¤ Chronique littéraire : Gravé dans le sable ¤

Bonjour à tous !
J’ai lu ce livre, dans le cadre du challenge Pal’Addict ! Ce livre fut choisi dans ma PAL par Gwen, du blog Les mots de Gwen… Vous trouverez l’avis sur la lecture que je lui ai choisi par ici.

Synopsis gros

Quel est le prix d’une vie ? La veille du Débarquement en Normandie, face à une mort certaine, que seriez-vous prêt à promettre pour échanger votre place ? Et que vaudra cette promesse, après la guerre, alors que tous les témoins seront morts ou disparus ? Lorsqu’une jeune veuve, Alice Queen, découvre des bri­bes de vérité, vingt ans plus tard, que peut-elle prouver ? Alice décide pourtant de fouiller le passé et de s’engager dans une quête improbable qui va la mener de la Normandie aux quatre coins des Etats-Unis… Au péril de sa vie ! Accidents, disparitions, meurtres se succèdent…

 

chronique biz

 

J’aime beaucoup Michel Bussi, et pourtant, je ne suis pas une grande fan du genre littéraire « policier ». D’ailleurs, c’est quasiment le seul auteur que je lis de ce genre. D’abord parce que j’accroche beaucoup à son style, mais également un petit peu parce que c’est un Normand comme moi !

 

Ce livre nous plonge dans l’univers du débarquement de Normandie en 1944, mais sans les détails de la guerre et de la mort. Ce n’est pas un livre sur la guerre. Ici, nous sommes plutôt dans les conséquences de cette guerre sur les familles des soldats (qui ont survécu ou non). Le débarquement est un événement que je connais assez bien, car je vis dans cette région et les marques dans les paysages et les familles sont toujours présentes.

Ce livre se décompose en trois grandes périodes de temps : 1944/1964/1974 puis un petit saut dans le temps en 1994.
En 1944, nous rencontrons Lucky, Oscar et les autres rangers dans leurs barges, prêts à débarquer sur la plage. Nous rencontrons aussi Alice et Lison, américaine et française, qui vont voir leurs vies chamboulées ce jour là.

En 1964, pour les 20 ans du débarquement, Alice (ancienne fiancée de Lucky) se rend en Normandie et apprend par d’anciens rangers l’existence d’un contrat : Lucky aurait faire d’elle une femme riche (1,4 million de dollars) pour avoir pris la place d’Oscar Arlington sur le champ de bataille. Mais elle n’a jamais rien reçu. Avec Nick, un détective privé, elle se lance à la poursuite de la vérité et croisera sur son chemin Lison, la Normande, qui attend son américain, Alan, disparu sur les traces de la vérité.

 

En 1974, Alice et Lison se lance à la poursuite d’une nouvelle vérité sur ce contrat, car il semble que des zones d’ombres persistent…

J’ai apprécié ce livre, même si je l’ai moins aimé que les autres romans de l’auteur. Cependant j’ai été pris dans l’intrigue et comme d’habitude, à aucun moment je n’ai imaginé la fin.
Une partie de roman a été construit comme un road trip dans le centre des USA en 1964. J’ai trouvé cela super sympa.
Par contre, je n’ai pas spécialement accroché avec les personnages, notamment avec Alice, ce qui est assez dommage car c’est le personnage principal.

En effet, je l’ai trouvé assez froide et comme « figée » dans le temps depuis la mort de Lucky. Bien sur, je ne sais pas ce qu’elle peut ressentir après avoir perdu son âme sœur, mais j’ai trouvé son attitude excessive Alice s’est totalement coupée des gens et n’a plus d’amis, d’amour, de famille… Elle souhaite devenir invisible. Sa froideur m’a donc un peu perturbé parfois et je me suis posée beaucoup de questions sur sa sincérité.

J’ai bien aimé Lison, la Normande, même si je l’ai trouvé un peu trop « faible ».

 

verdict

 

Dans l’ensemble, j’ai bien aimé ce roman, et je suis contente d’avoir découvert ce livre, qui semble être le premier de Michel Bussi.

L’histoire est vraiment sympa, et à aucun moment je ne me suis doutée du déroulement final. Par contre, petite déception sur les personnages, car je n’ai pas vraiment accroché avec eux…

 

Roxou

Advertisements

21 réflexions sur “¤ Chronique littéraire : Gravé dans le sable ¤

  1. Je n’ai encore jamais lu Bussi et je ne savais pas du tout que ce roman avait pour trame la Normandie et la guerre (ou ses conséquences comme tu dis). Du coup ça me donne envie de m’y plonger, j’aime bien ces références historiques là ! J’espère qu’il me plaira autant qu’à toi !

    J'aime

  2. Un dénouement qui ne se fait qu’à la fin, sans que tu n’aies rien deviné, c’est ça un bon livre policier. J’aime beaucoup cet auteur pour cela. Dommage pour les personnages auxquels tu aurais pu plus t’attacher, mais je reste bien tentée. J’aime les enigmes qui s’étalent dans le temps et les héros qui remuent le passé sur plusieurs continents (dans les romans de Tatiana de Rosnay on a un peu cela aussi).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s