¤ Cinéma : The Grand Budapest Hotel ¤

The Grand Budapest Hotel

the grand budapest hotel

Synopsis

Le film retrace les aventures de Gustave H, l’homme aux clés d’or d’un célèbre hôtel européen de l’entre-deux-guerres et du garçon d’étage Zéro Moustafa, son allié le plus fidèle.
La recherche d’un tableau volé, oeuvre inestimable datant de la Renaissance et un conflit autour d’un important héritage familial forment la trame de cette histoire au coeur de la vieille Europe en pleine mutation.

Je n’avais jamais vu la Bande Annonce de ce film, je n’en avais même jamais entendu parler ! Mais sur l’insistance d’une collègue, nous sommes allées le voir, et finalement, je ne le regrette absolument pas ! Ce film est un petit bijou et c’est un vrai coup de cœur !

De flash back en flash back…

jude law

Les premières minutes du film nous mettent en condition historique : le spectateur ne fait pas moins de 4 bonds dans le passé avant d’arriver au cœur de l’histoire !

Au début du film, une petite fille va rendre hommage à une statue d’un auteur célèbre dans la république de Zubrowka. Premier bon dans le temps, en 1985 : nous rencontrons cet auteur célèbre, qui devant une caméra, va nous parler d’une rencontre qu’il a fait en 1968 : deuxième bond dans le temps.

En 1968, cet auteur, en vacance dans le célèbre Grand Budapest Hotel, rencontre son propriétaire, M.Moustapha ! Intrigué par l’auteur, le propriétaire décide de lui raconter son arrivée dans cet hôtel et sa rencontre avec M.Gustave en 1932 : troisième et dernier bon dans le temps !

Si vous avez suivi cette petite explication, vous pouvez visionner ce film ! Sinon, il faut relire l’explication;)

En 1932, le jeune Zéro, intègre The Grand Budapest Hotel en tant que « garçon à tout faire » ! M.Gustave, concierge distingué de l’hôtel, le prend sous son aile et lui apprend tout ce qu’il doit savoir sur cet hôtel et sur la clientèle très chic. M.Gustave fidélise sa clientèle, notamment la clientèle aisée féminine vieillissante…

Sa plus fidèle cliente, Madame D., décède et il se rend chez elle pour lui rendre un dernier hommage et pour assister à l’ouverture de son testament… il apprend qu’il hérite d’un célèbre tableau : « Le garçon à la pomme » ! Mais les descendants de Mme D. ne l’entende pas ainsi …

Une course poursuite délirante !

M.Gustave, accompagné de Zéro, récupère le tableau et part à la poursuite d’un employé de Madame D. qui l’a accusé de l’avoir assassiné ! Mais ils ne sont pas les seuls à les seuls à le poursuivre ! Le tueur de la famille, Jopling, est également à sa poursuite !

Et nous voici partie dans une course poursuite délirante, avec des cadavres et des morts assez comiques (je sais, ce n’est pas bien de rigoler de cela), des situations cocasses, des paysages magnifiques et colorés….

J’ai adoré toute cette partie de course poursuite !

Pas une minute d’ennui…

Que ce soit durant les périodes plus « calmes » ou durant la course poursuite, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde durant ce film ! C’est tout simplement un film de fou !

Cela part dans tous les sens… même si l’histoire de base est assez simple au final, les situations sont tellement cocasses et les personnages comiques

Un univers très particulier…

Le film se déroule en majeur partie à une période entre les deux guerres mondiales, dans une république imaginaire !

L’univers de ce film est très particulier. Il est très coloré, avec des inventions étranges, des personnages étranges, des traditions différentes !

Autant que l’histoire en elle-même, c’est tout l’univers qui est déjanté !

Une belle brochette d’acteurs ….

Une des plus grandes surprises que j’ai eu lors du visionnage de ce film, c’est l’étonnant casting qui le dessert !

M.Gustave est interprété par Raph Fiennes. Ce rôle est assez surprenant pour cet acteur, mais je l’ai vraiment adoré !

M.gustave

Le jeune Zero Moustafa est interprété par Tony Revolori, puis par F.Murray Abraham plus âgé.

L’héritier de Mme D est interprété par Adrien Brody ! Deuxième surprise au niveau du casting ! Idem que pour Ralph Fiennes, peu l’habitude de le voir dans ce genre de rôle/film, mais ce fut une très jolie surprise.

