Evasion littéraire, Historique

¤ Chronique littéraire : La fille du faiseur de rois ¤

Titre : La fille du faiseur de rois
Auteur : Philipp Gregory
Date de sortie : 2015
Éditions France Loisirs
Format : Broché

Bonjour à tous,

Philippa Gregory est une autrice que j’apprécie beaucoup. Chacun de ses romans va nous raconter une partie de l’histoire anglaise, notamment durant la période avant et pendant les Tudors. Une période historiquement charnière dans l’Histoire britannique.

Ce roman raconte la même période que La reine clandestine, mais avec une autre vision.

Synopsis gros

Angleterre, 1465, les grandes familles de Lancastre et York se disputent depuis plus de 10 ans le trône. À cette époque un homme œuvre dans l’ombre pour faire et défaire les dynasties, au gré de ses intérêts personnels : Richard Neville, comte de Warwick, surnommé le  » faiseur de rois ». Celui- ci, sans héritier homme, s’est servi de ses deux filles, Isabelle et Anne, comme des pions sur l’échiquier politique. L’histoire est racontée ici par Anne Neville. Mariée très jeune, Anne perd très vite son époux, ainsi que son père en 1471. Sa mère est enfermée au sanctuaire et sa sœur mariée à l’ennemi. Elle s’en sort en épousant Richard, le frère du roi, mais doit affronter la puissante famille royale, notamment la reine. Après la mort de sa sœur et de son seul fils, Anne finira par réaliser le rêve de son père en montant sur le trône aux côtés de Richard. Malheureusement, celui-ci s’éprend de sa nièce Élisabeth (future reine et femme d’Henri VII, la Princesse Blanche)… La Guerre des Deux-Roses, souvent considérée en Angleterre comme le passage entre le Moyen Âge et l’époque moderne, moment fondateur pour l’État anglais, est ici racontée avec brio par l’une des plus talentueuse romancière du genre, qui choisit de faire parler les femmes que l’Histoire a trop souvent tendance à oublier.

chronique biz

Dans le roman « La Reine Clandestine », l’autrice nous avait raconté l’histoire du Roi Edouard IV qui avait épousé par amour Elizabeth Woodville en secret avant de la consacré Reine. Nous avions suivi les déboires politiques du couple, qui était entré en guerre contre la famille Neville, dont Richard, le faiseur de Rois qui était alors le plus proche conseiller du jeune roi et son commandant de guerre le plus efficace.

Ce tome va nous raconter la même histoire, mais du point de vu d’Anne Neuville, la fille du faiseur de rois. Dès son plus jeune âge, elle est plongée dans les complots et les manœuvres politiques de son père, qui se sert de ses deux filles pour approcher au plus près du pouvoir.

Les intrigues sont nombreuses, les trahisons inévitables. Anne changera de « camps » plusieurs fois et fera deux mariages politiques (même si le second est également un mariage d’amour).

Le côté historique est vraiment très intéressant et j’ai apprécié de voir l’autre côté du règne d’Edouard IV et d’Elizabeth. Ces deux romans nous montrent que les deux partis pensent avoir la vérité de leur côté et la légitimité au trône.

Le personnage d’Anne est parfois assez compliqué à apprécié : en effet, en début de roman elle est jeune (8 ans) et nous la voyons grandir et vieillir jusqu’à sa mort (26 ans). Son premier mariage aura lieu lorsqu’elle aura 14 ans, le second à 16. Pour l’époque ce n’est pas choquant. Mais ce qui ma parfois gêné par rapport au personnage, c’est que ce n’est qu’une enfant/adolescente dans la première partie du roman et donc elle n’a pas vraiment d’opinion politique qui lui appartient : elle change d’avis autant que son mère et parfois j’ai eu l’impression qu’elle se faisait beaucoup manipulé ( ce qui fut le cas à mon avis).

Au fil des pages (et des années), l’autrice nous montre une Anne qui prend conscience de cela, et surtout, de sa position en tant que femme. Elle a été longtemps le pion de son père et de son entourage.

Ce roman montre bien les intrigues pour accéder au pouvoir : tout le monde veut être roi durant cette période. Mais il faut remarquer que les différents personnages historiques veulent le pouvoir, mais à aucun moment il n’est question des actions à mener pour le peuple, ou de réforme… La période historique devait être vraiment compliquée pour la population.

Extrait

– L’héritage serait également partagée entre votre sœur et vous. Alors vous pourriez être libre de mener votre propre vie, de faire vos propres choix.

_ Je n’aurais pas le droit de vivre seule. Je n’ai que quinze ans.

Il me sourit et se rapproche légèrement si bien que son épaule est tout contre la mienne. Je voudrais m’appuyer sur lui, qu’il me prenne dans ses bras.

_ Avec votre fortune, vous pourriez épouser l’homme de votre choix. Vous lui apporteriez un énorme domaine et une grande richesse. N’importe quel Anglais serait ravi de vous épouser. La plupart le voudraient à tout prix.

Il s’interrompt pour me laisser y réfléchir et tourne vers moi un regard sincère.

_ Soyez-en certaine, Lady Anne. Si je vous rends votre héritage, alors tout Anglais serait ravi de vous épouser. Grâce à votre fortune et votre appartenance à une grande famille anglaise, il deviendrait l’un des plus importants propriétaires terriens du royaume. Vous pourriez choisir le meilleur d’entre eux.

J’attends la suite.

_ Mais un homme bon ne vous épouserait pas pour votre fortune.

_ Ah non ?

_ Il vous épouserait par amour.

verdict

Un livre qui nous raconte une partie de l’histoire britannique (et j’ai la suite dans ma PAL) de façon romancée. Les faits sont réels cependant, et même si personne ne saurait dire si il y avait une vraie romance entre Richard III et son épouse Anne, le lecteur a envie d’y croire !

Le tome suivant va faire la jonction avec la période Tudor et suivre la vie de leur nièce Elizabeth, fille d’Edouard IV.

Roxou

4-fleurs
la dernière reine
l'héritage boleyn

10 réflexions au sujet de “¤ Chronique littéraire : La fille du faiseur de rois ¤”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.