¤ Chronique littéraire : les heures lointaines ¤

Titre :  Les heures lointaines
Auteur : Kate Morton
Date de sortie : 2013
Éditions Pocket
Format : Ebook

 

Bonjour à tous !

 

Après plusieurs romances, j’avais besoin de me poser un peu avec un roman plus long et plus consistant, et comme j’avais ce roman dans ma PAL depuis quelques mois, je me suis dit que c’était le bon moment pour le découvrir !

Synopsis gros

 

Lorsqu’elle reçoit un courrier en provenance du Kent qui aurait dû lui arriver cinquante ans auparavant, Meredith Burchill révèle à sa fille Edie un épisode de sa vie qu’elle avait gardé secret jusqu’alors. En septembre 1939, comme beaucoup d’autres enfants, Meredith avait été évacuée de Londres et mise à l’abri à la campagne. Recueillie par des aristocrates du Kent dans le château de Milderhurst, elle était devenue l’amie de l’excentrique et talentueuse Juniper, la cadette de la famille. 
Pourquoi Meredith a-t-elle dissimulé son passé à sa propre fille ? Et pourquoi n’est-elle pas restée en contact avec Juniper, devenue folle après avoir été abandonnée par son fiancé ? Afin de reconstituer le puzzle de son histoire familiale, Edie se rend au château de Milderhurst dont les vieilles pierres cachent plus d’un secret.

chronique biz

 

Clairement, j’ai du mal à exprimer ce que j’ai ressenti durant cette lecture pour plusieurs raisons.

 

Tout d’abord j’ai mis beaucoup de temps à entrer dans l’histoire. Nous suivons ici Edie qui après une déception amoureuse se retrouve à habiter chez son patron (éditeur de romans) et à cacher la vérité à ses parents.

Dès le début du roman nous rencontrons donc Edie, et elle a tendance à s’adresser parfois directement au lecteur ce qui m’a un peu déstabilisé.

Puis au fil des pages, nous croisons d’autres personnages et d’autres époques. Durant la guerre, la mère d’Edie, Meredith, a été évacuée comme beaucoup d’enfants à la campagne et receullie par trois soeurs dans le chateau de Mildehurst. Elle devient alors amie avec la plus jeune Juniper.

 

Ce livre alterne les époques : Edie dans les années 1990 qui fait des recherches sur la jeunesse de sa mère au château et rencontre la famille du château, et les années 1940 pendant que Meredith était jeune dans les rues de Londres et que Juniper vivait sa vie à la campagne… tout cela sur fond de terrible secret autour d’un livre best-seller écrit par le père des trois sœurs.

 

J’ai lu il y a quelques mois un autre romand e l’auteur que j’ai beaucoup aimé (Le jardin des secrets). Mais ici, je n’ai pas réussi à accrocher aux personnages ni à l’histoire et j’ai trouvé l’ensemble vraiment poussif.

Il y a pas mal de secrets de famille qui ressortent de tous les côtés, mais aucun ne permet de comprendre la situation des personnages…. j’ai l’impression que toutes ces femmes ont fait des montagnes de certains secrets et que ce fut peut abouti… Il y a des non dits qui sont révélés à la fin mais j’ai été globalement déçu par les révélations.

 

J’ai eu du mal à trouver les personnages attachants… Edie est un peu perdu, les sœurs de Juniper étrange, Meredith cache des choses inutiles… bref cela m’a un peu déprimé tout cela.

 

Et j’avoue qu’il m’a manqué quelque chose d’important : une histoire d’amour… car oui, il n’y en a pas vraiment. Il y en a un peu par bride du passé mais pas assez pour que j’accroche. Je pense qu’il faut désormais que je me rende à l’évidence : sans histoire d’amour, je n’aime pas lire de romans !

 

Extrait

C’est une nuit sans lune.

L’Homme de boue vient toujours par ces nuits-là. Celle-ci a enfilé des gants de fin chevreau et jeté sur la terre un voile noir : ruse, déguisement, sortilège qui vous endort, si bien que tous sommeillent en paix sous son empire.

 verdict

Ce livre a une belle notation sur livraddict et je suis presque déçue d’avoir été déçue (cela se dit ?), mais c’est ainsi. Je n’ai pas vraiment accroché aux personnages et l’histoire ne m’a pas convaincu. Dommage 😦

 

A bientôt,

Roxou

Publicités

2 réflexions sur “¤ Chronique littéraire : les heures lointaines ¤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s