Le tueur (Jopling) de la famille D. est joué par Willem Dafoe. Ce rôle lui va parfaitement car je trouve qu’il a bien une tête de méchant.

Pour finir, on retrouve également Jude Law qui joue l’écrivain quand il est jeune.

Ma note : 9,5/10

Un coup de cœur pour film ! Tout m’a plu ! L’histoire, même si elle n’est pas extraordinaire, est totalement folle et m’a beaucoup plu ! J’ai adoré cet univers, les acteurs…. tout en fait !

Un super moment passé au cinéma ! Je vous le conseille tous:)

tbs

Roxou06

Publicités

Supercondriaque

Supercondriaque

 supercon

Synopsis

Romain Faubert est un homme seul qui, à bientôt 40 ans, n’a ni femme ni enfant. Le métier qu’il exerce, photographe pour un dictionnaire médical en ligne, n’arrange rien à une hypocondrie maladive qui guide son style de vie depuis bien trop longtemps et fait de lui un peureux névropathe. Il a comme seul et véritable ami son médecin traitant, le Docteur Dimitri Zvenska, qui dans un premier temps a le tord de le prendre en affection, ce qu’il regrette aujourd’hui amèrement. Le malade imaginaire est difficilement gérable et Dimitri donnerait tout pour s’en débarrasser définitivement. Le docteur Zvenska pense avoir le remède qui le débarrassera en douceur de Romain Flaubert : l’aider à trouver la femme de sa vie. Il l’invite à des soirées chez lui, l’inscrit sur un site de rencontre, l’oblige à faire du sport, le coach même sur la manière de séduire et de se comporter avec les femmes. Mais découvrir la perle rare qui sera capable de le supporter et qui par amour l’amènera à surmonter son hypocondrie s’avère plus ardu que prévu… »

Allant au cinéma très régulièrement, j’aime beaucoup varier le genre de films que je vais voir ! Et là, j’avais envie d’une petite comédie…

Le retour de Dany Boon

Dany Boon est un humoriste que j’aime beaucoup:) je le trouve sympathique et son physique un peu particulier me plaît bien en fait ! Bien sur, tous ces films ne me plaisent pas, par exemple, Bienvenue chez les Ch’tis ne m’avait pas vraiment emballé …

En tout cas, la bande annonce de celui-ci m’avait vraiment emballé et je l’ai vu dès sa sortie !

 

Une maladie, l’Hypocondrie…

Nous connaissons tous dans notre entourage quelqu’un d’un peu hypocondriaque, quelqu’un qui a toujours peur d’être malade !

Maintenant, multipliez cette hypocondrie par 100 et vous avez alors Romain Faubert, très grand hypocondriaque ! Cela en devient maladif ! Toujours fourré chez son médecin traitant, il a peur des microbes et des bactéries, refuse de faire la bise aux gens, passe son temps avec sa lotion hydroalcoolique, ne mange que des produits surs….

La première partie du film, nous le voyons en pleine action de psychose continuelle, et honnêtement c’est tout simplement hilarant ! Cela nous permet de relativiser les choses…

 

Hypocondrie ou Solitude ?

Son médecin traitant, Dimitri, ne le supporte plus, et décide que pour guérir de son hypocondrie, il lui faut une compagne pour casser sa solitude !

Après une inscription sur un site de rencontre bien connu, voici Romain lancé dans une course à l’amour ! De rencontres en rencontres, son hypocondrie va lui faire perdre toutes ses chances avec des femmes qui avaient l’air très bien !

C’est alors, que suite à un malentendu, il rencontre la sœur de Dimitri, qui le prend pour un révolutionnaire de son pays d’origine !

 

Des blagues et de la rigolade…

Ce film, sous ses aspects comiques, et au final une gentille comédie romantique ! Enfin, une comédie romantique avec un grain de folie, un gros grain même ! Hi hi !

Certaines situations sont tout simplement hilarantes et j’ai passé un excellent moment !

Les quiproquos sont très nombreux, parfois tellement gros que c’est impossible à concevoir, et la partie passé en prison antirévolutionnaire dans un pays en pleine dictature est totalement hallucinante ! Je ne m’attendais pas du tout à cela, vu que ce n’était pas du tout abordé dans la BA !

Et oui, je tiens à le préciser, pour une fois, cette bande annonce ne nous a pas tout dit ! C’est assez agréable, car le nombre de fois où tout est dit est impressionnant !

 

Un Dany Boon et un Kad Merad au top !

