¤ Chronique littéraire : L’épée de vérité T4 : Le temple des vents ¤

Titre : L’épée de vérité T4 : Le temple des vents
Auteur : Terry Goodkind
Date de sortie : 2005
Éditions Bragelonne
Format : Broché

Chers lecteurs,

 

L’épée de vérité est une saga que j’ai connue tardivement, mais que j’aime beaucoup. Un jour, j’espère arriver au bout de la saga, mais avec 15 tomes, qui sont tous des pavés, cela risque de prendre du temps !

 

Aujourd’hui, je vais vous présente le T4, que j’avais inscrit dans mon challenge ABC2018 pour le sortir de ma PAL. Il entre également dans mon challenge Sagas 2018 !

 

 

 

Synopsis gros

« L’incendie viendra avec la lune rouge. Celui qui est lié à l’épée verra mourir les siens. » Ainsi commence la prophétie qui se referme, tel un piège mortel, sur Richard et Kahlan.L’Epée de Vérité en main, Richard Rahl a combattu la mort en personne et secouru le peuple de d’Hara. Mais à présent l’empereur Jagang, puissant jusqu’à la démence, lui oppose un ennemi insaisissable : une horrible maladie, un fléau qui déferle inexorablement sur le pays et frappe des milliers de victimes innocentes, à commencer par les enfants.Pour étouffer les flammes de l’enfer, Richard doit chercher un remède dans le vent… mais il est pris entre deux feux, car selon la fatale prophétie, il devra perdre la femme qu’il voulait épouser, ou sa propre vie. Dans ce combat, Richard et Kahlan vont tout risquer, y compris leur amour, pour mettre au jour la source du fléau : une magie enfermée depuis trois milles ans dans le Temple des Vents… « Mais sur ce chemin, la foudre le frappera, car sa bien-aimée le trahira dans son sang »… Ainsi parle la prophétie.

chronique biz

CC

Ce que j’apprécie dans cette saga, c’est que chaque tome a une fin qui satisfait le lecteur. En effet, il y a bien sur une trame générale pour la saga, donc il y a beaucoup d’ouvertures pour le prochain tome. Mais le tome se termine avec la résolution de son énigme, et j’avoue que c’est plutôt appréciable.

 

Comme j’ai mis presque un an entre le tome 3 et le tome 4, j’ai mis un peu de temps à rassembler mes esprits et à resituer l’intrigue… Si je continue sur ce rythme, j’aurai fini la saga dans 10 ans !

 

Nous retrouvons nos deux héros : Richard et Kahtlan, enfin réuni, et prêt à tenter de remettre la région d’Hara en état pour préparer à combattre l’Empereur.

 

Les deux héros sont dans ce que l’on appelle « l’Ancien Monde », tandis que le Nouveau Monde, dirigé par l’Empereur (figure un peu mystique parfois) veut détruire toute la magie…. Dans l’objectif d’asservir le plus de monde possible également.

 

Mais il n’y a pas d’affrontements vraiment direct entre ceux deux adversaires. Dans ce tome, nous sommes plutôt dans l’intrigue, les coups bas, les tentatives d’espionnage et d’assassinats… Cela fait beaucoup pour nos deux héros qui espèrent juste se marier rapidement pour enfin se consacrer à des choses plus importantes. D’ailleurs, cela m’a fait sourire (de loin quand même), cette obsession du mariage dans cette saga. C’est comme si l’auteur remettait le patriarcat de notre société dans sa saga, avec le poids de la société qui indique que pour être « normal » et « officiel » il faut se marier. Cela m’a un peu agacé quand même !

 

La magie est très présente dans ce tome, peut être même encore plus que dans les autres romans. En effet, des malheurs s’abattent sur le peuple de Richard, et pour les contrer, il faut qu’il se soumette à ce que souhaite le Temple des Vents, qui est une entité magique très ancienne et très puissante. Il ferra tout pour éviter de suivre les consignes du Temple, mais sans grand succès. Comme je l’ai déjà souligné plus haut, il n’y a pas beaucoup d’actions dans ce tome… c’est presque lent d’ailleurs maintenant que j’y pense. Mais c’est assez habituel dans pour l’auteur.

Cependant, ce qu’il se démarque des autres tomes, c’est l’extrême lourdeur de l’ambiance dans ce livre. L’ambiance est sombre, très sombre. Les malheurs s’abattent sans fin, les personnages affrontent des évènements de plus en plus compliqués (et c’est vrai pour tous les groupes que nous suivons)… C’est à croire que l’auteur a décidé d’enlever toute la joie dans sa saga !

De plus, le final n’annonce rien de bon non plus !

 

verdict

Un tome qui tient toutes ses promesses, mais manque quand même un peu d’action et qui est franchement déprimant ! J’espère qu’il y aura un peu plus de joie dans le cinquième tome !

A bientôt

Roxou

 

 

Publicités

2 réflexions sur “¤ Chronique littéraire : L’épée de vérité T4 : Le temple des vents ¤

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.