si vous voulez faire travailler votre imaginaire :

L’enfant prodige choisit sa voie.
Il suscite espoirs et ambitions.
Le fils trébuche, s’éloigne, ressasse.
Dans son exil, l’enfant devient un homme.
Le fils prodigue, tentant de regagner son foyer, s’égare.
Blessé, il dépérit dans sa prison de béton.

Mais à la différence des tapisseries de New York, ton histoire est en cours ; il nous reste quelques tableaux à écrire, toi et moi, et je ne désespère pas de te faire sortir un jour du bunker. La clé de ton enclos, de ta cellule 77, c’est moi qui l’ai, David. Moi, Ariane, ta sœur. »

chronique biz

Ce livre parle de musique mais également de relations familiales… Ariane est une pianiste de grand talent, fille d’un pianiste et d’une chanteuse d’opéra, elle se remémore son adolescence alors qu’elle s’occupe de la fin de vie de son père.

Une adolescence remplit de musique mais également de silence autour des relations entre son père et sa mère, mais également du craquage de son frère (David) en plein concours musical (concours Reine Elisabeth) alors qu’il interprète au violon l’Opus 77.

Nous suivons donc l’enfance d’Arianne et de David dans cette famille virtuose : nous les voyons travailler dur leur musique, grandir avec un père très exigeant… mais nous voyons aussi David craquer, sans avoir vraiment de raison clair.

La narration n’est pas linéaire, donc il faut quelques pages pour identifier les personnages et leurs liens, ainsi que la chronologie… mais passé ces quelques pages, le livre se lit très rapidement et je l’ai dévoré en une soirée.

J’ai découvert Alexis Ragougneau dans ce livre et j’ai vraiment aimé son écriture. Il m’a entrainé dans un monde que je ne connais pas du tout et j’ai aimé me plonger dans l’univers de la musique classique. L’histoire qu’il nous raconte est dur mais en même temps pleine d’humanité car elle montre le travail nécessaire pour arriver à l’excellence mais également la puissance (et la faiblesse) de l’esprit humain.

Extrait

Nous commencerons par un silence. mais les minutes de silence, vous savez bien, ne durent jamais soixante secondes pleines, y compris dans le recueillement d’une basilique genevoise, un jour de funérailles.

verdict

Un roman que j’ai découvert totalement par hasard mais que je conseille si vous le croisez ! Il est court mais vaut le détour !

Roxou

 

6 réflexions au sujet de “¤ Chronique littéraire : Opus 77 ¤”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.