¤ Chronique littéraire : Les testaments ¤

Titre : Les testaments
Auteur : Margaret Atwood
Date de sortie : 2019
Éditions Robert Laffont
Format : Broché

Bonjour à tous,

J’ai lu le livre La Servante écarlate il y a quelques années et j’ai profité du premier confinement pour voir la série …. J’étais assez sceptique de la sortie d’une suite 35 ans après le premier roman, mais comme je l’ai croisé à la BM, je l’ai emprunté pour me faire ma propre idée …

Synopsis gros

Quinze ans après les événements de La Servante écarlate, le régime théocratique de la République de Galaad a toujours la mainmise sur le pouvoir, mais des signes ne trompent pas : il est en train de pourrir de l’intérieur.
A cet instant crucial, les vies de trois femmes radicalement différentes convergent, avec des conséquences potentiellement explosives. Deux d’entre elles ont grandi de part et d’autre de la frontière : l’une à Galaad, comme la fille privilégiée d’un Commandant de haut rang, et l’autre au Canada, où elle participe à des manifestations contre Galaad tout en suivant sur le petit écran les horreurs dont le régime se rend coupable.
Aux voix de ces deux jeunes femmes appartenant à la première génération à avoir grandi sous cet ordre nouveau se mêle une troisième, celle d’un des bourreaux du régime, dont le pouvoir repose sur les secrets qu’elle a recueillis sans scrupules pour un usage impitoyable. Et ce sont ces secrets depuis longtemps enfouis qui vont réunir ces trois femmes, forçant chacune à s’accepter et à accepter de défendre ses convictions profondes.

chronique biz

L’histoire va se dérouler 15 ans après la fin de la Servante Écarlate… Le régime autoritaire de Galaad est toujours bien présent et tyrannise toujours autant les femmes.

A travers les récits de trois femmes complétement différentes, l’auteure va nous entrainer dans les méandres de ce « pays » et nous montrer différents points de vu.

Je me souviens avoir « peiné » dans ma lecture de la Servante Ecarlate car le style n’était pas toujours très fluide. Je n’ai pas eu ce sentiment lors de la lecture des Testaments. L’écriture de Margaret Atwood a un peu changé, et j’ai trouvé cela beaucoup plus accessible pour le lecture.

J’ai beaucoup aimé l’alternance des trois narrations : une jeune fille à Galaad, une Tante et une jeune fille au Canada. Ces trois narrations permettent d’avoir une vision plus large de la situation du pays. La comparaison entre les deux visions des deux jeunes filles est très intéressante. Cela montre que l’éducation (l’endoctrinement ?) a un fort pouvoir sur le point de vu d’une personne, surtout quand cette éducation se fait sans contact avec le monde extérieur. Ce roman permet donc de suivre les effets du pouvoir de Galaad quelques années après la mise en place, et donc avec une génération qui n’a pas connu les Etats-Unis.

Au niveau de l’histoire, elle est intéressante, mais j’ai moins ressenti le poids de l’Oeil ou des gardes dans ce roman. En effet, même si on ressent que c’est un régime autoritaire, je trouve que ce roman est un peu moins dure et sombre que le premier. C’est surement du au fait que nous ne suivons plus une Servante dans sa vie quotidienne.

L’auteure s’est positionnée à mi chemin entre son œuvre originale et la série télé : ici, il y a bébé Nicole ! Alors que bébé Nicole n’existe pas dans le livre originale. J’ai eu le sentiment que Margaret Atwood a voulu donner la suite tant attendue par ses lecteurs, mais sans trop s’éloigner de la série que la majorité suit.

J’ai eu un peu peur de cette décision, mais finalement, cela passe vraiment très bien et comme cela se passe 15 ans après, il n’y a pas de risque de collision pour l’instant entre les deux.

Extrait

À présent, Bébé Nicole était la figure emblématique de Galaad. Chacune des brochures des Perles affichait la même photo d’elle. Elle avait l’air d’un bébé, sans rien de spécial, mais c’était quasiment une sainte à Galaad, nous avait dit notre prof.

verdict

Un roman qui fait suite à La Servante Ecarlate, mais qui n’en ai pas non plus dans la lignée… Il est différent au niveau style et narration, mais je l’ai trouvé très intéressant !

Roxou

 

7 réflexions sur “¤ Chronique littéraire : Les testaments ¤

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.