Ce duo d’acteurs fonctionne décidément très bien ! Je trouve que l’alchimie est parfaite, et leurs mimiques s’accordent plutôt bien…

Dany Boon a parfois à en faire trop, ce qui peut être lassant, mais la présence de Kad Merad, a tendance à canaliser tout cela, et à limiter la lassitude du spectateur….

Dans le casting, on retrouve également Alice Pol qui joue la sœur du docteur Dimitri. J’aime beaucoup cette actrice, que l’on ne voit pas tant que cela, surtout avec un rôle aussi important. Je l’ai trouvé très convaincante !

Ma note : 8,5/10

C’est vraiment une comédie romantique réussi:) l’aspect « comédie » est vraiment accentué dans ce film, ce qui rend le tout très sympa à regarder !

J’ai passé un très bon moment, je me suis bien amusé à visionner ce film, et j’ai été attendrie par le personnage de Romain !

Je vous le conseille à tous !

 

super

 

Prêt à tout

 

En grande amoureuse, je ne résiste jamais très longtemps avant de visionner une petite comédie romantique ! Et c’est ainsi que mes pas m’ont mené au cinéma pour voir Prêt à tout !

prêt à tout

 

 

Synopsis

 

 

 

A 30 ans, Max a fait fortune sur internet avec ses deux potes et profite de la vie au soleil. Mais il se lasse de cette existence et ne cesse de penser à son amour de fac, Alice, une fille pétillante, engagée, pleine d’idéaux… qui ne s’est jamais intéressée à lui. Pour se rapprocher d’Alice, Max rachète l’usine en faillite pour laquelle elle travaille. Et sans jamais dévoiler sa fortune ni son nouveau statut de patron, il se fait passer pour un simple ouvrier. Prêt à tout il dépense sans compter pour faire le bonheur d’Alice et de son fils Valentin et de tous les ouvriers de l’usine. Il abandonne sa vie de millionnaire pour travailler à la chaîne et ne cesse de mentir par peur de décevoir.

 

 

 

Rencontre entre deux personnages ….

 

 

Max rencontre Alice alors qu’ils ne sont encore qu’au lycée. Max traîne un peu en cours, Alice est poussée par de grandes convictions.

 

 

Ils sont très différents, mais Alice plaît beaucoup à Max. Une nécessité familiale va modifier le destin d’Alice et Max ne la reverra plus.

 

 

Des années plus tard, Max a fait fortune grâce à un site internet de rencontre, tandis qu’Alice travaille à l’usine pour assurer le quotidien de son fils Valentin. Rien ne la distingue parmi tant d’autres, mais Max, quand il la retrouve, ferra tout pour la séduire !

 

 

Quitte à racheter une usine !

 

 

 

Une histoire bien gentillette…

 

 

 

Ici, nous sommes clairement dans une romance bien mignonne, et le spectateur se doute dès la début de la finalité de l’histoire. Reste que le déroulement est assez sympa ! Je ne sais pas vous, mais personnellement, personne n’a jamais racheté d’usine pour moi !

 

index

 

J’ai trouvé le personnage de Max, joué par Max Boubil, tout simplement adorable ! Il a l’air d’être un garçon gentil, et c’est ce qu’il est vraiment au fond de lui ! Il a peur que sa fortune ne repousse Alice, donc il essaie de lui rendre la vie plus douce sans qu’elle ne s’en doute !

 

J’ai adoré le voir s’empêtrer dans des histoires de fous, dans des modifications de la vérité…

 

greve

 

Alice, est jouée par Aïssa Maïga. L’actrice joue à la perfection la jeune femme pétrie d’idéaux égalitaires et qui se bat pour son fils. Cependant, même si j’ai trouvé le personnage assez sympa, il y a quelque chose d’agressif en elle qui m’a beaucoup gêné, et j’avoue que je n’ai pas vraiment accroché à l’actrice.. dommage car sinon le duo Max-Alice fonctionne assez bien.

 

 

 

Une bande annonce qui en dit trop !

 

Encore une fois, je regrette d’avoir vu la bande annonce avant ! En effet, tous les moments les plus marquants et les plu drôles sont dedans !

 

 

Cependant, il y a des moments qui sont vraiment excellents dans ce film ! Les tentatives de Max pour déjouait tous les rendez-vous galants d’Alice sont très drôles ! Certaines scènes m’ont fait beaucoup rire !

 

 

Au niveau des émotions, même si les sentiments amoureux sont bien présents, l’amitié se taille également une belle part.

