¤ Chronique littéraire : L’homme idéal ¤

 

Bonjour à tous !

 

J’avais ce livre depuis quelques temps déjà sur ma liseuse. Suite à une lecture plus sérieuse j’avais besoin d’un peu de légèreté et j’ai donc décidé de ressortir cet ebook.
Et bien m’en a pris car ce fut effectivement une lecture légère et qui m’a fait du bien.

 


Synopsis gros

Si Maggie devait faire la liste de tout ce qui la rend très heureuse dans la vie, ce serait :
— le Joe’s, le restaurant plein de charme qu’elle dirige – une véritable institution pour les 1 407 habitants de Gideon’s Cove* ;
— une famille (presque toujours) aimante, et surtout une sœur jumelle avec laquelle elle partage une entente et une complicité à l’épreuve de tous les chocs de l’existence ;
— un chien qu’elle adore ;
— des employés fidèles et dévoués – quasiment une deuxième famille.
Déjà pas mal, n’est-ce pas ?
Pourtant, si elle en avait le pouvoir, Maggie ajouterait volontiers une dernière petite chose à cette liste : un homme très amoureux d’elle, qu’elle aimerait aussi à la folie, et avec lequel elle vivrait un bonheur conjugal à faire pâlir d’envie toute la population féminine de Gideon’s Cove. Hélas, entre son amour impossible et malencontreux pour le père Tim, le prêtre de la paroisse, ses blind dates catastrophiques et sa liaison torride avec Malone, ténébreux et mutique pêcheur de homards, elle doute de pouvoir un jour y parvenir…

chronique biz

Maggie est une jeune femme qui vient juste de dépasser la trentaine et qui attend désespérément de trouver l’amour. Mais pas facile dans la toute petite ville dans laquelle elle vit. A gideon’gove tout le monde se connaît et il y a peu d’homme célibataire!  Alors quand maggie rencontre Tim dans le dinner qu’elle tient elle croit avoir trouvé l’homme parfait …. sauf que Tim s’avère être prêtre  ! Dommage !

Rien que ce rapide résumé vous indique le genre de livre que nous allons trouver. 
Maggie est un personnage très rafraîchissant et gentil de nature. Elle a tendance à se mettre dans des situations de fou et provoque donc moqueries auprès de ces concitoyens !
Dans sa communauté c’est une personne sur la quel tout le monde s’appuie et elle aide donc tout le monde : sa vieille voisine, l’église alors qu’elle n’est même pas croyante… et tout le monde souhaite la voir heureuse !

Et c’est donc parti pour faire le plein de rencontre arrangé !  Même le père Tim s’y met !

Et ses rencontres sont rencontres dont franchement très drôles ! J’ai bien rit à la lecture de certains passages !

Accompagné de son fidèle Colonel, Maggie vit donc une vie tranquille entouré de sa jumelle de son petit frère et de ses  parents. 

Ce livre est une romance et je ne vais donc pas vous en dire trop pour éviter de vois gâcher la lecture. 
Ce livre m’a fait passe par tous les sentiments : j’ai sourit j’ai rit aux éclats j’ai était attendri. Mais j’ai aussi pleure à chaudes larmes à certains moments ! Ce livre m’a fait passe par tous les états et rien que pour cela je vous le conseille car cela faisait longtemps que je n’avais pas autant pleure à la lecture d’un roman ! Mais ne vous trompez pas c’est bien un livre joyeux car l’amour y est présent et sous toutes ses formes : filiales familiales amicales et bien sûr amoureusement ! 

Extrait

« L’air de rien, j’ai tenté d’apercevoir Tim dans la foule, regardant par-dessus mon épaule, faisant mine d’ajuster la bandoulière de mon sac, sortant un mouchoir en papier, arrangeant le col de ma mère. Bref, saisissant tous les prétextes pour jeter un coup d’œil derrière moi. Puis le vieil orgue flatulent s’est mis à jouer et j’ai commencé à fouiller partout en quête d’un livret de chants. J’étais si occupée à scruter les bancs que j’ai ignoré le prêtre qui s’avançait vers l’autel. Je me suis tournée vers ma sœur.

— Tu le vois ?

— Oui, m’a-t-elle murmuré, le visage figé en un masque horrifié.

A cet instant, la musique a cessé, le silence s’est fait dans l’église, et je me suis retournée.

— Avant de commencer notre célébration du jour, a déclaré une voix déjà gravée dans mon esprit, j’aimerais me présenter. Je suis le père Tim O’Halloran et je me réjouis d’avoir été nommé dans votre charmante paroisse.

Pas moins de soixante-quinze visages environ se sont alors tournés dans ma direction. »

 

verdict

J’ai découvert l’auteur grâce à ce livre et je pense que je continuerai à découvrir son oeuvre car je trouve son style vraiment excellent ! En plus ce livre fait plusieurs centaines de pages donc autant dire qu’il est consistant ! Même si bien sur j’ai deviné la fin assez tôt j’ai beaucoup aimé suivre les aventures de maggie !

Je conseille donc sans hésiter !

 

Roxou

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s