¤ Chronique littéraire : Le protectorat de l’Ombrelle T 3 : Sans honte ¤

Titre :  Le protectorat de l’Ombrelle : T 3 : Sans Honte
Auteur : Gail Carriger
Date de sortie : 2013
Éditions Le livre de poche
Format : Poche
Prix : 7.140 €

 

Bonjour à tous !

 

J’ai tellement adoré le tome 2, que j’ai enchaîné directement avec le tome 3 ! Car oui, la fin du dernier livre était tellement énorme qu’il était impossible pour moi de laisser dans le flou ainsi !

Et en plus, ce livre rentre dans le Challenge Mystère de Janvier !

challage-janvier-17

Attention, je vais avoir du mal à éviter les spoilers !

Synopsis gros

Miss Alexia Tarabotti, devenue Lady Alexia Woolsey, se retrouve dans une situation délicate. C’est LE scandale de la saison. Elle doit s’enfuir en Italie, à la recherche de réponses.
Une histoire de vampires, de loups-garous et d’imprévus…

chronique biz

Décidément, alors que j’avais mis plusieurs mois entre ma lecture du tome 1 et du tome 2, je n’ai même pas laissé quelques jours entre le tome 2 et 3… Il faut dire que la fin est juste énorme ! Comment j’aurai pu faire pour ne pas entamer le tome suivant alors qu’il était déjà sur ma Kobo !

 

Mais comment un surnaturelle et une paranaturelle peuvent-ils concevoir un enfant ? Tout le monde pense que c’est impossible et qu’Alexia a pêché avec un autre homme ! Alexia se retrouve donc au centre des ragots, et rejeté par son époux …

 

Aexia, suite à la réaction excessive de son époux, est reparti chez sa mère et ses sœurs. Mais leur accueil n’est pas très chaleureux et elle décide donc de partir en direction de l’Italie pour comprendre ce qui lui arrive ! et elle ne part pas toute seule : elle entraîne avec elle Geneviève Lefoux, l’inventrice française devenue son amie; et l’ancien majordome de son père ! Toutes les trois, ils vont traverser la France puis l’Italie pour débarquer à Florence. Vont-ils y découvrir la vérité ?

 

J’ai beaucoup aimé suivre Alexia dans une sorte de Road Trip, qui mélange toujours surnaturelle et stempunk. Poursuivie par toute une bande de vampires qui ont peur de cette grossesse, son voyage est mouvementé…

En parallèle, nous suivons Lord Maccon et son Beta, le professeur Lyall. Lors Maccon semble se morfondre et tomber dans la dépression. De son côté, Lyall fait tout ce qu’il peut pour s’occuper de son alpha, préserver la meute, et en même temps comprendre pourquoi les vampires sont agités, et pourquoi Lord Akeldama, vampire puissant et meilleur ami d’Alexia semble avoir disparu !

 

Et si nous parlions de l’humour ? Il est présent, et certaines répliques sont justes énormes (je vous laisse découvrir l’extrait que j’ai choisi). Les répliques d’Alexia et de lord Maccon sont toujours très drôles, même quand ils ne sont pas ensemble.

 

Extrait
« Elle était un peu comme un navet. Ma femme. »

Alexia décida d’être un peu amusée par son absence de sentiments. « Un navet ? Que voulez-vous dire ? »

L’horloger sourit à nouveau. Il était clair qu’il espérait qu’on lui pose cette question. « Insipide, bon en accompagnement, mais vraiment mangeable uniquement quand il n’y a rien de mieux à se mettre sous la dent.

 verdict

 

J’ai beaucoup aimé ce troisième tome. Il nous permet d’en apprendre beaucoup plus sur les personnages, mais également sur l’univers !

J’ai hâte de savoir ce que la suite de la saga nous réserve !

A bientôt,

Roxou

4-fleurs

sans-forme

Advertisements

2 réflexions sur “¤ Chronique littéraire : Le protectorat de l’Ombrelle T 3 : Sans honte ¤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s