 

Les deux copains de fortune de Max, n’hésitent pas à quitter leur paradis doré pour venir donner un coup de main à leur ami.

 

L’amitié qui lie Max et Valentin est très belle aussi. Tous les deux vont réussir à passer outres leurs appréhensions pour avancer.

 

 

J’avoue que l’histoire est assez tirée par les cheveux, mais j’ai sourit au semblant de moral de la fin du film : « genre la richesse ne fait pas le bonheur… ».

 

 

Ma note : 7,5/10

 

 

 

7,5 car c’est un film assez mignon je trouve… Il n’a pas de grande prétention, ce n’est pas le film du siècle, mais c’est un bon moment de passé, sans prise de tête ! Cependant, je n’ai pas accroché avec l’actrice qui jouait le rôle d’Alice et cela m’a laissé un avis assez mitigé sur ce film qui reste sympa à voir.

 

prêt à tous biz

 

A coup sûr….

Chers lecteurs,

Le mardi soir, je vais au cinéma…. c’est une habitude tenace, mais j’y tiens !

 à coup sur

Synopsis

Élevée dans le culte de la performance et dans l’idée que toute compétence doit être optimisée, Emma est une jeune femme méthodique, volontaire et, en apparence, relativement sûre d’elle. Mais deux échecs consécutifs (réels ou supposés ) lui laissent croire qu’elle a un vrai problème : elle est nulle au lit. Parce qu’elle est plus fragile qu’il n’y paraît. Emma décide donc de devenir le meilleur coup de Paris ! Emma se lance alors dans la mise en œuvre d’un redoutable plan d’action (théorie, TP, validation des acquis), lequel ne tarde pas à provoquer autour d’elle toute une série de malentendus et catastrophes. d’une part, sa méthode ne s’avère pas très adaptée à son champ d’investigation et, d’autre part, Emma a sans doute omis un détail : l’amour, lui, n’obéit à aucun plan. Dans cette quête absurde et loufoque, Emma apprendra à lâcher prise, à perdre le contrôle et, au bout du compte, devra conquérir sa liberté.

 

Une comédie française qui est sortie en faisant assez de bruits quand même. En effet, j’ai vu plusieurs fois la bande annonce lors de mes dernières sorties cinéma.

Sortie le 15 janvier dans les salles, il n’est déjà plus à l’affiche dans de nombreux cinéma, dont le mien, ayant assisté au tout dernier visionnage.

2 semaines seulement de passage, c’est peu quand on y pense….

Mais pourquoi ?

C’est un petit film sans grande prétention, qui nous promettait 1h30 de rigolade autour d’un sujet tabou : le sexe.

Ce film part d’un constat tout simple : nous sommes tous évaluées sur nos compétences et pour l’intimité cela peut devenir la même chose.

Emma (Laurence Arné ), working girl efficace, apprend qu’elle n’est pas, disons-le simplement, le coup du siècle ! Ayant un esprit de compétition assez développée, elle veut devenir la meilleure, et commence donc son apprentissage !

Entre achats de bouquins à la fnac, rendez-vous chez le sexologue et amitié avec une escort girl, Emma va en apprendre beaucoup sur la technique… mais n’est-ce pas plutôt lié à une confiance en soi et aux sentiments ?

La bande annonce était vraiment sympa et drôle, sauf que le problème, c’est que tout y était dévoilé ! En effet, tous les moments drôles nous avaient déjà été montré de nombreuses fois !

Dommage !

Le sujet est assez original, mais si au final nous ne sommes pas loin de la traditionnelle comédie romantique. J’ai apprécié que l’on ne tombe pas dans le vulgaire… ici, les explications ou les suggestions ne sont pas trop suggestives et il n’y a pas trop de détails… La réalisatrice (Delphine de Vigan) n’ai pas tombé dans le piège du trash, et tant mieux.

Après, malgré quelques petits moments assez drôles, le film traîne un peu en longueur… les quiproquos sont nombreux entre Emma et son collègue Tristan (Eric Elmosnino), mais il y en a même de trop.

 à coup sur 2

Un essoufflement du film qui se ressent chez le spectateur et au final, on trouve le temps un peu long. Et quand arrive enfin la fin, le final tombe à plat, et c’est une déception.

J’ai vu ce film pour un tout petit prix, donc je ne regrette pas vraiment, mais je n’aurai jamais payé plein tarif pour lui !

À voir, mais à la télévision, un soir de pluie et d’ennui…

Ma note : 6/10