¤ Chronique littéraire : Patatra¤

Titre : Patatra
Auteur : Guillaume Cochin
Date de sortie : 2014
Éditions Piment – France Loisirs
Format : Poche

 

Coucou:)

 

Le thème du challenge mystère du mois de février me paraissait simple…jusqu’au moment où je me suis rendu compte en cherchant dans ma pal papier que je n’avais qu’un seul roman avec une couverture rose ! Pour moi qui lit beaucoup de romances (et qui adore le rose) ce fut un choc !

J’ai donc ressorti ce livre qui était dans ma PAL depuis au moins 5 ans. Comment est-il arrivé là ? Mystère qui ne sera probablement jamais résolu !

Synopsis gros

Arthur et Delphine. Un couple de vingt ans, lié par une belle complicité. Indestructible ? Quand leur amie Marie-Caroline est quittée par son mari, Delphine l’invite à se réfugier chez eux. Arthur, gentleman attentionné, ira même jusqu’à lui abandonner son lit pour squatter le canapé. Quelques mois plus tard, patatra : Delphine le quitte, emportant avec elle un secret…

chronique biz

Cette chronique va être courte, car je n’ai pas aimé ce roman ! C’est rare que je sois aussi négative sur une lecture, car je suis bon public autant pour les livres que pour les films !

Mais là, rien à faire, je n’ai pas accroché.

 

Nous rencontrons Delphine et Arthur, la cinquantaine, qui vivent heureux et toujours amoureux malgré les années. J’ai trouvé cela optimiste et beau ! Mais à peine le roman commence que leur relation se dégrade, sans que le lecteur comprenne pourquoi et patrata, c’est la rupture.

 

Le lecteur va suivre Arthur, qui est spectateur de sa propre vie et subit les événements sans y prendre vraiment part. A aucun moment je ne l’ai vu combatif, ou tentant de comprendre ce qu’il arrive. Delphine part et il ne cherche pas à savoir, ni cherche à la reconquérir… Non, il laisse faire et s’apitoie sur son sort sans vraiment rebondir. Nous le suivons ainsi durant deux ans sans qu’il ne se passe grand chose pour lui. Je n’ai donc pas accroché à Arthur et j’ai eu souvent envie de le secouer.

 

De plus, les personnages m’ont vraiment semblé lointain. Arthur abandonne donc le combat rapidement et reste seul dans son grand appartement : pas de soucis d’argent pour personne alors que je n’ai pas vu le personnage travaillé ou faire quelque chose dans ce roman. Cela m’a semblé surréaliste car une séparation de ce type m’a semblé étrange. Delphine part en abandonnant tout et Arthur reste tout seul.

 

Même si à la fin du roman, on en apprend plus sur les raisons de Delphine, cela ne m’a pas convaincu….

 

Extrait

La porte de l’appartement se referme doucement, laissant à l’intérieur les derniers convives qui s’attardent.

J’appelle l’ascenseur avant que la minuterie de la cage d’escalier ne replonge dans le noir le velours rouge du tapis, typique de ces immeubles cossus du XVIe arrondissement.

Et pendant que la cabine monte nous chercher, je repense à cette série de phrases stériles que ma femme, Delphine, vient d’échanger avec nos hôtes.

 verdict

Cette lecture fut une déception, car je n’ai pas compris où l’auteur voulait amener le lecteur … dommage !

A bientôt,

Roxou

 

Publicités

9 réflexions sur “¤ Chronique littéraire : Patatra¤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s