Evasion littéraire, Fantasy, Jeunesse

¤ Chronique littéraire : Vampyria, tome 1 : La cour des ténèbres¤

Titre : Vampyria, tome 1 : La cour des ténèbres
Auteur : Victor Dixen
Date de sortie : 2020
Éditions Robert Laffont
Format : Broché

Bonjour à tous,

J’apprécie beaucoup la plume de Victor Dixen et j’ai été ravie de pouvoir lire ce premier tome, emprunté à la bibliothèque municipale.

Synopsis gros

« Tu vas t’épanouir à Versailles telle une fleur exotique. Les vampyres du palais raffolent de tout ce qui sort de l’ordinaire. Mais attention : la Cour des Ténèbres a ses codes, ses pièges mortels, et le moindre faux pas s’y paye au prix du sang…

EN L’AN DE GRÂCE 1715, le Roy-Soleil s’est transmuté en vampyre pour devenir le Roy des Ténèbres. Depuis, il règne en despote absolu sur la Vampyria : une vaste coalition à jamais figée dans un âge sombre, rassemblant la France et ses royaumes vassaux. Un joug de fer est imposé au peuple, maintenu dans la terreur et littéralement saigné pour nourrir l’aristocratie vampyrique.

TROIS SIÈCLES PLUS TARD, Jeanne est arrachée à sa famille de roturiers et catapultée à l’école formant les jeunes nobles avant leur entrée à la Cour. Entre les intrigues des morts-vivants du palais, les trahisons des autres élèves et les abominations grouillant sous les ors de Versailles, combien de temps Jeanne survivra-t-elle ?

chronique biz

Je souhaitais lire ce roman depuis sa sortie et j’ai été ravie de pouvoir le découvrir ! Victor Dixen nous offre ici un roman mélangeant fantasy et horreur…

Louis XIV n’est pas mort en 1715 : il est devenue un vampyre et a entrainé une partie de l’Europe dans les ténèbres. Une partie de sa cour a pu se transformer, mais la population sert de réservoir de sang pour les vampyres. 300 ans après, la population est donc anémiée, vit pauvrement et les révolutions culturelles, politiques et scientifiques non pas eu lieu (ou alors seulement pour aider les vampyres à vivre le mieux possible).

Quand la famille de Jeanne est assassinée, elle devient Diane et tente d’intégrer la cour du Roy-soleil pour sauver le monde des monstres.

J’ai vraiment apprécié (comme toujours en fait), le style de l’auteur. Il nous entraine dans ce nouvel univers et nous surprend ! En effet, je lis assez souvent des romans du genre, avec vampires et autres créatures, mais ici, Victor Dixen propose une origine différente des vampyres et des vampyres franchement cruel et qui ne s’en cachent pas.

Il est assez facile de s’attacher aux différents personnages notamment Jeanne/Diane qui est l’héroïne principale. Les personnages secondaires sont assez nombreux avec plus ou moins de défauts/qualités. Les rebondissements sont nombreux et parfois surprenant. Victor Dixen n’hésite pas à faire souffrir les personnages et c’est parfois un peu gore.

verdict

Un premier tome très réussi et que j’ai beaucoup aimé ! Mais il se lit tellement vite, que je trépigne maintenant d’impatience pour lire le second tome !

Roxou

 

15 réflexions au sujet de “¤ Chronique littéraire : Vampyria, tome 1 : La cour des ténèbres¤”

  1. Content de voir que cette nouvelle saga te plait ! Personnellement, j’adore Victor Dixen sauf pour ses one-shot. Je ne sais pas pourquoi mais je trouve que sa plume est faite pour réaliser de grande et grandiose séries littéraires.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.