La démarche Zéro Waste …

 

pour un monde plus vert

Bonjour à tous !

 

Il y a quelques temps, j’ai inauguré une nouvelle catégorie sur mon blog « Pour un monde plus vert … ». J’ai beaucoup de choses à raconter, mais ce n’est pas évident de faire le tri dans mes idées !

 

Pour commencer, avant d’évoquer ce que je fais concrètement, je voulais vous présenter la démarche Zéro Déchet (ou zero waste) …

 

Cette démarche pourrait être qualifier de « mode », mais je trouve qu’au contraire elle s’inscrit dans une démarche de vivre mieux dans un monde plus propre et surtout en étant respectueux de tout ce qui nous entoure !

 

L’objectif est simple : limiter au maximum les déchets produits ! N’oublions pas que le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas ! Si l’objectif est simple, y arriver est par contre beaucoup plus compliqué ! En effet, c’est tout notre mode de consommation (et notre mode de vie) qui est à revoir en profondeur ! Il fait apprendre à renoncer à certaines choses, et je suis une humaine basique, donc je n’aime pas renoncer à mon pouvoir d’achat et à la surconsommation ! Mais je m’y force car mon mode de consommation n’est pas en adéquation avec mes idéaux finalement !

 

J’ai commencé la démarché il y a maintenant quelques semaines, et le début est fastidieux … surtout que commencer en même temps que les soldes, c’est presque l’enfer tellement la tentation est présente partout ! Mais je résiste plutôt bien et j’en suis fier !

Des modèles à suivre …

La démarche « Zéro Waste » a été médiatisée de façon importante notamment grâce à Bea Johnoson, française qui vit aux USA et qui a réussi à diminuer les déchets de sa famille de 4 personnes à un bocal de 2 l ! Je ne vais pas me fixer cet objectif, je préfère être réaliste et avancer doucement vers mon but, sans pression supplémentaire !

Je vous invite à visiter son site si cela vous intéresse :

zero waste home

 

Attention, nous parlons bien de déchets non recyclables dans ces 2 L ! Cartons/verres sont acceptées dans ma consommation, même si je vais tendre vers le zéro aussi !

En ce qui concerne le plastique, total bannissement (sauf pour les boites tupperware de courses car certifiés sans transfert vers l’alimentation).

Après, même si je suis impressionnée par son action envers les déchets, je le suis un peu moins par son mode de vie, avec déplacement en 4*4 et avions partout dans le monde régulièrement … mais les transports feront l’objet d’un autre article !

 

Le blog « Famille zero déchet » est également une source d’inspiration ! Le papa écrit les articles, la maman illustre : ce blog me fait toujours sourire et je trouve que leurs astuces sont vraiment très bonnes ! à suivre donc !

 

famille zero déchets

Comment arriver à cet objectif ?

 

Pour arriver à diminuer ses déchets , 5 mots clés :

  • Refuser : les échantillons, les sacs, les publicités ….
  • Réduire : par exemple, avez vous besoin de ce petit t-shirt alors que vous en avez déjà toute une armoire ? cela s’applique aussi aux chaussures (snif), aux cosmétiques … l’important ici étant de recentrer ces réels besoins et de supprimer les « faux-besoins » que la société de consommation essaie de nous vendre !
  • Réutiliser : les contenants par exemple … ou alors acheter en occasion ce dont nous avons besoin (grille pain, vêtements, livres …)
  • Recycler : trier ses déchets permet déjà de savoir ce que l’on produit
  • Composter : les déchets organiques ! cela ne coute rien et pour ceux qui ont des jardins, cela fait un bon engrais ! En ville, certaines municipalités font du porte à porte pour les récupérer pour les incinérateurs (c’est mon cas).

 

Et en pratique ?

 

 Je vais tenter, dans mes prochains articles, de vous montrer mon avancées, même si je suis très loin d’être parfaite ! Voici quelques étapes de base pour vous lancer dans la réflexion :

  1. Supprimer tout ce qui est jetable : essuie-tout, coton tige, mouchoirs en papier, coton … et le remplacer par du lavable ! Étape réussie pour ma part (j’ai juste gardé le papier toilette, il ne faut pas abuser quand même)
  2. Supprimer les grandes surfaces de notre monde : leclerc, Carrefour, grand frais … arrêter d’y aller c’est éviter des déchets inutiles, et surtout, favoriser les petits commerçants … Étape pas tout à fait atteinte (pour le papier toilette par exemple)
  3. S’inscrire dans une AMAP ou aller au marché Étape réussie
  4. S’équiper en récipient, tuperware…. pour aller faire ses courses Étape réussie
  5. Trouver un biocoop ou un magasin en vrac pour faire les courses Étape réussie
  6. Faire un grand rangement dans ses placards pour trier, donner ce qui est inutile  Étape en cours

Voyez vous d’autres étapes ?

J’espère que ces petits éléments de commencement vous aurons plu, et je vous dit à très vite, pour découvrir mes dernières astuces ! Je vous parlerai notamment de mon choix de faire partie d’une AMAP (association pour le maintien d’une agriculture paysanne), des contraintes que cela peut apporter… ainsi que du nouveau magasin en vrac de ma ville !

 

Roxou

Advertisements

7 réflexions sur “La démarche Zéro Waste …

  1. Je suis sensible à la chose, mais… beaucoup moins engagée que toi. J’aime faire les vide-greniers et revendre plutôt que jeter. Cela permet de gagner un peu de sous, mais j’ai aussi plus de plaisir à redonner une vie aux objets qu’à les jeter. Je donne, je trie, j’amène chez Emmaüs… Je fais attention pour les emballages, à réutiliser les sachets et l’aluminimum, et mieux, à ne pas les utiliser et à prendre des boîtes à la place. J’utilise des lingettes lavables. Je fuis les emballages inutiles. En revanche, j’ai du mal à dire non à une fringue, surtout en solde… et un vernis, oups n’en parlons même pas… :-/

    J'aime

  2. On achète beaucoup en vrac nous aussi. J’aime bien ce système et en plus c’est économique. J’ai réalisé qu’acheter les céréales en vrac en mag bio par exemple, revient moins cher que de prendre les boîtes au supermarché (et pas bio en plus)… Le truc qui m’horripile c’est les sachets plastoc quand on va chez Grand Frais. Je sais qu’il faudrait que je trouve une autre solution pour mes fruits et légumes, mais je bloque… la facilité du grand magasin, des horaires étendus, etc… :-/

    J'aime

  3. j essaie deja de m en tenir à de petites choses, par exemple éviter le suremballage, surtout pour le gouter des enfants à la garderie, je mets les gateaux dans une boite… sinon je donne bcp à emmaus (bon et je prends pas mal de bouquins ceux aussi 😉 ) et j essaie de prendre les fruits et légumes en vrac, mais c est vrai que pour les peser t es obligée de prendre des sacs plastiques, sauf chez les primeurs où on trouve des sacs en papier 😉

    J'aime

  4. J’adore ton article, il est vrai qu’il est compliqué a départ mais petite à petit on se rend compte que l’on peu y arriver, c’est un autre mode de vie qui s’installe. Je n’ai pas encore vraiment réussi à arrêter d’aller en grande surface par exemple mais les contenant type Tupperware sont dans ma vie depuis très longtemps notamment pour le repas du midi au boulot. Le tris et rangement des placards est quelque chose que ma maman fait depuis toujours donc je suis l’exemple et j’aime savoir que mes placards recèlent des choses que j’utilise vraiment, on a une sensation de propre et de légèreté.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s