¤ Chronique littéraire : Et tu n’es pas revenu ¤

Titre : Et tu n’es pas revenu
Auteur : Marceline Loridan – Ivens
Date de sortie : 2015
Éditions Grasset
Format : Poche
Prix : 12.90 €
Ma note : –

 

Bonjour à tous !

J’ai lu ce livre dans le cadre du Baby Challenge Historique de Livraddict. Je n’en avais jamais entendu parler avant

 

Synopsis gros

 

« J’ai vécu puisque tu voulais que je vive. Mais vécu comme je l’ai appris là-bas, en prenant les jours les uns après les autres. Il y en eut de beaux tout de même. T’écrire m’a fait du bien. En te parlant, je ne me console pas. Je détends juste ce qui m’enserre le cœur. Je voudrais fuir l’histoire du monde, du siècle, revenir à la mienne, celle de Shloïme et sa chère petite fille. »

 

chronique biz

En lisant ce petit livre (106 pages), il est difficile de rester de marbre. Marceline Loridan-Ivens est une survivante de la Shoah. Elle a été déportée avec son père en 1944 à Auschwitz. Alors qu’elle fut libérée par les Alliés en 1945, son père n’est jamais revenu.

Ce livre est donc une « lettre » à son père, un père qui lui manquera toute sa vie.

Rentrée dans sa famille, Marceline n’arrivera jamais à se sentir chez elle entourée de sa mère et de ses frères et sœurs qui ne comprennent pas ce qu’elle a vécu. Cette famille qui voudrait oublier et passer à autre chose, alors que c’est impossible pour elle.

Ce n’est donc pas un livre organisé : l’auteur nous raconte des moments passés au camp, puis enchaîne avec son retour dans sa famille, son mariage … elle passe rapidement sur ces compagnes d’infortune, sur certains souvenirs ! Ce n’est donc vraiment pas une biographie détaillée.

 

 

Extrait

Il y a deux ans, j’ai demandé à Marie, la femme d’Henri: « Maintenant que la vie se termine, tu penses qu’on a bien fait de revenir des camps ? » Elle m’a répondu: « Je crois que non, on n’aurait pas dû revenir. Et toi qu’est-ce que tu en penses ?  » Je n’ai pas pu lui donner tort ou raison, j’ai juste dit: « Je ne suis pas loin de penser comme toi. » Mais j’espère que si la question m’est posée à mon tour juste avant que je ne m’en aille , je saurai dire oui, ça valait le coup. (Source Booknode)

verdict

 

 

Ce témoignage est poignant et je le conseille à tout le monde ! Même si le sujet peut paraître déjà traité, je trouve que la façon dont l’auteur évoque ses souvenirs est totalement inédite ! Et surtout, elle évoque la difficulté de revenir à une vie normale, et le fait qu’elle se pose beaucoup de questions sur les raisons de tout cela, et surtout, si cela valait vraiment la peine de survivre !

 

Roxou

 

NB : comme tous les témoignages/autobiographies que je lis, je ne mets pas de note, car je trouve cela peu approprié.

Publicités

6 réflexions sur “¤ Chronique littéraire : Et tu n’es pas revenu ¤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s